Encyclopédie Wikimonde

Yvan Gallé

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Yvan Gallé, né le à L'Isle-Jourdain et mort le à Poitiers[1],[2], est un artiste peintre et illustrateur français.

Biographie

Jeunesse

Yvan Gallé étudie à Poitiers où il fréquente également les cours de l'école des beaux-arts sous la direction de Fernand Serreau[1], un des principaux peintres paysagers du Poitou[3].

Son œuvre

Au début des années 1930, Yvan Gallé travaille pour l'agence publicitaire Ariste.

En 1931, à l'occasion du vernissage du 3e Salon de l'orientine, Georgette Naudin souligne qu'Yvan Gallé a un style qui lui est propre et qui pourrait être « classé d'inclassable »[4].

En 1934, Yvan Gallé illustre le livre pour enfants de Thérèse Ratoin, Le Château aimanté.

En 1935, il illustre la couverture du livre de Pierre Hunault, intitulé La femme aux épaves[5].

En 1937, il décore le pavillon du Poitou lors de l'Exposition universelle de 1937 à Paris. Il orne le pavillon d'une monumentale huile sur toile de huit mètres sur deux, intitulée La côte Atlantique, qui représente la côte Atlantique de Nantes à Bordeaux[6].

Dans les années 1950, Yvan Gallé peint la fresque intitulée La Chasse au Bitard qui orne l'un des murs de la salle du restaurant des résidences universitaires Roche d'Argent[7].

Du 13 au 26 mars 1960, il expose à la galerie Rouvereau à Niort[8].

Yvan Gallé meurt le 28 novembre 1975 à Poitiers.

Postérité

Son fils cadet Dominique-Ivan Gallé ouvre au public un musée-atelier privé pour entretenir sa mémoire. Son fils aîné Jacques possède également une quinzaine de toiles.

En 1986, des œuvres d'Yvan Gallé sont temporairement exposées au musée Sainte-Croix à Poitiers dans une exposition dédiée aux peintres régionaux.

En 1993, une rétrospective des œuvres d'Yvan Gallé se tient à la galerie Carnot à Poitiers.

Œuvres notables

  • La fresque la Bataille de Poitiers, dans un style Art déco, sur un mur du restaurant Maxime à Poitiers.
  • La fresque La Chasse au Bitard qui orne l'un des murs de la salle du restaurant des résidences universitaires Roche d'Argent à Poitiers.
  • La Côte Atlantique qui ornait le pavillon du Poitou lors de l'Exposition internationale de Paris de 1937, est une huile sur toile de huit mètres sur deux, qui représente la côte Atlantique de Nantes à Bordeaux encadrée de deux galions, œuvre non localisée.
  • Le tableau La Danseuse mauresque[réf. nécessaire], localisation inconnue

Publications

  • Thérèse Ratoin, Le château aimanté, illustrations par Yvan Gallé, 1934
  • Pierre Hunault, La femme aux épaves, illustrations par Yvan Gallé, 1935

Bibliographie

  • Gérard Aubisse, Les peintres des Charentes, du Poitou et de Vendée : XIXe-XXe siècles : dictionnaire et notices biographiques, 2001, p. 284
  • Jean-Pierre Lethuillier, La peinture en province: de la fin du Moyen Âge au début du XXe siècle, 2002, p. 227.
  • Alain Quella-Villéger, Poitiers, une histoire culturelle : 1800-1950, 2004, p. 487.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Gérard Aubisse, Les peintres des Charentes, du Poitou et de Vendée : XIXe-XXe siècles : dictionnaire et notices biographiques, 2001, p. 284
  2. [PDF] Yvan Gallé peintre aux multiples visages des actualités Poitou Charentes
  3. Fernand Serreau (1885-1945) est natif de Châtellerault.
  4. Alain Quella-Villéger, Poitiers, une histoire culturelle: 1800-1950, 2004, p. 487.
  5. [1]
  6. Vestiges exposition internationale arts et techniques Paris 1937
  7. « Des cités U réservées aux étudiantes », in La Nouvelle République du 28 novembre 2011.
  8. La Revue du Bas-Poitou et des Provinces de l'Ouest, Volume 71, 1960, p. 151.

Cet article « Yvan Gallé » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).