Encyclopédie Wikimonde

AppleShare

Aller à : navigation, rechercher

AppleShare est un logiciel permettant de transformer un Macintosh en serveur de fichier conforme au protocole Apple Filing Protocol (AFP). AppleShare permet aussi à des clients Windows d'accéder aux fichiers Macintosh.

AppleShare était un produit d'Apple Computer qui mettait en œuvre divers services réseau. Son objectif principal était d'agir comme un serveur de fichiers, en utilisant le protocole AFP. Les autres services réseau mis en œuvre dans les versions ultérieures d'AppleShare comprenaient un serveur d'impression utilisant le protocole PAP (Printer Access Protocol), un serveur Web, un serveur de courrier électronique et un serveur SMB/CIFS pour prendre en charge le partage de fichiers avec les clients Microsoft Windows.

Les versions antérieures d'AppleShare ne prenaient en charge que le protocole de transport réseau AppleTalk, mais les versions ultérieures, vendues sous le nom d'AppleShare IP, permettaient d'utiliser la pile de protocoles TCP/IP, telle qu'elle est utilisée sur la plupart des réseaux modernes. AppleShare fournissait trois protocoles différents pour les services de la couche application : Serveur de fichiers AppleShare, serveur d'impression AppleShare et PC AppleShare[1].

AppleShare fonctionne avec n'importe quel support de réseau physique. Les premières installations utilisaient principalement LocalTalk (et plus récemment Ethernet), mais tout support physique pouvant être connecté directement ou indirectement à un système serveur AppleShare peut être utilisé.

Les produits serveurs tiers équivalents comprennent la suite Netatalk à code source ouvert sur les systèmes de type Unix, et Services for Macintosh sur Microsoft Windows NT et 2000. Les versions de Mac OS à partir de System 7 incluaient le partage de fichiers personnel, qui est une implémentation AFP plus limitée. La différence la plus évidente entre Personal File Sharing et AppleShare est que le premier ne prend en charge qu'un petit nombre d'utilisateurs distants simultanés.

Toutes les versions de Mac OS étaient capables d'agir en tant que client d'un serveur AppleShare (via AFP et plus tard SMB) via les protocoles AppleTalk et TCP/IP, bien que les versions plus récentes de macOS aient progressivement supprimé la prise en charge d'AppleTalk en faveur du standard TCP/IP. Des fournisseurs tiers ont créé des logiciels clients tels que PC MACLAN (abandonné) et DAVE pour mettre en œuvre la fonctionnalité client sur les systèmes Windows. D'autres développeurs ont proposé des logiciels de serveur offrant une fonctionnalité similaire sur les serveurs Windows, tels que GroupLogic ExtremeZ-IP et Cyan Software MacServerIP et NetATalk sur Linux. Les versions ultérieures d'AppleShare ont également mis en œuvre les protocoles SMB et CIFS, qui sont les protocoles de partage de fichiers natifs des machines Windows.

Apple a abandonné la gamme de produits AppleShare après la sortie de macOS Server, qui offre des fonctionnalités équivalentes.

Notes et références

  1. (en) Bird, Drew et Harwood, Mike, Network+ Training Guide, Que Publishing, coll. « Training Guide Series », (ISBN 0-7897-2830-3), p. 188

Bibliographie

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).