Encyclopédie Wikimonde

Vincent Alfred Gressent

Aller à : navigation, rechercher

Vincent Alfred Gressent, né le [1] à Paris et mort le [2];[3] à Sannois, est un enseignant, puis professeur de la Sorbonne, d'arboriculture et d'horticulture, auteur de nombreuses oeuvres populaires sur la pratique de d'arboriculture et d'horticulture. Ses livres ont servi de documentation pour le livre de Gustave Flaubert Bouvard et Pécuchet

Biographie

Enseignant d'abord à Orléans, Alfred Gressent s'est, après une inondantion de son établissement par la Loire, établi à Sannois, où il a ouvert un jardin-fruitier école. Il est chargé en 1868 a donner des cours aux écoles normales et il donnera des conférences en plusieurs villes. Il a écrit des manuels d'arboriculture et de horticulture, qui ont connu des réimpressions multiples, et un almanach Gressent qui a paru pendant une trentaine d'années, de 1866 à 1895, « almanach rural, qui a joui, d'emblée, d'une grande popularité auprès du peuple des campagnes » , [4].

Selon Ouvray (1890[5]), Gressent est un des quatre autorités « qui ont fait faire à l'arboriculture moderne un progrès considérable »[6]. Un des principaux mérites de ses leçons sur la culture potagère a été de vulgariser les méthodes pratiques employées par les maraîchers d'Orléans[7]. Ses jardins sont du genre rustique[8].

Dans la littérature

Gressent a eu son temps de popularité. On trouve des traces de lui dans la littérature de l'époque ainsi que dans la littérature moderne.

  • Gustave Flaubert a lu des livres de lui pour préparer Bouvard et Pécuchet[9], il prend des notes[10] et il en parle dans sa correspondance à George Sand, le 3 février 1873, et Edmond de Goncourt, le 25 juin 1873[11].
  • En 1918 l'anglais David Garnett, n'étant alors que libraire, écrit, probablement inspiré par ses dimanches de jardinage, son premier livre : The kitchen garden and its management[12];[13]. C'est le début de sa carrière d'écrivain.
  • Ford Madox Ford, fervent jardinier, est aussi captivé par Gressent, comme il décrit en 1924 dans Joseph Conrad, A Personal Remembrance. Dans la fiction autobiographique No Ennemy[14] de 1929 il présente le personnage principal Gringoire comme élève de Gressent, puis, dans l'autobiographie Return to Yesterday[15] de 1932 il se présente lui-même comme tel. Pourtant, selon Julian Barnes, cela n'est pas problable[16].

Œuvres

Bien que les titres et la longueur des éditions varient, ses nombreuses livres concernent essentiellement trois sujets L'arboriculture fruitière (dès 1860), Le potager moderne, dès 1863, et Parcs et jardins dès 1877.

  • 1863 : Le potager moderne, traité complet de la culture des légumes intensive et extensive pour tous les climats de la France[17],[18]
  • L'arboriculture fruitière, traité complet de la culture des arbres[19]
  • Parcs et jardins - traité complet de la création des parcs et des jardins, (36 éditions)[20]
  • L'Almanach Gressent est publié annuellement de 1866 à 1895.

Bibliographie

  • Ernest Glaeser, Biographie nationale des contemporains, Volume 1, Glaeser et cie, 1878 p. 315-316 [lire en ligne].
  • Adolphe Bitard, Dictionnaire général de biographie contemporaine française et étrangère, M. Dreyfous, 1878 p. 594 [lire en ligne].

Notes et références

  1. Notice bibliographique Gressent, Vincent-Alfred (1818-1880?) [lire en ligne (page consultée le 2020-04-12)] 
  2. « 4 E 181 - 1893-1902 - 1893-1902 Archives départementales du Val-d'Oise », sur Archives départementales du Val-d'Oise (consulté le 12 avril 2020)
  3. Wiener Illustrierter Gartenzeitung, janvier 1994, p. 43
  4. John Grand-Carteret, Les almanachs français : bibliographie-iconographie des almanachs, 1896 p. 635
  5. « Fiche sur BNF »
  6. Eugène Ouvray, Manuel d'arboriculture fruitière, Collection XIX, 17 dec. 2015, sans pagination
  7. Nécrologie, Revue horticole, Volume 65, 1893 p. 563
  8. G. van Laar's Magazijn van tuin-sieraden als een voorbeeldenboek voor Nederlandse tuingebouwen, Bulletin KNOB, jaargang 82, août 1983 p. 132
  9. Rosa Maria Palermo Di Stefano, Stéphanie Dord-Crouslé, Stella Mangiapane : Éditer le chantier documentaire de Bouvard et Pécuchet. Explorations critiques et premières réalisations numériques, Andrea Lippolis, éditeur, 2010, p. 143
  10. Dossiers Flaubert
  11. [1]
  12. The kitchen garden and its management. Abridged and adapted from the standard French work of Professor Gressent with Additions by David Garnett London: Selwyn & Blount, 1919.
  13. David Garnett, The flowers of the forest, ( Autobiographie II), 1955 p. 168
  14. Ford Madox Ford, No Ennemy, 1929, sans pagination
  15. Ford Madox Ford, Return to Yesterday, 1932, sans pagination (https://books.google.nl/books?id=LKduBgAAQBAJ&hl=nl&source=gbs_navlinks_s)
  16. Julian Barnes, Ford and Provence, in : Dominique Lemarchal, Claire Davison-Pégon, Ford Madox Ford, France and Provence. Amsterdam, 2011]
  17. Vincent-Alfred (1818-1880?) Auteur du texte Gressent, Les classiques du jardin. , Le potager moderne : traité complet de la culture des légumes,... / par Gressent,..., [lire en ligne (page consultée le 2020-04-12)] 
  18. M. Crémont, Rapport sur le Potager moderne de M. Gressent, in : Jardins de France, p. 44-48 (https://books.google.nl/books?hl=nl&id=QClOAAAAYAAJ&dq=Gressent+%2C+%C3%A9crivain&q=Gressent#v=snippet&q=Gressent&f=false)
  19. Vincent-Alfred (1818-1880?) Auteur du texte Gressent, Les classiques du jardin. L'arboriculture fruitière : traité complet de la culture des arbres... / par Gressent,..., [lire en ligne (page consultée le 2020-04-12)] 
  20. Vincent-Alfred (1818-1880?) Auteur du texte Gressent, Parcs et jardins : traité complet de la création des parcs et des jardins, de la culture et de l'entretien des arbres d'agrément, de la culture des fleurs et de toutes les plantes ornementales (4e édition) / par Gressent,..., [lire en ligne (page consultée le 2020-04-12)] 

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).