Encyclopédie Wikimonde

Alors joue !

Aller à : navigation, rechercher
Alors joue !

Album de Gens de la Lune
Sortie 2011
Enregistré 2011
Studio Francis Décamps Concept Montbéliard
Durée 54'15
Genre Rock progressif
Producteur Francis Décamps
Label Numerica

Albums de Gens de la Lune

Alors joue ! est le deuxième album du groupe français de rock progressif Gens de la Lune, réalisé en 2011 sur le label Numerica.

Analyse

Francis Décamps, ancien membre du célèbre groupe français de rock progressif Ange, y a composé toutes les musiques et écrit les paroles de trois chansons. Les autres paroles sont écrites par le chanteur Jean-Philippe Suzan[1]. On note, comme sur le précédent album sorti deux ans plus tôt, la présence du guitariste Damien Chopard. Par contre, le batteur Gérard Jelsch a été remplacé par Cédric Mells, et le bassiste James Kaas par Farid Boubrid[2].

On retrouve sur cet album, les longueurs caractéristique de la musique progressive. Sur les huit titres, enregistrés la moitié dépasse les sept minutes et deux de près de six minutes : la chanson finale, Le meilleur pour la fin, dure près de douze minutes. Seules deux courtes chansons de quatre minutes figurent sur le disque, Chaque titre représente les huit régions de la lune dans lesquelles les personnages vivent[3].

Pour l'écrivain et critique musicale, Frédéric Delage, cet album évoque l'ancien groupe de Francis Décamps : « Au-delà de l’histoire foldingue qu’il est censé conter, l’album ravive d’évidence quelques souvenirs du vieil Ange, celui du Nain de Stanislas et autres Fils de Mandrin. Au final, les amateurs de l’Ange des années 70, de sa force mélodique naïve et pénétrante, de sa folie un brin grandiloquente, devraient vraiment se retrouver dans ce disque attachant et joliment fidèle à l’angélique légende[4] ».

Le journaliste et chroniqueur de Music In Belgium, Philippe Thirionnet considère les textes « énergiques et inspirés, à la fois astrologiques et astronomiques » et que les « notes de musique, nous bercent dans un rock progressif pêchu qui n’a rien à envier au pendant anglo-saxon[5]. » Il y trouve également des similitudes avec Ange, Hubert Félix,Thiéfaine, Genesis ou Pendragon[5]

Titres

  1. Alors joue ! 7'05 (F. Décamps)
  2. Je te laisse 4'00 (JP. Suzan, F. Décamps)
  3. Pianoforte 5'58 (JP. Suzan, F. Décamps)
  4. Lunar bank 5'36 (JP. Suzan, F. Décamps)
  5. Quel désastre 8'05 (F. Décamps)
  6. No comment 7'16 (F. Décamps)
  7. Hypocrite et comédien 4'08 (JP. Suzan, F. Décamps)
  8. Le meilleur pour la fin 11'45 (JP. Suzan, F. Décamps)

Musiciens

D'après le livret accompagnant l'album :

Équipe technique

D'après le livret accompagnant l'album :

  • Francis Décamps : production, direction artistique, prise de son
  • Jean-Philippe Suzan et Gilles Marchest et Jean-Claude Loumiet : prise de son annexe
  • Enregistré au studio Francis Décamps Concept à Numerica, Montbéliard
  • Masterisé par Raphael Jonin au studio J. Raphi.N.G.

Notes et références

  1. [http://www.koid9.net/_ancien_site/sections.php?op=viewarticle&artid=606 « Chroniques en ligne - Chroniques en ligne G - Gens De La Lune : Alors Joue ! (2011 - cd - parue dans le Koid9 n�78) - KOID'9 est un magazine trimestriel traitant avec humour de l'actualit� du rock et du progressif »], sur www.koid9.net (consulté le )
  2. « GENS DE LA LUNE: Alors Joue ! (ROCK PROGRESSIF) : avis / chronique à lire sur Music Waves », sur www.musicwaves.fr (consulté le )
  3. « Un ange sur la Lune », sur SudOuest.fr (consulté le )
  4. « Gens de la lune », sur Rock Prog Etc (consulté le )
  5. 5,0 et 5,1 « GENS DE LA LUNE - Alors joue ! », sur Music In Belgium (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).