Encyclopédie Wikimonde

Ariane Dubillard

Aller à : navigation, rechercher
Ariane Dubillard
Erreur lors de la création de la miniature : Impossible d'enregistrer la vignette sur la destination
Ariane Dubillard
Profession


Ariane Dubillard est une comédienne et chanteuse.

Biographie

Titulaire d’une Licence de Chinois de l’Institut des Langues Orientales, elle étudie le théâtre de Marionnettes à Hong Kong, puis travaille en République Populaire de Chine pendant plus de deux ans en tant que professeur de Français. A son retour en Europe elle obtient une bourse pour étudier le chant au Conservatoire Supérieur de Musique de Düsseldorf (Mezzo Soprano).

Parallèlement elle étudie le théâtre avec Elisabeth Depardieu, Alain Knapp,(improvisation et répertoire) Zygmunt Molik, Hervé Langlois (pratique du clown) et joue à Paris sous la direction de Christian Schiaretti, Nicolas Bataille, Matthew Jocelyn, Régis Santon, Alain Maratrat , Marc Liebens.

2015-2016, elle reprend le rôle de Mademoiselle Isabelle dans Le bal, d’Irène Némirovsky, adapté pour le théâtre et mis en scène par Virginie Lemoine. Tournée octobre, novembre décembre 2015, France, Suisse, Italie.

Décembre 2015, reprise de « un cabaret Dubillard », avec Isabelle Serrand. Printemps 2014, elle joue dans le film Boomerang de François Favrat.

Décembre 2012, elle est la partenaire de Michaël Lonsdale et de Daniel Mesguich pour un hommage à son père le comédien Roland Dubillard.

Elle produit avec Thomas Baumgartner une série de quatre émissions pour les passagers de la nuit sur France-Culture.

En 2009, elle joue le dernier opus consacré à l’œuvre de son père Roland Dubillard «  les zoizeaux » au Forum Léo Ferré, à la Péniche- Opéra, à l’Espace Georges Simenon, au Théâtre 13, ainsi qu’à Lausanne, en Janvier 2010 au Théâtre Kléber Méleau.

En 2007-2008, elle est l’une des 3 Jeanne dans le nouveau spectacle d’Eliane Boéri mis en scène par Tilly, à la Gaîté- Montparnasse, puis en tournée, et joue dans « la chance de ma vie » de Valérie Grail ( Avignon 2008, tournée 2009-2010)

En Mars-Avril 2006, elle incarne Babakina dans l’Ivanov de Tchekhov, au Théâtre Sylvia Montfort, avec entre autres Nadine Alari, Jean-Philippe Ecoffey, François Lalande. …, mise en scène de Franck Berthier.

En 2005, elle est la partenaire de Jean-François Balmer et de Pierre Etaix dans le film de Grandjouan « Lucifer et moi » et crée « Mue à la Mirande », avec Eddy Schaff, au Festival d’Avignon.

En octobre 2004, elle interprète Lucy dans l’Opéra de quat’sous mis en scène par Christian Schiaretti, direction musicale de Jean-Claude Malgoire (TNP Villeurbanne, Théâtre de la Colline, Paris) et joue et met en scène Comme un bouchon, au Théâtre du Rond-Point, en hommage à son père, Roland Dubillard.

En tant que chanteuse, Ariane Dubillard crée, avec la complicité de Michel Arbatz, son propre spectacle de chansons « Le Lézard de l’amour » accompagnée par le pianiste Roch Havet sur des textes de Prévert, Audiberti, Louise Labé, au Festival d’Avignon et en tournée en France, en Suisse (Lausanne, Genève) et en Belgique.

Avec Arbatz et Havet toujours, elle joue et chante « Cabaret Dubillard », (mis en scène par Michel Arbatz) à la maison de la poésie à Paris ainsi qu’à Avignon. Le disque du même nom a été distingué par le Monde de la musique en 1998.

Elle chante en première partie de Juliette Gréco, Georges Moustaki, Marie-Paule Belle, Juliette, Anne Sylvestre, Gilbert Lafaille, Henri Tachan et Francesca Solleville et s’est produite en soliste dans une quinzaine de Festivals parmi lesquels : Chorus des Hauts de Seine, Festival de Marne, Chansons de Paroles à Barjac, les Langagières de la Comédie de Reims.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).