44=Breizh

Aller à la navigation Aller à la recherche
Collectif 44=Breizh pour
la réunification de la Bretagne
Cadre
But Réunification de la Bretagne
Zone d’influence Loire-Atlantique et Bretagne
Fondation
Fondation 2007
Identité
Siège Nantes
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 769 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Porte-parole Jonathan Guillaume
Tomaz Laquaine-Jakez
Membres Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 769 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web http://www.44Breizh.com/

Le collectif 44=Breizh est un collectif de jeunes, créé en 2007, actif dans le domaine de la réunification administrative de la Bretagne historique, c'est-à-dire à l'intégration du département de Loire-Atlantique à la région Bretagne.

Origine

Le collectif 44=Breizh a été créé en 2007, pour réclamer une région Bretagne à cinq département, en s'inspirant de deux collectifs : Stourm ar Brezhoneg (SAB) (défense de la langue bretonne et du bilinguisme) et le Front Anti Pays de Loire.

Actions

  • 5 avril 2008 : Rassemblement devant l'hôtel de région des « Pays de la Loire ». Deux drapeaux des Pays de la Loire ont été détaché des mâts et remplacés par un Gwenn ha du[1]. Le même jour Jacques Auxiette porte plainte pour vandalisme[2].
  • 30 juin 2008 : 44=Breizh, le Centre d'étude et de recherche contre la ligériose et Bretagne Réunie appellent à un rassemblement devant la Cité des Congrès à Nantes[3]. Quinze organisations se sont joints à l'appel[4]. Près de 200 personnes participent au rassemblement[5].
  • 20 septembre 2008 : participation à la manifestation pour la réunification qui a réunit 10 000 personnes.[6]
  • 30 octobre 2008 : rencontre avec le préfet au sujet des plaques d'immatriculation 44 et Bretagne[7].

Justice

Depuis la création du collectif 44=Breizh, 12 militants sont passés devant la justice pour des faits de barbouillage, déboulonnage de panneaux Pays de la Loire, violence et rébellion en réunion[8] et sont toujours en procès

Orientation politique

[réf. nécessaire]

Organisation

Le collectif fonctionne en interne de manière autogestionnaire.

Le collectif est principalement situé à Nantes. Cependant des comités locaux (Nantes, Rennes, Saint-Nazaire[réf. nécessaire]) organisent des actions indépendantes aux autres comités (tractage, actions, concerts de soutien, débats...)

Notes et références

Voir aussi

Sources

Article connexe

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).