Encyclopédie Wikimonde

Académie de muséologie évocatoire

Aller à : navigation, rechercher

L'Académie de Muséologie Évocatoire (AME), est une association culturelle fondée par Jacques Caumont le 2 novembre 1977 en inscrivant dans ses statuts le désir de promouvoir la muséologie évocatoire. Cette association fut officialisée, le 11 janvier 1978 par l'Insertion de son acte fondateur au Journal Officiel de la République Française.

La Muséologie Évocatoire

La Muséologie Évocatoire est l'ensemble des techniques concourant à évoquer l'Art de peindre et de sculpter, les peintres et les sculpteurs fameux, anciens et modernes, ainsi que leurs principaux chef-d'œuvre. En s'appliquant à ne pas hiérarchiser l'importance de faits culturels et artistiques, la muséologie évocatoire, par le choix d'investigations précises, singulières, individuelles ou apparemment insignifiantes, rejoint la microhistoire.

La muséologie évocatoire, par l'entremise de l'A.M.E s'est appliquée, par exemple, à localiser certains sites picturaux, endroits où furent plantés des chevalets sur le motif. Elle a entrepris d'inventorier les films dans lesquels apparaissent l'image ou la vie d'un artiste. Dans Prosopopées, la rubrique régulière intitulée "Album hollywoodien" enregistrait cette filmographie.

L'AME collabora avec des historiens d'art, directeurs de musées (Johannes Cladders, Pontus Hultén, Harald Szeemann), conservateurs, des écrivains (Noël Arnaud, Jean Queval, etc.), des compositeurs (Gavin Bryars), des cinéastes, des artistes (Christian Boltanski, Balthasar Burkhard, Braco Dimitrijević (en), Jean Le Gac, Yo Sermayer, etc.) et différents acteurs de la vie culturelle (Lydie Sarazin-Levassor, etc.). L'A.M.E, chaque année, décernait des prix à toute personne ayant contribué à la divulgation de la muséologie évocatoire.

Chaires, membres et locuteurs

L'Académie se composait de Disciples (membres adhérents), de Locuteurs (membres d'honneur titulaires des Chaires) et de Mécènes (membres bienfaiteurs). L'orientation spirituelle de l'Académie était initiée par les Locuteurs réunis en Collège.

  • Adaptation lyrique (Locuteur : Gavin Bryars) ;
  • Affixation scholanominale ;
  • Allégorie emblématique (Locuteur : Johannes Cladders) ;
  • Anthroponymie orientatoire ;
  • Biographie romancée ( Locuteur : Noël Arnaud) ;

Publications

Prosopopées est la revue publiée de façon erratique de et par l'A.M.E[1]. Quand un numéro est consacré à l'étude de Marcel Duchamp et Rrose Sélavy, la revue s'intitule Rrosopopées.

  • Prosopopées n° 1, juin 1978.
  • Prosopopées n° 2, octobre 1978.
  • Prosopopées n° 3, mai 1979.
  • Prosopopées n° 4, novembre 1979.
  • Prosopopées n° 5, mars 1980.
  • Rrosopopées n° 6-7, à propos de la localisation par les fondateurs de l'A.M.E de la cascade de Puidoux dont une photographie sert de décor à Étant donnés : 1° la chute d'eau ; 2° le gaz d'éclairage… de Marcel Duchamp), janvier 1981.
  • Prosopopées n° 8, janvier 1982.
  • Prosopopées n° 9, novembre 1982 catalogue de L'alcôve de L'Angelus de Millet installée à la Städtische Kunstahalle de Düsseldorf présentant la collection de l'AME évoquant L'Angelus".
  • Rrosopopées n° 10, catalogue de l'exposition des peintures de Yo Sermayer à la Kunsthalle de Berne préfacé par Jean-Hubert Martin, janvier 1983.
  • Prosopopées n° 11-12, comprenant les actes du colloque " Les Guillaumes ", les leurs et les autres, janvier 1984.
  • Prosopopées Sainte Thérèse (n° 13), consacré à un hommage à Johannes Cladders, illustré d'un portrait photographique d'Eugène Lamoureux, 1984.
  • Rrosopopées n° 14-15, ou Rrose, sa vie sans cachotteries..., poème de MCL vers illustré de six gravures, décembre 1985.
  • Rrosopopées n° 16-17, préfiguration d'une biographie de Marcel Duchamp en éphémérides publiée le 28 juillet 1987 à l'occasion du centenaire de la naissance de Marcel Duchamp.
  • Rrosopopées n° 18, publié également le 28 juillet 1987, contenant en fac-similé la partition de l'hymne académial Sot ne rit de la Rrose(quoi ?), composé par Gavin Bryars, jaquette illustrée par Markus Raetz[2]
  • Rrosopopées n° 19-20, mars 1989, contenant, en hommage à Madame Lydie Sarazin-Levassor, un long extrait de son manuscrit racontant ses rencontre, mariage et divorce avec Marcel Duchamp et contenant la correspondance avec François Caradec à propos d'un inédit d'Alphonse Allais publié dans ce même numéro.
  • Prosopopées n° 21, non publié.

L'A.M.E a publié d'autres ouvrages et fascicules comme ceux faisant partie de la Petite Bibliothèque Libriputienne (6 numéros), Le Minoltaure imprimeur-éditeur, envoyés à chaque membre.

Collaboration avec le Collège de 'Pataphysique

Les écrits de l'A.M.E parus dans les publications du Collège de 'Pataphysique sont le fruit d'une collaboration du Provéditeur-Rogateur Général du Collège de 'Pataphysique Paul Gayot avec le Régent Jacques Caumont.

  • Ben répond à toutes les questions, avec Ben Vautier, J & J films, réalisé par Michel Pamart, diffusé dans le cadre de l'émission, Des yeux pour voir, 3e chaîne, O.R.T.F, 8 mars 1974.
  • La Peur, avec Jean-Pierre Raynaud, J & J films, réalisé par Michel Pamart, diffusé dans le cadre de l'émission POP 2, 2e chaîne, O.R.T.F, 5 mai 1974.
  • Jean Le Gac Artiste Peintre, J & J films, réalisé par Michel Pamart, diffusé dans le cadre l'émission POP 2, 2e chaîne, O.R.T.F, 30 juin 1973.
  • Souvenirs de jeunesse, avec Christian Boltanski, d'après onze saynètes écrites par C.B., J & J films, réalisé par Michel Pamart, diffusé dans le cadre de l'émission Des yeux pour voir, 3e chaîne, O.R.T.F, 8 mars 1974.
  • Trinités Vivantes, avec Schuldt et Heinrich et Gilbert & George, J & J films, réalisé par Michel Pamart, diffusé dans le cadrede l'émission POP 2, O.R.T.F, 17 novembre 1973.
  • Psittacus, vidéo du premier acte d'un opéra pour marionnettes représenté dans la petite Scala Warelwastoise.

Notes et références

  1. Notice d'autorité BnF n°: FRBNF13132744
  2. Rrosopopées reproduit in Nothing is lighter than Light, catalogue de l'exposition Markus Raetz à la Maison Européenne de la Photographie, novembre 2002, p. 154-155 et in Markus Raetz, estampes, sculptures, BnF, 2011, sous la direction de Marie-Cécile Miessner et Farideh Cadot, planche 95.

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).