Encyclopédie Wikimonde

Vincent Chauvet

Aller à : navigation, rechercher

Vincent Chauvet
Illustration.
Vincent Chauvet en 2014.
Fonctions
Maire d'Autun
En fonction depuis le
(1 an, 5 mois et 5 jours)
Prédécesseur Rémy Rebeyrotte
Premier Vice-Président du Grand Autunois Morvan
En fonction depuis le
(1 an, 5 mois et 3 jours)
Prédécesseur Marie-Claude Barnay
Biographie
Date de naissance (31 ans)
Nationalité Française
Parti politique MoDem
LREM
Diplômé de IEP de Paris
Université Paris-Sorbonne
HEC Paris

Vincent Chauvet, né le , est un homme politique français, fondateur de la première Initiative citoyenne européenne. En 2017, après l'élection de Rémy Rebeyrotte aux élections législatives, il lui succède à la mairie d'Autun.

Famille et études

Vincent Chauvet est le petit-fils de Francis Chauvet, conseiller municipal gaulliste d’Autun avec Marcel Lucotte de 1983 à 1989. Il est également l’arrière petit-fils du socialiste Albert Pentel, suppléant de Jean Poperen aux élections législatives françaises de 1962.

Après un baccalauréat scientifique au lycée Carnot de Dijon[1], il entre en classes préparatoires au lycée Louis-le-Grand, et sort diplômé de HEC Paris et de Sciences Po Paris en 2011. Il est également titulaire d'une licence en histoire de l'université Paris-Sorbonne[2].

Militantisme étudiant

CV anonyme 

En 2010, il saisit le Conseil constitutionnel pour non-application par le gouvernement François Fillon de la loi sur le CV anonyme votée en 2006[3]. Le 9 juillet 2014, le Conseil d'État impose au gouvernement français d'appliquer cette loi sous six mois, estimant que « le délai raisonnable imparti est dépassé »[4],[5].

Défense des étudiants étrangers

En 2011, Vincent Chauvet est l'un leader[6] de la contestation étudiante[7] contre la « circulaire Guéant », visant à restreindre la délivrance de visas de travail aux étudiants étrangers terminant leurs études[8]. Ce mouvement conduit après les élections présidentielles de 2012 à un assouplissement de la politique de délivrance de visas aux étudiants non-européens[9].

Initiative citoyenne européenne

En , Vincent Chauvet a fondé la première initiative citoyenne européenne, One Single Tariff, demandant la fin des frais d'itinérance et proposant la création d'un système unifié de marché numérique dans l'Union européenne,[10]. La campagne de collecte de signatures a poussé le Parlement européen à proposer une législation d'application directe[11], ce qui a finalement abouti à abroger ces frais au dans l'Union européenne[12]. A l'issue de cette décision, Vincent Chauvet s'est engagé pour une meilleure reconnaissance, par les institutions européennes, du lobbying citoyen[13].

Carrière politique

Jeune militant de l'Union pour la démocratie française, Vincent Chauvet a été candidat du Mouvement démocrate (MoDem) en 2010 pour les élections régionales[14]. Pour les élections présidentielles de 2012, Vincent Chauvet, faisait partie de l'équipe des conseillers économiques de François Bayrou[15].

Il est élu en 2014 adjoint au maire d'Autun et conseiller communautaire du Grand Autunois - Morvan Communauté de communes sur la liste de Rémy Rebeyrotte (LRC-Cap21).

Candidat de La République en marche (LaREM) au élections législatives en juin 2017, il est battu dans la deuxième circonscription de Saône-et-Loire au second tour face à la candidate Les Républicains Josiane Corneloup[16].

Vincent Chauvet est en 2013 désigné successeur potentiel de Rémy Rebeyrotte, et par conséquent il est présenté par ce dernier comme candidat au poste de maire d'Autun en 2017 ; Rebeyrotte ayant été élu député de La République en marche en juin. Chauvet est élu maire le [17] puis premier vice-président de la communauté de communes du Grand Autunois Morvan, chargé des Finances[18]. Il participe à une réception organisée au palais de l'Élysée par le président de la République Emmanuel Macron fin , avec d'autres maires du MoDem et de LaREM[19].

Lors d'une visite du député Richard Ramos à Autun en , Vincent Chauvet déclare ne pas vouloir siéger au parlement européen à l'occasion des élections européennes de 2019, préférant son mandat de maire. Il ne s'oppose cependant pas à être placé « au fond de la liste, en position inéligible »[20].

Articles connexes

Références

  1. Vincent Chauvet : la biographie Le Journal de Saône-et-Loire, 28 juillet 2014
  2. Vincent Chauvet : le Dijonnais qui « pilote » Autun, Dijon Hebdo, 7 juin 2018
  3. « Une remise en cause », Journal de Saône et Loire,‎ (lire en ligne)
  4. French companies will have to accept anonymous CVs, France 24, 10 juillet 2014
  5. Le CV anonyme empêche toute discrimination, positive ou négative, France Inter, 7 août 2014
  6. Etudiants étrangers : vie et mort d'une circulaire, RFI, 4 janvier 2012
  7. Diplômés non grata, Libération, 28 février 2012
  8. French to allow work visas for more students, New York Times, 14 octobre 2011
  9. France to lift a barrier to foreign graduates, New York Times, 16 janvier 2011
  10. Vincent Chauvet et Martin Wittenberg, « Les frais d'itinérance doivent disparaitre en Europe », sur Les Échos, .
  11. « Téléphoner en Europe pour le même prix qu'en France ? On s'en approche », sur La Tribune, .
  12. http://delano.lu/news/fight-free-roaming
  13. https://www.la-croix.com/Debats/Forum-et-debats/Democratiser-lobbying-sauver-lEurope-2018-06-14-1200947189
  14. « Rebeyrotte avec le MoDem en 2014 », sur Le Journal de Saône-et-Loire, .
  15. Vincent Chauvet, Robert Rochefort et Stéphane Cossé, « Adoptons une « règle d'or » européenne ! », sur Le Monde, .
  16. Béatrice de Lavergne et Muriel Bessard, « Législatives 2017 : Josiane Corneloup (LR) est élue dans la 2e circonscription de Saône-et-Loire » (https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/saone-et-loire/legislatives-2017-resultats-du-second-tour-2e-circonscription-saone-loire-1279111.amp), sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté, (consulté le 7 juin 2018).
  17. « Vincent Chauvet est le nouveau maire » (http://www.autun-infos.com/news/autun/autun/autun-vincent-chauvet-est-le-nouveau-maire.html), sur Autun-infos.com, (consulté le 7 juin 2018).
  18. Michel Sookhoo, « Questions à Vincent Chauvet, nouveau maire d’Autun » (https://www.lejsl.com/actualite/2017/11/22/questions-a-vincent-chauvet-nouveau-maire-d-autun), sur Le Journal de Saône-et-Loire, (consulté le 7 juin 2018).
  19. A. K., « Autun : Vincent Chauvet a été reçu à l'Élysée » (https://www.lejsl.com/edition-autun/2017/11/23/autun-vincent-chauvet-a-ete-recu-a-l-elysee), sur Le Journal de Saône-et-Loire, (consulté le 7 juin 2018).
  20. B. Montaggioni, « Le maire d'Autun candidat aux Européennes ? » (https://www.lejsl.com/edition-autun/2018/06/06/le-maire-d-autun-candidat-aux-europeennes), sur Le Journal de Saône-et-Loire, (consulté le 7 juin 2018).


Cet article « Vincent Chauvet » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).