Encyclopédie Wikimonde

Évrard Charbonnel

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Louis Evrard Charbonnel, né le à Clermont-Ferrand et mort en 1971 à Paris, est un écrivain, chroniqueur, intellectuel et poète.

Il a essentiellement publié des recueils de poèmes. Son œuvre reflète l'influence du symbolisme et, quoique moins prononcée, celle du romantisme.

Chronologie

Evrard Charbonnel passe à Clermont-Ferrand son enfance et sa jeunesse.

1911 à 1920 : Années de scolarité au lycée Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand. Une fois bachelier, le jeune Evrard est envoyé à Paris, berceau de sa famille maternelle, pour y suivre des études de droit.

1924 : Evrard Charbonnel est licencié en droit. En même temps il collabore à une revue clermontoise, La Lyre, où il place des chroniques et ses premiers essais poétiques ; il participe aussi à La Muse Hypnotique, une feuille satirique montmartroise dont il sera même pendant quelques mois le directeur de rédaction.

1925 : Evrard Charbonnel qui ne peut compter sur les seuls secours financiers tirés de l’opulente quincaillerie paternelle se décide à entrer au département des pensions du Ministère des Anciens Combattants, comme « premier commis aux écritures ».

1926 : Rencontre d’Aude Claverie, parente éloignée de Romain Coolus, qui deviendra bientôt sa femme.

1928 : Mariage avec Aude, de trois ans son aînée ; cette union, désapprouvée par ses proches, l’éloignera durablement de sa famille. Evrard s’installe comme avocat à Paris. Les relations de son épouse issue d’une riche famille de négociants bordelais faciliteront sa carrière professionnelle de même que ses débuts littéraires.

1929 : La Fontaine des Limbes paraît aux Éditions du Grand Tertre.

1936 : Parution de Rituel d’Oubli.

1937 : Après des années d’une vie conjugale harmonieuse, Charbonnel perd son épouse qui meurt à la suite d’une infection contractée pendant un voyage d’agrément en Algérie.

1949 : Dernière parution : Dictames. Evrard Charbonnel ne publiera plus. Il conçoit cependant le projet d’une somme qui, tantôt sous le titre de La Chambre Capitulaire, tantôt sous celui de Graduel Céleste, aurait dû décliner, dans une quête symbolique, les thèmes essentiels de la psyché occidentale. Maintes fois abandonné et repris, cet ambitieux roman ne restera qu’à l’état de brouillons dont le plan d’ensemble n’a, semble-t-il, jamais été qu’esquissé.

1965 : Evrard Charbonnel cesse d’exercer la profession d’avocat après avoir été pendant trois années appointé comme secrétaire par le Conseil de l’Ordre du Barreau de Paris. Il se retire dans la maison de sa famille à Clermont-Ferrand où il emménage à la mort de sa mère, passant ses dernières années au pied de la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption qu’il avait surnommée des années auparavant : la rose noire d’Auvergne.

1971 : Il meurt à l’hôpital Tenon, oublié du milieu des lettres parisien qu’il avait un moment fréquenté.

Œuvres

Poésie (recueils)
  • La Fontaine des Limbes - Éditions du Grand Tertre, 1929
  • Rituel d'Oubli - 1936
  • Dictames - 1949
Collaborations avec des revues
  • La Lyre - d'où naîtront plusieurs essais et chroniques littéraires (dans 13 numéros au total) (1924 et 1925)
  • La Muse Hypnotique (satirique) - 1924

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 549 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 285 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Site des Amis d'Evrard Charbonnel, association littéraire d'amateurs du poète Evrard Charbonnel. S'est implantée sur Internet en 2007, et y propose notamment huit œuvres du poète, tirés de ses différents recueils, accessibles librement. (NB : A donné son accord pour que ses informations soient reprises dans Wikipedia)

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).