Abid Bahri

Aller à la navigation Aller à la recherche

Abid Bahri est un soliste et compositeur bruxellois natif de Nador au Maroc, né le 12 février 1957.

Biographie

Il est diplômé de l'Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles mais c'est de façon autodidacte qu'il apprend notamment le luth arabe[1].

De 1975 à 1983, il contribue au groupe Ahl El Hijra (en français "Les Emigrés"), qui chante les frustrations et espoirs des enfants issus de l'immigration. De 1987 à 2001, il s'associe à Kamal Hors et Najib Cherradi, avec lesquels il forme le groupe Weshm. Il participe aussi au trio Luthomania, avec Xia Hua et Philippe Malfeyt[2].

Il a plus récemment formé avec l'Algérien Samir Bendimered le groupe Qayna, composé de 11 musiciens associés à 3 chanteuses (Laïla Amezian, Anissa Rouas et Naziha Meftah). Les compositions de Bahri, sur des arrangements de Bendimered, recréent la musique des qaynas, esclaves musiciennes. Il renoue ainsi avec un patrimoine musical quelque peu oublié[3]. Ce groupe s'est notamment produit à Laâyoune au Maroc en 2007[4] et dans un format plus restreint (ensemble Ranine) à l'Institut du monde arabe (Paris) en 2011[5].

Discographie

  • 2008 : Au gré du Oud (Igloo Records)

Références

  1. « ABID BAHRI », sur Spectacles et Musiques du Monde (consulté le ).
  2. « Les maîtres de luth arabe » (consulté le ).
  3. « Qayna, triptyque musical », sur Institut du monde arabe (consulté le ).
  4. « Rafawid : le spectacle continue », sur Aujourd'hui Le Maroc, (consulté le ).
  5. « Naziha Meftah », sur telephonearabe.net, (consulté le ).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).