Encyclopédie Wikimonde

Yves Floc'h

Aller à : navigation, rechercher
Cet article fait partie de
la série Peinture
Hiuppo PL.svg

Liste des peintres
Portail de la Peinture

Yves Floc'h (1906 - 1990) est un peintre breton.

Fils aîné de cultivateurs de Plouguerneau en Finistère Nord, il n'a parlé que le breton jusqu'à six ans. Un peu plus tard, il se fait remarqué par le vicaire de la paroisse, l'abbé Yann-Vari Perrot, le fondateur du Bleun-Brug. Il peint des décors pour la troupe de théâtre du patronage avant de suivre une formation artistique à Lesneven, à Rennes, aux cours du soir des Beaux- Arts, puis à Paris.

Reçu au professorat de dessin en 1933, il enseigne à Saint-Dié. Après la mobilisation et la captivité en Allemagne, il reprend ses cours à Lorient puis à Dinan, en Côtes-d'Armor. Il ne quittera plus Dinan, assurant les cours de dessin au Lycée de garçons puis au Lycée de Filles, jusqu'à sa retraite en 1971.

Peintre impressionniste, élève de Louis-Marie Désiré-Lucas, il aime à se rendre « sur le terrain » pour fixer la lumière et les paysages. En Bretagne, Dinan et ses environs, Douarnenez et le Finistère… Mais aussi lors de ses escapades plus lointaines vers le soleil : la montagne, la Côte d'Azur, l'Italie, l'Espagne

Biographie

  • 1914 : Départ du père à la guerre.
  • 1918 : Retour du père, blessé et gazé à Verdun. Y. F. est pupille de la Nation.
  • 1920 : Après le certificat d'études, inscription au cours de dessin industriel de l'École Universelle. « J'aimais déjà dessiner les chapelles, les fontaines et les vieilles maisons de la région ».
  • 1922 : Y.F. devient garçon de presbytère à la cure de Plouguemeau où l'Abbé Yann-Vari Perrot, vicaire, vient de créer le patronage Paotred Mikael an Nobletz Première pièce Ar c'houmoul a dec'h (Les nuages fuient, adapté par Roparz Hemon). Participation au décor de cette pièce, réalisé par M. Lintanf, peintre morlaisien.
  • 1926 : L'abbé Perrot, ayant remarqué les dispositions artistiques d'Y.F., lui offre les leçons de M. Jullien, professeur au collège de Lesneven.
  • 1927 : Service militaire à Rennes. Cours du soir à l'École des Beaux-Arts.
  • 1928 : Obtention d'une bourse d'État.
  • 1930 : Cours à l'École nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris. Cours de Lucien Simon ( pas de liens avec Emile Simon)aux Beaux-Arts. Durant ces études, Y.F. se liera d'amitié avec les peintres Chochon (Rennes), Lorin (Locronan) et le sculpteur Le Picard (Tréguier). Décès du grand-père auquel Y.F. était très attaché, tenant de lui, par tradition orale, le passé de Plouguerneau.
  • 1931 : Réalisation d'un décor (intérieur breton) pour une nouvelle pièce de théâtre. Illustration pour Feiz ha Breiz (Foi et Bretagne).
  • 1932 : Reçu en bonne place au professorat de dessin.
  • 1933 : Fresques au presbytère de Scrignac (29): la chapelle de Toul ar Groaz, Coat-Keo en ruines et la Fontaine de Baranton. Rencontre d'Herry Caouissin, un des futurs fondateurs de Brittia-Films. Avec le Barde Cueff, visite de Ker Botrel à Pont-Aven. Entame la réalisation de décors, peints à l'huile, dans la maison paternelle.
  • 1934 : Nomination d'Yves Floc'h comme professeur de dessin au collège de Saint-Dié (Vosges).
  • 1935 : Durant le Bleun-Brug de Pleyben, Y.F. fait la connaissance de Marguerite Villard, fille du poète et professeur René Villard.
  • 1936 : Dessine une bannière de Notre-Dame de Coat-Keo. Rencontre de Mathurin Méheut et d'Yvonne Jean-Haffen à Sainte-Anne-la-Palud.
  • 1937 : Premier voyage en Italie dont il restera très impressionné.
  • 1938 : Le 23 juillet à Saint-Laurent-de-la-Mer (22), mariage d'Yves Floc'h avec Marguerite Villard, célébré par l'abbé Perrot. De cette union naîtront : Annaïck en 1939, François en 1943, Jobig en 1947 et Jean-Marie en 1952.
  • 1939 : Mobilisation le 2 septembre. Drôle de guerre… puis est fait prisonnier à Dunkerque avant d'être envoyé au stalag IV B.
  • 1940 : Décès de son beau-père, René Villard, l'un des amis de Max Jacob. Mort au front de son ami d'enfance Jobig Abguillerm. Y.F., blessé, est rapatrié à Noël.
  • 1941 : Séjour à l'hôpital militaire de Saint-Brieuc. Nomination à Lorient puis arrivée à Dinan au Collège, rue de Léhon.
  • 1942 : Loge dans un premier temps au 9 rue Beaumanoir. Rejoint la rue François-Luzel, toute proche, où réside Roger Vercel.
  • 1943 : Acquisition d'une œuvre d'Y.F. par le Musée de Saint-Brieuc. Participe, avec MM. Yves Blanchot, Charles Delort, Louis Decroux et René Poirier, aux actions du Centre d'Accueil des Prisonniers de guerre de Dinan situé rue des Rouairies. « Il recevait le prisonnier, il savait - d'un mot, d'un geste - faire oublier la captivité ! » rapporte M. R. Poirier. Retour au théâtre avec L'Heure attendue, donnée au profit des prisonniers. Kenavo, aotrou Perrot Karet (Au revoir, cher abbé Perrot) : 12 décembre, mort de l'Abbé Yann-Vari Perrot.
  • 1945 : Fait la connaissance du sculpteur dinannais Paul Durand (alias Armel Du).
  • 1946 : Première exposition des œuvres du peintre à son domicile. Avec Jean Urvoy, crée le décor de Huit hommes derrière les barbelés, pièce de l'abbé Guy Page qui fut jouée 32 fois. Rencontre Louis-Marie Désiré-Lucas et Xavier de Langlais.
  • 1947 : Y.F. apporte son concours artistique aux fêtes du centenaire d'Auguste Pavie, explorateur de l'Indochine française.
  • 1948 : Tournage du film Duguesclin, d'après l'œuvre de Roger Vercel. Y.F. participe aux décors de la fête qui sera organisée dans la vieille ville. Avec Claude Marin, visite aux peintres Louis-Marie Désiré-Lucas et Marie Réol. Création de la Société Photo-cinéma de Dinan avec M. Jéhan, ouvrant ainsi une vingtaine d'années d'activités.
  • 1949 : Cette année voit la réunion hebdomadaire, le lundi, d'un groupe de peintres, rue Kitchener dans l'atelier du Dr Claudeville. (P. Rochereau, C. de Saint-Gilles et quelques autres). Décor pour une pièce de H. Monnier, L'Inattendu.Dans les salons de la Sous-Préfecture, remise à Yves Floc'h de l'insigne de Chevalier dans l'Ordre du Million d'Eléphants et du Parasol Blanc par Leurs Altesses Royales du Laos.
  • 1950 : À partir de cette année, Y.F. a beaucoup voyagé, cherchant des sources d'inspiration : l'Italie (Rome, Assise et Florence), la Savoie, la Bretagne, les Baléares, l'Andalousie, la Grèce, la Turquie... rapportant chaque fois des croquis et une palette différente.
  • 1951 : Rencontres plus régulières avec le peintre Henriette Desportes.
  • 1952 : Durant 15 ans, Y.F. assure la réalisation de la crèche de Noël à l'église Saint-Malo.
  • 1953 : Réalisation, pour la Fête-Dieu, d'un Reposoir à l'entrée occidentale des Grands-Fossés.
  • 1955 : Réalisation, avec les élèves, de fresques pour la décoration du réfectoire et des dortoirs du Collège de Jeunes Filles de Dinan.
  • 1957 : Chevalier dans l'ordre des Palmes académiques.
  • 1958 : Voyage à travers la France avec une caravane fabriquée de ses mains ; chaque étape voit la réalisation d'une pochade ou d'une composition : Solesmes, Vouvray, Amboise, Moulins, Orange, Avignon, Menton, Monaco, Monte-Carlo, Arles, Carcassonne, Toulouse, Royan
  • 1959 : Nomination au lycée de jeunes filles, rue Broussais à Dinan.
  • 1963 : Installation de sa sœur Adrienne et de son beau-frère, Joseph Jouffe, à Kervallon, à Saint-Méloir-des-Bois (22). Y.F. y trouvera, outre l'affection familiale, des sujets multiples d'inspiration en toutes saisons, un havre de paix et de confidences. Décès de sa mère, Mamm goz.
  • 1964 : Décès de son père, Tad coz. Forte activité de la société Photo-cinéma. Réalisation de montages photographiques : Chateaubriand et la Bretagne, Dinan la nuit, "Dinan, ville d'Art" inspiré par l'ouvrage de l'historien Mathurin Monier. Achat d'une œuvre (Pouldavid-Douarnenez) par la Caisse
  • 1965 : Grande Troménie à Locronan.
  • 1966 : Retour en France de son frère François, missionnaire en Afrique pendant 22 ans.
  • 1971 : Y.F. prend sa retraite après 30 années d'enseignement artistique à Dinan.
  • 1977 : La famille et les voisins fêtent le bicentenaire de la maison de la rue du Bignon. Voyage en Égypte dont il avait si souvent enseigné la lointaine histoire et la culture. Réalisation de l'exposition Max Jacob et la Bretagne à la bibliothèque municipale, au manoir de Ferron. Y.F. participe à la rénovation de la société des amis du musée et de la bibliothèque de la ville de Dinan dont il est membre du Conseil d'administration jusqu'à son décès.
  • 1981 : Y.F. ouvre son agenda par ces mots: "Je voudrais toujours être un homme généreux". Rassemblement de toute la famille Floc'h à Plouguerneau.
  • 1983 : Voyage en Allemagne avec les anciens prisonniers de guerre, à Mulberg.
  • 1986 : Décès de son ami Ronan Caerleon et de sa belle-mère, Jeanne Villard, dans sa 102e année.
  • 1988 : Y.F. obtient le Grand Prix de peinture de la Ville de Dinan. La toile représentant une vue d'ensemble de Dinan vue de Lanvallay est affectée au Musée de Dinan.
  • 1990 : Le 12 août, à Douarnenez, un fatal accident interrompt cette vie bien remplie. Yves Floc'h repose au cimetière de Dinan.
  • 1991 : Le 18 mai, les anciennes élèves du Lycée Broussais rendaient hommage à Yves Floc'h et apposaient une plaque dans la salle de dessin qui fut la sienne durant 30 ans.
  • 1993 : Le 17 octobre , la municipalité de Plouguerneau apposait une plaque sur la maison natale d'Yves Floc'h, au Karpont.
  • 2015 : Le 11 avril, la nouvelle esplanade devant l'Espace Culturel Armorica de Plouguerneau prendra le nom d'Yves Floc'h.
  • 2018 : Le 8 septembre, une plaque est apposée sur la maison où le peintre a vécu à partir de 1945, au 2 de la rue du Bignon à Dinan.

Expositions et bibliographie

  • 1992 : Sortie du livret Yves Floc'h avec des textes de Jacques Petit. Editions Le Pays de Dinan.Epuisé.
  • 1993 : Le 17 octobre, la municipalité de Plouguerneau apposait une plaque sur la maison natale d'Yves Floc'h, au Karpont.
  • 2000 : Sortie du livre War roudou Yves Floc'h, Dans les pas d'Yves Floc'h. 2e exposition à Plouguerneau.
  • 2001 : Exposition à Dinan : 50 ans de la vie d'un peintre à Dinan.
  • 2003 : Exposition Yves Floc'h, peintre de Douarnenez. Près de 6500 visiteurs : un vrai succès !
  • 2005 : Exposition Yves Floc'h en son pays, à Lesneven (29 N), tout le mois de juillet. Beau succès, ...quelque 1650 visiteurs, locaux et estivants.
  • 2005 : Dans son N° 183 de décembre, la revue Le Chasse-Marée publie un article de René Villard, datant de 1930 mais jamais publié, illustré d'un dessin d'Yves Floc'h, son futur gendre : La Toussaint des péris en mer.
  • 2006 : Exposition War roudou Yves Floc'h, à Plouguerneau (29 N), 25 - 29 mai. Exposition, veillée et ballades à l'occasion du centenaire de la naissance d'Yves Floc'h.
  • 2007 : Sortie du 5e tome du livre Peintres des côtes de Bretagne, Editions du Chasse-Marée. Deux oeuvres d'Yves Floc'h y figurent, en pages 53 et 123 : Saint-Cado et le port de Vannes. Le N° 361 d'avril 2007, de la revue en langue bretonne Al Liamm contient un article de Goulch'an Kervella sur Yves Floc'h.
  • 2014 : Fête et mini-exposition organisées à Plouguerneau à l'occasion de la donation d'un tableau d'Yves Floc'h à la Ville de Plouguerneau par les familles Floc'h et Jouffe

Œuvres

  • Dinan vu de Lanvallay, Musée de Dinan (Grand prix de la Ville de Dinan)
  • Le cloître de l'abbaye de Léhon, Musée de Dinan
  • Le port de Dinan, Musée de Dinan
  • Locronan, Ville de Dinan (bureau du Maire)
  • Pouldavid, près de Douarnenez, Caisse d'Epargne de Dinan
  • L'abbaye de Léhon vue des hauteurs de Rance, Commune de Plouguerneau (hall d'acceuil de la Mairie)
  • Chanoine Hily, Presbytère Plouguerneau
  • La baie vue à travers les hêtres des Plomarc'h, Ville de Douarnenez (Salle du Conseil)
  • Chemin de la Fontaine des Eaux, à Dinan, Musée de saint-Brieuc
  • Un tableau offert à L'Elysée par le maire de Dinan, suite à la visite du Président Giscard d'Estaing

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.