Académie de la vie littéraire

Aller à la navigation Aller à la recherche

L'Académie de la vie littéraire est un organisme québécois qui remet une fois par année des prix littéraires lors d'un gala organisé à cette fin.

Histoire

L'Académie de la vie littéraire (anciennement Académie de la vie littéraire au tournant du XXIe siècle) a été fondée en 2008 par Mathieu Arsenault[1] sur le blogue de l'auteur, dans le but de "décerner des prix pour des livres qu'elle apprécie et qui, pour toutes sortes de raisons, ont moins de chances que les autres de gagner ailleurs."[2] Le projet d'Académie a d'abord été conçu à la blague autour de l'idée qu'Arsenault fondait un organisme qui remettrait des prix littéraires "pour qu'il puisse en recevoir un au moins une fois de temps en temps", mais qui, par un concours de circonstance, se voyait écarté des lauréats de son propre organisme[3]. Constatant qu'un tel projet apportait une visibilité bien réelle à des livres de qualité mais qui n'apparaissent "nulle part ailleurs sur le Web, sinon sur le site de leurs éditeurs" [4], le projet gagnait dès l'année suivante en maturité. Tout en gardant son humour irrévérencieux, le projet de l'Académie de la vie littéraire a ensuite pris plus au sérieux l'idée de récompenser des œuvres se présentant sous des formes non conventionnelles (blogues, performance, fanzines)[5] à l'esthétique souvent expérimentale ou trash et parfois "un peu chambranlants qui pointent vers les potentialités de notre époque" [4].

Fonctionnement

L'Académie de la vie littéraire était jusqu'à 2013 constituée de Mathieu Arsenault, Catherine Cormier-Larose et Vickie Gendreau[6]. Les titres se décident en réunion, puis un ensemble de "cartes d'auteur" sont produites, ainsi que des trophées personnalisés. Un nom singulier est aussi trouvé pour chaque prix. Les lauréats se voient remettre leur prix sur scène lors du gala annuel [7].

Les prix sont d'ordinaire remis pour des œuvres publiées au cours de l'année qui vient de se terminer, mais il est aussi arrivé que l'Académie de la vie littéraire décerne un prix à des "œuvres qui reviennent d’on ne sait trop où et dont on découvre la pertinence à la lumière de ce qui s’écrit aujourd'hui, de l’évolution de la sensibilité et des manières de lire." Ce fut le cas notamment pour On n'est pas des trous-de-cul de Marie Letellier [4] et Nombreux seront nos ennemis de Geneviève Desrosiers [8].

Cartes d'auteurs

Des "cartes d'auteur" sont imprimées depuis 2011. Conçues sur le modèle des cartes de hockey à collectionner [9], elles présentent une photo originale de l'auteur au recto et un court texte critique portant sur l'œuvre primée au verso.

Liste des lauréats par année

2009

  • François Blais, Le vengeur masqué contre les hommes-perchaude de la Lune, Hurtubise HMH (prix André-Ferron)
  • Patrick Lafontaine, Homa sweet home, Éditions du Noroît (prix Guy-Delahaye)
  • La Conspiration dépressionniste, Québec ville dépressionniste, Moult Éditions (prix Todd-Slone)
  • Maxime Raymond, Je pense que ce recueil s'adresse à toi, Ta mère (prix du Lait/François-Tourigny)
  • Marie-Claire Blais, Naissance de Rebecca à l'ère des tourments, Boréal (prix Marie-Eva-de-Villers)
  • Marie-Claire Blais, Naissance de Rebecca à l'ère des tourments, Boréal (prix Marie-Claire-Blais)
  • Rebecca Allaire, Naissance des Tourments (prix Marie-Claire-Blais-est-décerné-à-Marie-Claire-Blais)
  • Mathieu Bergeron, La suite informe, Le Quartanier (prix du Gouverneur spécialisé)
  • Anick Fortin, Journal intime d'une pute conforme, Éditions Trois-Pistoles (prix Jean-Marc-Cormier)
  • Marc-Antoine K. Phaneuf, Téléthons de la grande surface, Le Quartanier (grand prix de la relève Steinberg (anciennement prix Dominion, anciennement prix Dupuis-Frères)
  • Stéphane Ranger, Plusieurs excuses, Ta mère (prix Rush-Papier-Ciseau/Patricia-Lamontagne)
  • Terry Cochran, Plaidoyer pour une littérature comparée, Éditions Nota bene (prix Bill-Readings)
  • Marie-Hélène Cabana, "le souffle", texte publié dans le collectif Les Chats - Textes griffés, Rodrigol (prix Janet-Frame)
  • Laurent Lussier, Fables saucisses, La maison Rex (prix Antonia-Nantel-la-femme-d'Athanase-David)
  • Myriam Cliche, Fleuve russe, L'Oie de Cravan (prix de Mont-Schärr)
  • Maxime Catellier, Bancs de neige, L'Oie de Cravan (prix Louis-Geoffroy)
  • Bertrand Laverdure, Lectodôme, Le Quartanier (prix Amos-d'Aragon de littérature fantastique et d'anticipation)
  • Jocelyn Thouin pour [titre non disponible] (prix Marie-Paule-Grimaldi pour un recueil non encore publié)
  • ex aequo à Virginie Beauregard-Dyotte et Rose Éliceiry pour [titre à venir] et [titre à venir], respectivement (prix Shawn-Cotton pour un recueil non encore écrit)

Non décerné: prix Virginie-Beauregard-Dyotte/Rose-Éliceiry pour un auteur n'ayant pas encore écrit

2010

  • Edouard H. Bond, Maudits!, Coups de tête (prix Insane-Clown-Posse du roman jeunesse)
  • Fabesko et Mimi Traillette, Mon ami mort, fanzine (prix Monsieur Méli-Mélo)
  • Lamashtu, Mother's Day, fanzine (prix Laurence-Bataille (la fille de Georges B.))
  • Louis-P. Hébert, La chute de l'ange, Les Herbes rouges (prix Brigitte-Fontaine)
  • Frédéric Dumont, Événements miteux, Ta mère (prix Eugène-Poubelle)
  • Dominic Tardif, Du haut de la King, blogue (prix Y-a-tu-juste-moi-qui-se-souvient-du-blog-de-Geneviève-la-lesbienne-de-Sherbrooke?)
  • Marjolaine Beauchamp (prix Olivetti-Underwood/Pauline-Harvey de la meilleure performance poétique)
  • Jean-Philippe Tremblay pour "Lettre à un jeune pwëtt", paru dans Mœbius, no 120, "L'espérance de vie" (prix Rainer-Encule-Rilke)
  • Bertrand Laverdure, "The Cost of misery (Be Bed Bee), supplément pornographique au Livre de chevet, Le Quartanier (prix Dollarama)
  • Mandalian, Un chien de ma chienne, Coups de tête (prix Bill-sans-Boule)
  • Alain Fisette, "La vraie Schtroumpfette", paru dans Mœbius, no 121 (prix Pirlouit-sans-Johan)
  • Marie Letellier, On n'est pas des trous de cul, Parti Pris, 1971 (prix rétrospectif Marie-Letellier)
  • Jean-Sébastien Larouche, Avant qu'le char de mon corps se mette à capoter, L'écrou (prix Tits n' Titre)
  • Stéphane Surprenant, L'angle atroce, Rodrigol (prix Slatkin-Reprint)
  • Charles Drouin, Ne pas humecter, Éditions du Noroît (prix Matthew-Barney)
  • ex aequo à Sébastien Dulude et Rosalie Lessard pour, respectivement, "Études" paru dans Estuaire no. 137 et "Rompus" dans Estuaire no. 136 (prix "Salon de la Maternité")
  • Patrick Poulin, "Corps, skate-board et écriture" publié dans Ovni no 2 (prix Deleuze-to-tailgrab-to-360-inverted-Agambenflip)
  • François Hébert, Poèmes de cirque et de circonstance, Éditions de l'Hexagone (prix de "Guyl-et-de-Guylalib")
  • ex-aequo à Tina Charlebois et Éric Cormier (prix L'Alberta-de-l'Ouest-en-direct)
  • Pasha Malla, All Our Grandfathers Are Ghost, Snare Books (prix des Adresses-paires-de-la-rue-St-Laurent )
  • Maxime Catellier, La mort du Canada, essai, Poètes de brousse (prix Claude-Ryan, refusé lors du gala)

2011

  • Maggie Roussel, Les Occidentales, Le Quartanier (prix Self-qu'on-trolle)
  • William S. Messier, Épique, Marchand de feuilles (prix Hello-Kitty-écrasé)
  • Virginie Beauregard D., Les heures se trompent de but, L'écrou (prix Tank-girl)
  • François Guerrette, Panique chez les parlants, Poètes de brousse (prix Pénis-mental)
  • Geneviève Desrosiers, Nombreux seront nos ennemis, L'Oie de Cravan (prix rétrospectif Geneviève-Desrosiers)
  • Carl Vézina, Belooga Joe. Comment faire l'amour avec un maigre sans se fatiguer, fanzine. (prix Mama-Vagina)
  • Alessandra Naccarato, Beekeepers, Hurricanes and Men who catch Pigeons, fanzine (prix Holy-Mountain-Royal)
  • Erika Soucy, Cochonner le plancher quand la terre est rouge, Éditions Trois-Pistoles (prix Kenny-Rodgers-live-au-Théâtre-de-Baie-Comeau)
  • Chloé Germain-Thérien, Dans mon temps... Souvenirs de la dernière génération analogue, fanzine, Éditions de la dernière minutes (prix Roulette-du-U)
  • Zviane, Apnée, Pow pow (prix Pas-Michel-Rabagliati)
  • Carole David, Manuel de poétique à l'intention des jeunes filles, Les Herbes rouges (prix La-tête-de-Miley-Cyrus-à-350°C-au-four-durant-quatre-heures)
  • Alexandre L'archevêque, Les mouches la viande, Éditions du Noroît (prix Betty-Hirst)
  • Simon Paquet, Une vie inutile, Éditions Héliotrope (prix Bouillon-de-poulet-pour-fuck-all)
  • Pascal Angelo Fioramore, Têtagoise, Rodrigol (prix Huguette-Goaler)
  • Jon Paul Fiorentino, Indexical Elegies, Coach House Books (prix Death-by-Popcorn)

2012

  • Julie Brisebois pour Pit Boilard, personnage Facebook (prix Necrobutcher)
  • Roger Des Roches, Le nouveau temps du verbe être, Les Herbes rouges (prix Anita-Pallenberg)
  • Daniel Canty, Wigrum, La peuplade (prix Martial-Canterel)
  • Mark Ambrose Harris, Beautiful Books, Ribbon Pig (prix Songe-de-Poliphile)
  • Jean-Philippe Tremblay, Carnavals divers, L'Écrou (prix Hipstamatic)
  • Patrick Brisebois pour la réédition de Chant pour enfants morts, Le Quartanier (prix Black-Canary)
  • Pierre Brouillette-Hamelin et Alexandre Dostie pour le Duo Camaro (prix Harmony-Korine)
  • Alison McCreesh, Alison a fini l'école, blogue (prix Volkswagen-freakfolk-blues)
  • Caro Caron et Christine Redfern, Mais qui est Ana Mendieta?, Éditions du remue-ménage (prix Ana-Mendieta)
  • Kayou lepage, Le jour des vidanges, blogue (prix Marcel-Poivrier)
  • Naomi Fontaine, Kuessipan, Mémoire d'encrier (prix Catherine Mavrikickass)
  • Makenzy Orcel, Les latrines, Mémoire d'encrier (prix Théophile-Gautier-délabré)
  • Moult Éditions, collection Inauditus (prix Jules-Fournier)
  • Gillian Sze, The Anatomy of clay, ECW Press (prix Meshes-of-the-afternoon)

2013

  • François Blais, Document 1, L'Instant même (prix Clippy-le-trombonne[pas clair]-gossant-de-Word-2000)
  • Sébastien Boulanger-Gagnon, Revolt and disgust poems mostly written in english by an indépendantiste, Rodrigol (prix Plage-de-Crystal-Fighters)
  • Fabien Cloutier, Sacrifice (prix Patrice-Brisebois)
  • Marie-Ève Comtois, Je te trouve belle mon homme, Écrits des forges (le prix The-Skin-I-Live-In)
  • Shawn Cotton, Les armes à penser, L'Oie de Cravan, 2012 (prix Cotton-Ale)
  • Geoffroy Delorey et Nicolas Lachapelle, Pavé et mémoire, Coopérative d'édition En jachère (prix Décalice-Ma-Maison-Rona)
  • Charles Dionne et Fabrice Masson-Goulet, Poème sale, blogue (prix Febreeze-Masson-Dionne)
  • Julie Doucet, 99 Suicide Projects (prix Mieux-qu'Annick-Jean)
  • Vickie Gendreau, Testament, Le Quartanier, 2012 (prix Marc-Antoine-K.-Fennec)
  • Jean-Philippe Martel, contributions au blogue Littéraires après tout (prix Karl-Hardy)
  • Stuart Ross, You Exist. Details Follow, Anvil Press, 2012 (prix Exist-Through-The-Gift-Shop)
  • Maude Veilleux et Guillaume Adjutor Provost, Automne ton cul, fanzine, C'est beau escabeau (prix Ferrero-Rocher-Percé)

2014

  • Jason Camlot, What the World Said, Mansfield Press (Prix Guy Ben-Ner)
  • Camille Cléant, « Cher Univers » (prix carte soleil 2014)
  • Le Collectif de Débrayage, On s'en câlisse, Éditions Entremonde/Sabotart éditions, 2013 (prix À-qui-la-rue)
  • Mivil Deschênes et Jean-Sébastien Larouche, Aiming for the Gut, L'Oie de Cravan (prix Tracy-Aiming-for-the-Guts)
  • Thierry Dimanche, Théologie hebdo, Éditions de l'Hexagone (prix La-tour-de-garde)
  • Sébastien Dulude, Léviathan, perfo OFF-Trois-Rivières (prix Steve-O-Akzidenz-Grotesk)
  • Ralph Elawani, redécouverte d'Emmanuel Cocke (prix Jeux-de-mots-avec-Cocke)
  • Laurence Gough, « Sac-Ado », dans Maison des jeunes, Éditions de Ta Mère (prix Big-Shiny-Tunes)
  • Pierre Antoine Lafon Simard & Marjolaine Beauchamp, Taram, Théâtre du Trillium (Prix Notre-Dame des botches)
  • Daniel Leblanc-Poirier, Le naufrage des colibris, L'écrou, 2013 (prix Petit-Cœur)
  • Isabelle Montpetit et Mykalle Bielinski, Crémant impérial (prix Poteau-Émile-Nelligan)
  • Chrix Morix, Musicians Say the Craziest Things (prix Xmellx-like-teen-Xpirit)
  • Sophie Yanow, La guerre des rues et des maisons, La mauvaise tête, 2013 (prix Henri-full-fluo-Lefebvre)

2015

  • Richard Suicide, Chroniques du Centre-Sud, Pow Pow, 2014
  • Pierre Demers, La Bouette, Éditions Trois-Pistoles, 2014
  • David Turgeon, Le magnétophone de Yoko, Colosse, 2014
  • Steve Savage, Nathalie, Le Quartanier
  • Martin Sirois, Conception d'éclairage pour diverses adaptations théâtrales
  • Jacob Wren, Polyamorous Love Song, BookThug, 2014
  • Daphné Cheyenne, Snif, fanzine, 2014
  • Collectif Rodrigol, Coffret Typo, Exposition EXPOTYPO, Trois-Rivières, 2014
  • Nicolas Dunn, Carl Ling
  • Sina Queyras, MxT, Coach House Books, 2014
  • Nathalie Thibault, Comme un papillon avec une aiguille dans le cœur, L'Oie de Cravan, 2014
  • Poètespions M, V et S, Poésie d'espionnage, Facebook et fanzine, 2015

2016

  • Daphné B., Marie Darsigny et Sara Hébert, Filles Missiles, revue en ligne
  • Mathieu K. Blais, Tabloïd, Le Quartanier, 2015
  • Melissa Bull, Rue, Anvil Press, 2015
  • Collectif, Y paraît, textes rassemblés par Jocelyn Lebeau, Possibles, 2015
  • Nicholas Giguère, Marques déposées, Fond d'tonne, 2015
  • Baron Marc-André Lévesque, Chasse aux licornes, L'écrou, 2015
  • Maxime Nadeau & Michel Vézina, Librairie le Buvard
  • Mia Poirier, Demon Hickeys, The Blasted Tree, 2015
  • Sylvie Rancourt, Mélody, Égo comme X, 2013 et version anglaise chez Drawn & Quarterly, 2015
  • Stéfanie Requin Tremblay, Hygiène, zine, 2015
  • Emmanuelle Riendeau, Lectures dans les micros ouverts
  • Revue Boulette
  • Sara Sutterlin, I Wanted To Be The Knife, Metatron, 2015
  • Laurence Veilleux, Alexandre Robichaud et Guillaume Dufour Morin, La Balconnière

2017

  • Magali Baribeau-Marchand, Andrée-Anne Gignac, Anick Martel, Elaine Juteau, Lapin Lièvre #6 («En convoi»), zine, 2016
  • Simon-Pierre Beaudet, Fuck le monde, Moult, 2016
  • Zéa Beaulieu-April, Daniel Canty, zine, 2016
  • Catherine Bilodeau, Thomas Bourdon, Marie-Jeanne Gagnon et Catherine Rondeau, festival SOIR
  • Marie-Ève Blais, Sandrine Bourget-Lapointe, Stéphanie Dufresne, Nicolas Longtin-Martel, Camille Toffoli, fondation de L'Euguélionne, librairie féministe
  • Laurent Boutin
  • Pierre Brouillette-Hamelin, Cassette dans le collectif, Toute la sauce, zine, 2016 et Bandcamp du OFF-FPTR
  • Simon Brousseau, Synapses, Le Cheval d'août, 2016
  • Sarah Burgoyne, Saint Twin, Mansfield Press, 2016
  • Sarah Chouinard-Poirier, IndexE, performance, Agence Topo, 2016
  • Oriane Lassus, Quoi de plus normal qu'infliger la vie?, La mauvaise tête, 2016
  • Alice Rivard, Shrapnels, L'Écrou, 2016 et «You Can't Sit With Us», Filles Missiles, 2017
  • Stéphanie Roussel & Alexandre Turgeon-Dalpé, De Gestes et de paroles: regard sur les micro-libres à Montréal, Montréal, Neminis, 2016
  • Moez Surani, ةيلمع Operación Opération Operation 行 动 Операция, Book Thug, 2016
  • Stacy Szymaszek, Journal of Ugly Sites & Other Journals, Fence Books, 2016

2018

  • Shushanna Bikini London, Ce que je sais demoi, autopublié, 2017
  • Jonathan Garfinkel, Bociany (Storks), knife|fork|book, 2017
  • Kama la Mackerel, performances et organisation d'événements
  • Pierre-Luc Landry, Karianne Trudeau Beaunoyer & Jean-Michel Théroux, traductions chez Triptyque (éditeur)
  • Marido Billequey et Gabriel Lemieux-Maillé, organisation de l'événement Littérature et autres niaiseries
  • Jessica Bebenek, Fourth Walk, Desert Pets Press, 2017
  • Henry Acteson, James Calley, Callum McCormack, City Beating, maison d'édition
  • Mirion Malle, blog Commando Culotte et zines
  • Marcela Huerta, Tropico, Metatron Press, 2017
  • Elkahna Talbi, Moi, figuier sous la neige, Mémoire d'encrier, 2017
  • Sophie Létournau, Portrait, blog créé dans le cadre du Séminaire "Actualité littéraire", Université Laval
  • Sara Hébert, Salade de truie, zine, 2017
  • Laurence Brunelle-Côté et Chloé Surprenant, Pas encore mort, Rodrigol, 2017
  • Stéphanie St-Jean Aubre et Mathieu Renaud, Sans titre (1), zine, L'ensemble vide, 2017
  • Carl Bessette, Cœur ouvert, Production de Richelieu Médias, en collaboration avec le FIL et le Sporting Club, 2017
  • Timothée-William Lapointe, Lectures publiques 2017

Articles connexes

Liens externes

Doctorak, go ! Blog de Mathieu Arsenault[10]

  • Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 287 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Dictionnaires à la ligne 143 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 561 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Notes et références

  1. « Blogger: Profil d'utilisateur : Doctorak, go! », sur www.blogger.com (consulté le )
  2. « Les prix de l'Académie de la vie littéraire au tournant du vingt et unième siècle 2008 », sur blogspot.ca (consulté le ).
  3. « Les prix 2009 de l'académie de la vie littéraire au tournant du 21e siècle », sur blogspot.ca (consulté le ).
  4. 4,0 4,1 et 4,2 « Entretien avec Mathieu Arsenault / Salon double », sur contemporain.info (consulté le ).
  5. « Gala de l’Académie de la vie littéraire / Revue Les libraires », sur Revue Les libraires, (consulté le ).
  6. « Le gala des plumes originales », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. « 3e gala de l'Académie de la vie littéraire au tournant du vingt-et-unième siècle / radiospirale.org », sur radiospirale.org (consulté le ).
  8. « Geneviève Desrosiers, la lumière indélébile », sur Le Devoir (consulté le ).
  9. « Trêve de hockey # 69 - Les cartes de critiques littéraires de Doctorak Go », sur blogspot.ca (consulté le ).
  10. « Doctorak, GO! », sur doctorak-go.blogspot.com (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).