Encyclopédie Wikimonde

Ange du Fresnay

Aller à : navigation, rechercher
Ange Antoine Guy du Fresnay
Alias
Ange du Fresnay
Naissance
Sartrouville
Décès
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Dirigeant d'entreprise
Distinctions

Ange Antoine Guy du Fresnay était directeur général de la Compagnie d'assurances « Le Phénix »[1], membre agrégé de l'Institut des actuaires français[1] et chevalier de l'Ordre de Charles III d'Espagne.

Il est le fils de l'écrivain Marie du Fresnay[2], le frère utérin de la fille[3] d'Honoré de Balzac, Marie-Caroline du Fresnay, et l'aïeul de l'écrivain et réalisateur Guy du Fresnay.

Edit royal décernant à Ange du Fresnay la croix de l'Ordre de Charles III en 1883

Biographie

En 1839, année de la naissance d'Ange, Honoré de Balzac décide d'inclure la dédicace "à Maria" dans la préface de l'édition Charpentier d'Eugénie Grandet[2] en référence à la liaison amoureuse qu'il entretient avec la mère d'Ange, Marie du Fresnay. Balzac s'était réinstallé à moins de 20 km<http://www.ville-sevres.fr/ewb_pages/m/maison-des-jardies-presentation.php> de la résidence de cette dernière[4] dés 1838, à son retour d'Italie, jusqu'en 1840. Il a été prouvé en 1955 qu'il a fréquenté Ange pendant l'enfance de ce dernier puisqu'il rendait visite à la fille de Marie et sœur d'Ange, Marie-Caroline du Fresnay, pour la voir grandir.

En 1846, suite à la perte de son seul enfant légitime mort-né, Balzac, dont la santé décline, en plus de léguer une statue à Marie-Caroline du Fresnay, offre à son frère Ange un exemplaire dédicacé[5] du Grillon du foyer de Charles Dickens. Un cadeau lourd de sens selon le journaliste et historien Roger Pierrot, qui y voit une possibilité d'aveu de paternité[6] parallèle à celle du legs de la statue. Le Grillon du foyer, une des œuvres les moins connues de Charles Dickens, évoque notamment l'adultère et le doute sur une paternité illégitime. L'ouvrage relié aux initiales d'Ange est aujourd'hui conservé à la Maison de Balzac.

En 1858, il entre à 19 ans à la Compagnie des Assurances du Phénix (absorbées en 1984 par Royal & SunAlliance), dont pendant 42 ans il gravira les échelons d'actuaire à Directeur Général[1], poste qu'il occupera pendant 16 ans, jusqu'à son décès[7].

En 1877, il est le premier acquéreur du tableau La Seine à Argenteuil, directement auprès de Claude Monet. Il revendra en 1894 l'œuvre d'art, d'après Sotheby's[8].

En 1880, il fait construire la Villa Belza[9] à Biarritz[10] pour son épouse Belza[11] afin de respecter une tradition familiale[12]. La villa, qui sera classée en 1997[13], est aujourd'hui un des symboles de la ville. Ce fait est méconnu car Ange est souvent appelé par erreur "dufresnay" au lieu de "du Fresnay" dans les guides touristiques[14].

En 1883, Ange du Fresnay est fait Chevalier de l'Ordre de Charles III[15],[16] par le Roi Alphonse XII d'Espagne.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 http://www.archive.org/stream/premiercongrsin04unkngoog/premiercongrsin04unkngoog_djvu.txt
  2. 2,0 et 2,1 Chancerel et Pierrot, « La véritable Eugénie Grandet : Marie du Fresnay », Revue des sciences humaines,‎
  3. Marie Caroline Du Fresnay, fille de Marie-Louise-Françoise Daminois et d'Honoré de Balzac
  4. http://comite-vieuxpays-lefresnay.jimdo.com/histoire-du-quartier/une-rue-une-histoire/
  5. Corr., II, n° 696, p. 390
  6. books.google.fr/books?id=BhgZAAAAIAAJ
  7. |Banca ferrocarriles, Industria y seguros|lien url: http://hemerotecadigital.bne.es
  8. http://artsalesindex.artinfo.com/asi/lots/4369671
  9. http://www.geo.fr/photos/photo-du-jour/la-villa-perchee
  10. http://books.google.fr/books?id=M7hGAgAAQBAJ&pg=PA28&lpg=PA28&dq=%22ange+duFresnay%22&source=bl&ots=7R9rmYBCxb&sig=l9vUeTuN89Cfx1UV49a0k7VYw5k&hl=fr&sa=X&ei=ehq4U5bkB-q20wWw8oHgCQ&ved=0CCoQ6AEwAQ#v=onepage&q=%22ange%20duFresnay%22&f=false
  11. La "Villa Belza": extrait de "Petite histoire de Biarritz" de Michel Fabre. (ISBN 9782846184991)
  12. Le guide de Biarritz Par Monique Rousseau
  13. http://www.petitfute.com/v2776-biarritz-64200/c1173-visites-points-d-interet/c937-monuments-et-edifices/c941-demeure-hotel-particulier/664240-villa-belza.html
  14. http://www.biarritz.ovh.org/villas/Belza.html
  15. http://books.google.fr/books?id=1OBkkeRvvBcC&pg=PA233&lpg=PA233&dq=%22du+fresnay%22+%22orden+de+carlos+III%22&source=bl&ots=89kO_lVU6E&sig=BQisF3eQQflTX6g6muPBW26KQa4&hl=en&sa=X&ei=zhc5UbWfL8vXPJKogdAM&redir_esc=y#v=onepage&q=%22du%20fresnay%22%20%22orden%20de%20carlos%20III%22&f=false
  16. Confirmé en 2013 par le Département du Protocole du Gouvernement Espagnol

Voir aussi

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).