Encyclopédie Wikimonde

Wica Tradition

Aller à : navigation, rechercher

La Wica Tradition (ou New-York Wica Tradition) est une tradition Wicca, qui fut créée dans les années 1970 par Eddie Buczynski à New York[1]. Eddie Buczynski a fondé trois traditions différentes : La New York Welsh Tradition (Tradition New-Yorkaise Galloise) avec Herman Slater son mari, La Wica Tradition (New York Wica Tradition) et La Fraternité Minoenne (Minoan Brotherhood) (en)[2],[3]. Chaque tradition est encore pratiquée, mais la Fraternité Minoenne est beaucoup plus répandue que les autres. La New York Welsh Tradition et la Wica Tradition sont encore pratiquées principalement dans l'État de New York. Toutefois, une branche de la tradition Galloise se trouve au Canada, et une branche de la Wica Tradition se trouve en Louisiane. Une autre est naissante en France. L'histoire de la Wica Tradition est directement liée à la tradition Gardnerien et est considérée par beaucoup de Gardneriens comme une émanation de cette Tradition[4],[5],[6],[7]

Histoire

Tôt dans l'histoire de la Tradition Gardnerienne aux États-Unis, un couple à Louisville dans le Kentucky a été initié dans la Tradition Gardnerienne au milieu des années 1960. Ce couple était composé de Theo et Thane. Theo fut initié par Robat (Raymond Buckland)[8]. Le coven de Louisville est un "enfant" du Coven mère Gardnerien de la lignée d'Olwen aux États-Unis[9].

Thane a initié une femme du nom de Sierra. Sierra a ensuite initié Eddie Buczynski qui a pris le nom de Gwydion. Eddie alors a formé avec sa partenaire de travail et grande prêtresse, un coven dans le Kentucky qui était de la lignée de la Tradition Gardnerienne.

Au début des années 1970, Raymond Buckland (Robat) et sa femme, Rosemary Buckland (Rowan) ont divorcé[8]. Ils donnèrent le « pouvoir » du Coven de Long Island, le coven-mère des Gardneriens aux États-Unis, à Theos et Phoenix. Rowan est alors restée travailler pendant une courte période en tant que conseillère de Theos. Pendant cette période de temps, Rowan a déclaré que l'élévation de Theo et Thane n'était pas légitime parce qu'elle n'avait pas elle-même tracé le cercle d'élévation. Cette déclaration a eu lieu plusieurs années après l'élévation de Theo et Thane au 3em degré de la Wicca Gardnerienne et ceux-ci avait déjà créé une lignée déjà bien présente.

La majorité de la lignée de Kentucky descendant de Theo et Thane avait dû être "réinitiée" par Theos et Phoenix, les liant ainsi à la « Long Island Line » (Lignée de Long Island). Eddie, cependant, n'était pas très amis avec Theos et Phoenix, de sorte qu'ils sont bloqué toute tentative à sa ré-initiation.

Une des autres prêtresses descendant de la lignée de Theo et Thane était DEIRDRE qui a également été réinitié. Et à créer une nouvelle lignée cette fois-ci reconnue par la nouvelle "Long Island Coven".

La lignée descendant de Theo et Thane fût alors appelée la « Old Kentucky Ligne » (OKL) –Vieille Lignée du Kentucky–. Mais ceux et celles qui descendaient de Deirdre se sont fait appeler alors la « Kentucky Ligne » (Lignée du Kentucky).

Eddie avait un Livre des Ombres officiel de la Tradition Gardnerien et a été reconnu comme légitime jusqu'au divorce des Bucklands. Quand ses propres prêtresses ont été réinitiées à la Long Island Line et pas lui, Eddie a décidé de continuer à travailler le « matériel » Gardnerien qu'il a reçu dans son initiation et son élévation (initiation au 3em degré). Il a initié une nouvelle grande prêtresse et a formé ce qu'on appelle maintenant « le Hunington Coven »[10].

Pour le Hunington Coven, Eddie retravailla certains aspects du Livre des Ombres de la tradition Gardnerienne, mais a maintenu le noyau central Gardnerien. Le Hunington Coven fonctionnait exactement comme la tradition Gardnerienne pour un court laps de temps. Eddie a ensuite quitté le Coven face à un désaccord concernant l'ouverture des rites aux personnes de même sexe (que deux hommes ou deux femmes puissent pratiquer ensemble et être initiés l'une par l'autre). La grande prêtresse initiée était contre, alors que lui était en faveur de ce changement.

Eddie a continué à mettre en place un nouveau coven, le New York Coven of Witches (Le Coven new-yorkais des Sorcières), qui était le Coven-Mère de la nouvelle « Wica Tradition ». Le Hunington Coven fût rapidement dissout peu de temps après.

Avec la création du New York Coven of Witches, Eddie retravailla le Livre des Ombres une fois de plus afin d'inclure quelques ajouts. Il retravailla principalement les lois, certaines des méthodes de formation. Cependant, il a gardé la structure rituelle et l'initiation Gardnerienne, avec en plus, la possibilité de permettre l'initiation de personne du même sexe et, dans certains cas, le permettant de le faire en robe travaillait au lieu du Skyclad traditionnel. Il nomma alors la nouvelle tradition : "la Wica Tradition".

Tout en travaillant avec le New York Coven of Witches, Eddie initia et éleva Lady Rhea[11]. De nos jours, toutes les lignées descendantes proviennent de Lady Rhea[12] dans la Wica Tradition. Le New York Coven of Witches reste un coven actif sous Lady Rhea.

Pratique

La Wica Tradition maintient une grande partie du noyau originel de la Tradition Gardnerienne dont elle est issue. La « Déité » est considérée comme une présence ancienne qui est à la fois mâle et femelle, le Dieu et la Déesse. Le noyau de la Tradition Wica est centré sur la relation entre le Dieu et la Déesse. La Wica Tradition est une tradition Oathbound. Cela signifie que les initiés s'engagent sous serment de ne jamais dire ce qui se passe, de ne jamais révéler les noms des divinités, la structure rituelle réelle, les détails des initiations...etc.

La Wica Tradition, contrairement à d'autres traditions, interdit également la pratique des « cercles ouverts » (rite public), même avec des membres d'autres traditions de l'Art.

La Wica Tradition a une initiation et deux élévations.

  • Au 1er degré, la personne est considérée comme une Sorcière et Prêtre(sse).
  • Au 2e degré, une personne est considérée comme une Sorcière et Grand-Prêtre(sse)
  • Au 3e degré, un Elders (ainé).

Les Initiations peuvent être effectuées que par un 2e et 3e degré avec la permission de l'aîné. Cependant, seul un 3e degré peut créer un Coven.

Contrairement à d'autres traditions, la Wica Tradition[13] permet au coven d'être dirigé par deux partenaires du même sexe. Il est donc possible que deux hommes ou deux femmes mènent un Coven de la Wica Tradition.

La Wica Tradition met en avant aussi la pratique de la magie. Les anciens de la Wica Tradition considèrent généralement que le fait de réduire l'Art à sa simple pratique religieuse est une chose vide de sens. La pratique de la magie est une partie très active de la formation. Ils considèrent la magie comme un muscle qui doit être travaillé tout le temps.

Les Coven de la WICA TRADITION sont également de nature plus démocratique que ceux d'autres traditions. Les Membres du Coven participent tous à la prise de décision dans celui-ci. Le Consensus parmi les membres du Coven est considéré comme l'objectif principal souhaité.

La Tradition maintenant

Aujourd'hui, la Wica Tradition est encore une tradition vivante, principalement dans la région de New York aux États-Unis.

Cette tradition possède également une branche active en Louisiane, et une autre en Europe qui est naissante.

Après toutes les « histoires » des années 1970, la Wica Tradition jouit de nos jours du statut de parent de la Tradition Gardnerien, dont elle est un rejeton direct reconnu.

Voir aussi

Liens externes

Livres et références

  1. (en) Drawing Down the Moon: Witches, Druids, Goddess-Worshippers, and Other Pagans in America Today, Arkana - Expanded edition, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value). (ISBN 978-0140195361), p. http://books.google.fr/books?id=znADodo1SN4C&pg=PT138&lpg=PT138&dq=Wicca+Tradition+eddie+buczynski&source=bl&ots=E5WxFBl7V4&sig=6w4WcOLT5NWzFwYR8CEarZHCddA&hl=fr&sa=X&ei=TRALVIelDI2UapCWgZAH&ved=0CDAQ6AEwAQ#v=onepage&q=Wicca%20Tradition%20eddie%20buczynski&f=false 
  2. https://en.wikipedia.org/wiki/Eddie_Buczynski#Entering_academia:_1980.E2.80.931988
  3. (en) Bull of Heaven: The Mythic Life of Eddie Buczynski and the Rise of the New York Pagan, USA, Asphodel Press, (ISBN 978-1938197048) [lire en ligne] 
  4. The Passing of an Elder: Remembering Margot Adler, 2014
  5. (en) COREY KILGANNON, « At a Book Party, Witches and a Wiccan Prayer Circle », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  6. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  7. (en) Drawing Down the Moon: Witches, Druids, Goddess-Worshippers, and Other Pagans in America, U.S.A, Penguin Books; Revised & Updated edition, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value)., 672 p. (ISBN 978-0143038191) [lire en ligne] 
  8. 8,0 et 8,1 James R. Lewis, Witchcraft Today: An Encyclopedia of Wiccan and Neopagan Traditions, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value). [lire en ligne], p. XXIX 
  9. Courtes Biographies : Raymond Buckland, 2013
  10. https://www.equinoxpub.com/journals/index.php/POM/article/view/16195/14035
  11. https://en.wikipedia.org/wiki/Lady_Rhea
  12. http://nycreports.journalism.cuny.edu/2009/12/15/lady-rhea-bewitches-bronx/
  13. http://www.doc.wa.gov/aboutdoc/docs/religioushandbook.pdf
  • Drawing Down the Moon
  • Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  • Corey Kilgannon, « At a Book Party, Witches and a Wiccan Prayer Circle », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  • Magickal Realms Inc, The Edwardian Tradition
  • [détail de l’édition] 

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).