Amélie Blanckaert

Aller à la navigation Aller à la recherche
Amélie Blanckaert
Profession
Fondatrice Bureau 121
Activité principale
Conseil en stratégie et en communication
Autres activités

Administrateur - Pierre et Vacances, Colonel de réserve - Armée de l'air,

Membre du comité - Fondation ALCEN

Amélie Blanckaert, née le à Suresnes, est une femme d’affaires française, fondatrice et présidente de l’agence Bureau 121[1] qui accompagne les dirigeants d'entreprises dans leur stratégie de communication.

Biographie

Amélie Blanckaert est la fille de Christian Blanckaert et de Marie-Claire Blanckaert, professeure en collège, puis journaliste au Elle décoration[2].

Formation

En 1996, elle intègre HEC et l’École Normale Supérieure de Fontenay-Saint-Cloud en Lettres modernes dont elle sort diplômée 4 ans plus tard[3].

Parallèlement, elle obtient une licence puis une maîtrise de lettres modernes à l’Université Sorbonne-Nouvelle où elle se spécialise dans la littérature française du XVIe siècle.

En 2000, elle obtient l’Agrégation de lettres modernes avant de sortir Major d’un DEA de lettres modernes (2001) sur Jorge Luis Borges[4] et la littérature de la Renaissance à l’Université Sorbonne Nouvelle.

Carrière

Amélie Blanckaert enseigne à Trinity College (Cambridge)[5] puis comme maître de conférences spécialiste de l’éloquence et du débat à HEC puis à Sciences Po.

En 2006, Amélie Blanckaert crée Coup de plume. Elle devient la plume de dirigeants d’entreprises du CAC40. Elle sera notamment la plume de Carlos Ghosn, Carlos Tavares et Catherine Guillouard[6].

Formée à la dialectique, Amélie Blanckaert se spécialise peu à peu dans la stratégie. Elle crée Bureau 121, une agence de conseil qui accompagne des dirigeants dans leur stratégie de communication.

Vie privée

Elle est mère de deux fils avec l’écrivain Nicolas d'Estienne d'Orves, petit-neveu du résistant Honoré d'Estienne d'Orves[7].

Publication

Notes et références

  1. « Bureau 121 - Une agence de conviction à Paris », sur Bureau 121 - Une agence de conviction à Paris (consulté le )
  2. « L'activité de Marie Claire Blanckaert - - Elle », sur elle.fr (consulté le )
  3. « École normale supérieure de Fontenay- Saint-Cloud », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. Ficciones (ISBN 978-84-264-0573-9 et 84-264-0573-8) (OCLC 1091708305) [lire en ligne (page consultée le 2022-05-05)] 
  5. (en) « Amelie Blanckaert Net Worth (2022) – wallmine.com », sur wallmine.com (consulté le )
  6. « Amélie Blanckaert ou l’éloquence pour tous », sur LEFIGARO, (consulté le )
  7. Estienne d'Orves, Honoré d', 1901-1941. Honoré d'Estienne d'Orves, Rose. Honoré d'Estienne d'Orves, Philippe, Honoré d'Estienne d'Orves, pionnier de la Résistance : papiers, carnets et lettres, France-Empire, (ISBN 2-7048-0879-1 et 978-2-7048-0879-3) (OCLC 42267060) [lire en ligne (page consultée le 2022-05-05)] 

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).