Amandine (chanteuse)

Aller à la navigation Aller à la recherche
Amandine
Naissance (31 ans)
Genre musical pop, indie
Instruments chant, piano, guitare
Site officiel www.amandinelive.com

Amandine, de son nom complet Amandine Rapin, est une chanteuse et compositrice suisse née le à Lausanne, dont les origines sont un mélange de divers cantons suisses. Elle a participé à l'émission The Voice : La Plus Belle Voix en France en 2016.

Biographie

Amandine naît le [1] à Lausanne. Elle est fille unique, d'un père électricien et d'une mère secrétaire[2]. Elle grandit dans le village nord-vaudois de Chavornay[3].

Dès son plus jeune âge, elle adore chanter mais commence tout d'abord par apprendre le saxophone à l'âge de 10 ans durant un an. C'est grâce à ce cours qu'elle découvre sa passion pour le chant en entendant ses collègues du cours d'à côté. Durant son adolescence, elle a la chance de faire partie de la Little Dreams Foundation (Phil Collins) pendant deux ans, ce qui lui permet de faire ses débuts sur scène[2],[3].

Elle obtient sa maturité en 2010 à Yverdon, puis passe trois ans à Londres à l'Institute of Contemporary Music Performance. Elle y obtient un bachelor en chant et enregistre ses cinq premières chansons. De retour en Suisse, elle enseigne la musique à Apples et Château-d'Œx. Ses écoliers, âgés de 10 à 16 ans[1], la surnomment « la prof ananas » en raison de sa coupe de cheveux en épis[2],[4]. Après son parcours à The Voice en 2016, elle reprend ses études pour obtenir un master en enseignement à la Haute école pédagogique du canton de Vaud[5].

The Voice et carrière musicale

Elle envoie une vidéo de présentation à The Voice en [6] et rentre dans la Saison 5 de The Voice : La Plus Belle Voix en 2016. Elle séduit d'abord les quatre jurys avec son interprétation de la chanson de Tove Lo, Stay High et décide de rejoindre l'équipe de Florent Pagny. Elle atteint les demi-finale, où elle interprète la chanson de Serge Lama, D'aventures en aventures, et un duo avec le gagnant de la saison, Slimane sur Ain't Nobody de Chaka Khan.

Cette expérience lui donne l'idée de se lancer dans un financement participatif, ce qui lui permet de sortir son premier EP en 2016, enregistré à Lausanne[3] et influencé principalement par la musique disco et pop[7]. En 2020, elle sort son deuxième EP[2], toujours grâce à un financement participatif, enregistré à Londres dans le studio des frères Weeks. Son premier single Seasons[8] est un morceau envoûtant aux sonorités mélancoliques[réf. nécessaire], avec une progression rythmique[9]. En mars 2020, elle fait un « Balconcert » afin d'animer sa rue lors du semi-confinement décrété en Suisse[10],[11]. En novembre de cette même année, elle sort sont premier single en auto-production, appelé Season Go[12].

Ses singles sont inspirés de ses expériences passées, avec un son où l’on ressent une grande influence de la culture pop[réf. nécessaire].

Elle chante principalement en anglais[3].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Joëlle Challandes, «Je suis à fond, je donne le maximum», sur Coopération, (consulté le )
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Christian Lecomte, « Amandine Rapin, la tête bien sur les épaules », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le )
  3. 3,0 3,1 3,2 et 3,3 Saskia Galitch, « Amandine de The Voice, celle qui a fait fondre Mika », sur Femina, (consulté le )
  4. Simon Gabioud, « Amandine, une voix déjà toute tracée », sur La Région, (consulté le )
  5. Ludovic Jaccard, «Je suis hypercontente de revenir», sur 20 minutes, (consulté le )
  6. Philippe Dubath, « Amandine va chanter sur TF1 samedi soir dans The Voice », 24 heures,‎ (ISSN 1424-4039, lire en ligne, consulté le )
  7. « Amandine la star vaudoise de "The Voice" sort son premier album », sur rts.ch, (consulté le )
  8. https://open.spotify.com/track/0Fj4RcWfdGJ4imVsgcm4VJ?si=20d0c746478543f3
  9. Pamela Chiuppi, « Amandine Rapin - Rendez-vous épicurien | Swiss Wine Gourmet », sur gourmet.swisswine.ch, (consulté le )
  10. Nadia Barth, Patricia Brambilla, Véronique Kipfer, Laurent Nicolet, Alain Portner, Pierre Wuthrich, « 2020, c'est aussi... », sur www.migros.ch, (consulté le )
  11. Agence télégraphique suisse, « Coronavirus – Les Romands continuent de s'amuser le week-end », 24 heures,‎ (ISSN 1424-4039, lire en ligne, consulté le )
  12. https://open.spotify.com/track/58ZqnZfqD1IQjEYjidzI8T?si=a809a325ab66496b

Liens externes

  • [1]La Première, Premier rendez-vous : Pour la première fois Amandine Rapin rencontre Jean-Claude Issenmann, , 55 min.

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).