Alain Motard

Aller à la navigation Aller à la recherche

Alain Motard
Image illustrative de l’article Alain Motard
Contexte général
Sport Cyclisme
Site officiel Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Biographie
Nom dans la langue maternelle Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Nationalité sportive Française
Nationalité Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Naissance
Lieu de naissance Saumur
Décès Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Lieu de décès Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Taille 1,76
Poids de forme 68
Partenaire Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Club
  • 1962 à 1965 : Toulouse Cycliste
  • 1966 : Pédale Charentonnaise
  • 1967 : Union sportive de Créteil (cyclisme)
  • 1968 à 1969 : Vélo Club Saint Agne Toulouse
  • 1970 et 1975 : Club Vélocipédique Montastrucois
Équipe
  • 1962 à 1965 : Superlait
  • 1966 : Jean Biani Tricots de Luxe
  • 1967 : Pelforth-Sauvage-Lejeune
  • 1968 : Legnano-Pirelli
  • 1969 : Peugeot B.P Hutchinson
  • 1970 : Bijouterie-Gourmanel-Peugeot B.P Hutchinson

Alain Motard (né le à Saumur) est un coureur cycliste français. Spécialiste dans l'exercice du sprint, sa carrière de cycliste dure de 1962 à 1975.

Biographie

Alain Motard commence sa carrière en 1962 au Toulouse Cycliste au sein de l'équipe "Amateur SUPERLAIT" dans laquelle il décroche ses premiers succès chez les Cadets puis les Amateurs avec notamment 6 victoires en 1964 lors des grand prix de Bezolles, Malause, Montaigut sur Save, Villaudric, Manciet ou encore Flourens.

En 1966, à tout juste 20 ans,Alain Motard rejoint le Pédale Charentonnaise avec l'équipe amateur "JEAN BIANI TRICOTS DE LUXE" pour une année, il va y réaliser sa plus belle saison avant de rejoindre en 1967 l'Union sportive de Créteil (cyclisme), Au cours de cette période, Alain Motard remporte 4 courses, et s’adjuge 9 podiums avec successivement l'équipe amateur Pelforth-Sauvage-Lejeune et l'équipe cycliste Legnano.

Au sein de cette dernière, il va devenir le poisson pilote de Claude Guyot (en) dans les sprints.

Bien que les frères Lejeune lui proposent de passer pro en même temps que Claude Guyot, ce dernier hésite puis refuse et préfère revenir dans sa région.

De 1968 à la fin de saison 1969, il signe au Vélo Club Saint Agne Toulouse, dans lequel à la suite d'une saison 1967 décevante, Alain Motard réalise une saison brillante où il remportera les grand prix de Capdenac, Espalion, de la foire Exposition à Castelsarrasin ou encore celui de Graulhet.

Cette même année, il découvre la piste et obtient quelques bons résultats comme le titre de Champion des Pyrénées de l'individuel aux points.

En 1969, Alain Motard rejoint l'équipe Amateur Hors Catégorie cycliste Peugeot avec qui il remporte le grand prix de Lavaur avant de réaliser en 1970 une brillante saison dans laquelle il obtiendra entre autres le titre de Champion des Pyrénées sur route des sociétés avec le CV Montastruc.

De 1971 à 1974, Motard raccroche le vélo avant de finalement revenir pour une ultime saison de compétition en Amateur Sénior toujours au Club vélocipédique Montastrucois et remporte le Grand Prix de l'Union devant Michel Lescure et celui de Marcillac en 1975.

Après-carrière

Il répétait à qui voulait l'entendre :

Il ne faut pas avoir le cyclisme trop en tête car un accident arrive vite, et alors il faut pouvoir se reconvertir. Le plafond pour nous c'est 26 ans. Si les résultats ne sont pas atteints à cet âge là, il vaut mieux raccrocher.

À la fin de l’année 1975, il ouvre son magasin de Cycle à Toulouse "Espace cycle Motard"[1], et prend la direction sportive du Club Vélocipédique Montastrucois où Daniel Amardeilh devient champion de France en 1984 et participe aux Jeux olympiques de Los Angeles.

À la disparition de Claude Goumanel, sponsor et mécène du club, il arrête sa collaboration avec le CVM et en 2005 cède l'entreprise à Cyril Sabiron (ex coureur de l'équipe de France et membre tout comme Alain Motard du Bataillon de Joinville).

En 2015, pour les 40 ans du magasin, Bernard Hinault est présent pour célébrer l’événement[2]

Palmarès

  • 1963
    • 2e des Boucles du Tarn
    • 3e de la sélection régionale du 1e Pas Dunlop
  • 1964
    • Vainqueur des GP de Bezolles, Malause, Montaigut sur Save, Villaudric, Manciet, Flourens
    • 3e à Valence
  • 1965
    • 1er des GP de Lourdes et Lapeyrouse
    • 2e du Prix d'ouverture du V.C St Agne, L'union[3]
    • 2e de la 3e étape du Tour du Roussillon
  • 1966
    • Vainqueur des GP de : Le Fousseret, Moujica à Boulogn sur Gesse
    • Vainqueur de la 1e étape du Tour d'Eure-et-Loir
    • Vainqueur de la 1e étape du Circuit de Bresse et du Revermont
    • Vainqueur de la 1e étape de la Route de France
    • 2e à Monbazens, Saint sauveur, Reims
    • 2e du Tour de la Haute Garonne
  • 1967
    • 2e de Paris-Forges les Eaux, Rodez, Saint Cyprien sur Dourdou
    • 3e à Montastruc[4]
  • 1968
    • Vainqueur des GP de : Capdenac, Espalion, La foire d'exposition à Castelsarrasin, Graulhet
    • 2e à Cologne et Nougaroulet
    • 3e à Chalabre et Castres
    • Sur Piste : Champion des Pyrénées de l'individuelle aux points, Champion des Pyrénées vitesse sociétés, Champion des Pyrénées de poursuite sociétés
  • 1969
    • Vainqueur du GP de Lavaur
  • 1970
    • Champion des Pyrénées sur Route des sociétés chrono
    • Vainqueur du GP de Rouergue et de la première étape chrono
    • Vainqueur des GP de Aubin, Mauvezin, Charmant, Astaffort, Saint Léon
    • 2e du Tour du Pays basque
    • 2e à Albine, Aigues Mortes, Larroque d'Olmes
    • 2e lors de la première étape du Rouergue
    • 3e à Martel, Larroque sur Losse
  • 1975
    • Vainqueur des GP de : L'union, Marcillac
    • 2e à Ondes et Saint porquier

Notes et références

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 287 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Dictionnaires à la ligne 143 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 561 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Suzy Vierge, « Le tome II des cyclistes du Sud-Ouest », Sud Ouest,‎ (ISSN 1760-6454, lire en ligne, consulté le ).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).