Encyclopédie Wikimonde

Ștefan Borbély

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Ștefan Borbély (né le à Făgăraș) est un critique littéraire et historien roumain, essayiste et traducteur.

Biographie

Il est[1] diplômé en 1976 de la Faculté des Lettres de l'Université "Babeș-Bolyai" de Cluj, département roumain-anglais. Depuis 1999, il est docteur en philologie, avec la thèse intitulée Paradigme héroïque-antihéroïque comme fait de culture et de civilisation. Pendant ses études, il était membre du cercle "Echinox" à Cluj. Après avoir été diplômé de la faculté, de 1976 à 1981, il a travaillé comme professeur d'anglais à l'école générale no. 8 de Târgu-Mureș. Puis il a été correcteur d'épreuves au magazine "Igaz Szó" à Târgu Mureș, rebaptisé après décembre 1989 en "Látó".

En septembre 1990, il obtient le poste de professeur adjoint à la Faculté des lettres de Cluj. De 1991 à 1994, il a été membre du comité de rédaction du magazine "Echinox". Entre 1994-2000, directeur du magazine "Echinox", avec Corin Braga. Il est actuellement professeur d'université à la Faculté des lettres de l'Université "Babeș-Bolyai" de Cluj. Il a collaboré à des études, des essais et des articles d'opinion dans la plupart des magazines littéraires et culturels du pays, notamment dans "Echinox" (Cluj), "Familia" (Oradea), "Poesis" (Satu Mare), "22" (Bucarest). ), «Apostrophe» (Cluj), et "Contemporanul - Ideea europeana" Contemporain - Idée contemporaine / européenne (Bucarest).

Au magazine" Contemporanul- O idee europeana"[2] - (Contemporain- une idée européenne), publiée jusqu'à présent, dans la colonne de la chronique littéraire du magazine, depuis 2014. Parmi ces chroniques, il en existe, très peu, faisant référence aux écrivains roumains contemporains, parmi lesquels on peut citer des titres tels que::"Les gnoses de Sorin Cerin"[3] ou "Épiphanie"[4].

Bourse Fulbright (1992: Indiana University, Bloomington, IN, USA) ; cours de formation à New York, à l'Institute for Psychohistory et à l'Université Columbia (1997, 1999, 2001), à l'Université de Caroline du Nord, Chapel Hill (2004), East European Scholar, St. John’s College Oxford (Royaume-Uni, 1999), chercheur invité, Institute of Advanced Studies, Jawaharlal Nehru University New Delhi, Inde (2009).

Il est le père de Blanca Borbely (née en 1997), l'auteur du roman "The Wall of Fire" (Ed. Limes, 2011)

Bibliographie

Volumes publiés

  • Umbra cuvintelor - Experiența lui Christian W. Schenk, Phoenix 1995.
  • Grădina magistrului Thomas, eseuri, București, E.D.P., 1995.
  • Xenograme, Oradea, Cogito, 1997.
  • Visul lupului de stepă, Cluj, Dacia, 1999.
  • Opoziții constructive, , Cluj, Limes, 2002.
  • De la Herakles la Eulenspiegel. Eroicul, Cluj, Dacia, 2001.
  • Matei Călinescu, monografie, Brașov, Aula, 2002, 120 p.
  • Cercul de grație, Pitești, Paralela 45, 2003.
  • Proza fantastică a lui Mircea Eliade. Complexul gnostic", Cluj, „Biblioteca Apostrof”, 2003.
  • Mitologie generală", Cluj, Limes, 2004.
  • Despre Thomas Mann și alte eseuri, Cluj, „Biblioteca Apostrof”, 2005, 170 p.
  • O carte pe săptămână, Editura Ideea Europeană, 2007
  • Pornind de la Nietzsche, Ed. Limes, Cluj, 2010
  • Homo brucans și alte eseuri, București, Ed. Ideea Europeana/Contemporanul,2011
  • Existența diafană, București, Ed. Ideea Europeana/Contemporanul, 2011

Volumes collectifs

Il a collaboré à la création du Dictionnaire des écrivains roumains coordonné par Mircea Zaciu, Marian Papahagi et Aurel Sasu (I, 1995 ; II, 1998) et au Dictionnaire analytique des œuvres littéraires roumaines, coordonné par Ion Pop (vol. I-IV, 1998-2003 ; édition finale, 2007).

Présent avec études et essais dans les volumes: Liviu Rebreanu après un siècle (1985) ; Portrait de groupe avec Ioana Em. Petrescu (1991) ; La compétition continue. La génération des années 80 dans les textes théoriques (Ed. Vlasie, 1994 ; 2e édition, Ed. Paralela 45, 1999) ; Retournez en Europe. Idées et controverses roumaines (1996).

Il s'est occupé des volumes : Constantin Fântâneru, Intérieur, Dacia, Cluj, 1981 ; Expérience externe, Institut européen, Iasi, 2001 ; Augustin Pop, Telejurnalul de la Cluj, Paralela 45, Pitești, 2000, "Ion Pop - sept décennies de mélancolie et de littérature", Ed. Eikon, Cluj-Napoca, 2011.

Références critiques

"La partie la plus pratique de la structure de Borbély - controversée et didactique - est l'endroit où il peut s'impliquer dans un débat d'idées. Ici, parce qu'il a le sien, il discerne à la fois avec un esprit de finesse et de géométrie, toujours à la verve des arguments. Et dans les grâces de la bibliographie, à partir de laquelle il amende toute tentative suspecte; comme il le fait, par exemple, dans le cas de Patapievici, rien de plus, pour Borbély, qu'une «bonne salle de résonance pour les idées mises en circulation par les autres». Sévères, en règle générale, dans le domaine des idées et des concepts, les sanctions de Borbély deviennent plus humaines dans le domaine littéraire lui-même. Mais on peut toujours aller avec sa main avec confiance, à la fois dans l'analyse et dans les jugements".(Alexandru Cistelecan, Vatra, 16 décembre 2017)[5]

Ştefan Borbély est l'un des comparateurs roumains les plus importants lancés après 1989. Intellectuel de force, auteur de volumes d'essais et de critiques littéraires, éminent professeur et directeur de doctorat à la Faculté des lettres de l'Université «Babeş-Bolyai» de Cluj-Napoca, il c'est, sans exagération, l'un des moteurs intellectuels de la recherche philologique dans notre pays et même en Europe de l'Est.(Catalin Ghita- Vatra, 12 décembre 2017)[6]

Prix littéraires

Prix Lucian Blaga, de l'Académie roumaine, décerné pour la critique littéraire (2012)[7],[8],[9].

Affiliations

Il est membre fondateur de l'Association des écrivains professionnels de Roumanie (ASPRO), des fondations culturelles "Echinox" et "Apostrof" (Cluj-Napoca) ; est membre de l'Union des écrivains roumains (branche de Cluj) ; de l'Association roumaine de littérature comparée ; ancien élève du Collège "Nouvelle Europe".

Notes et références

  1. (ro) « Ștefan Borbély », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  2. (ro) « Ştefan Borbély - articole publicate pe Contemporanul », sur Contemporanul (consulté le )
  3. (ro) Ştefan Borbély, « Gnozele lui Sorin Cerin - Contemporanul », sur www.contemporanul.ro (consulté le )
  4. (ro) Ştefan Borbély, « Epifania - Contemporanul », sur www.contemporanul.ro (consulté le )
  5. (ro) « Țintă fixă: Ştefan Borbély (5/5) », (consulté le )
  6. (ro) « Țintă fixă: Ştefan Borbély (2/5) », (consulté le )
  7. « BORBELY-Stefan - Uniunea Scriitorilor din România - filiala Cluj-Napoca », sur www.uniuneascriitorilor-filialacluj.ro (consulté le )
  8. (ro) « Premiile Academiei Romane pe anul 2010 - Cultura - HotNews.ro », sur www.hotnews.ro, (consulté le )
  9. (en) « Academia Română a acordat premiile pentru anul 2010 », sur adevarul.ro, (consulté le )

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 272 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Dictionnaires à la ligne 144 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 549 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).