Art phygital

Aller à la navigation Aller à la recherche

L'art phygital, une branche émergente de l'art contemporain, représente une convergence entre les œuvres physiques et numériques. Ce terme, un amalgame anglais des mots physical et digital[1], conceptualise une fusion entre ces deux sphères, formant ainsi une nouvelle modalité artistique[2]. L'émergence et la croissance de l'art phygital sont intrinsèquement liées à l'évolution rapide des technologies numériques, en particulier la technologie blockchain.

L'intensification de l'intérêt pour l'art numérique, particulièrement après l'ascension fulgurante des NFTs (Non-Fungible Tokens) en 2021, a stimulé la recherche de méthodes permettant d'incorporer les œuvres numériques dans des cadres plus traditionnels et tangibles. En réponse, l'art phygital s'est développé comme un moyen de combler le fossé entre l'existence numérique et la présence physique, enrichissant ainsi l'expérience artistique et en ajoutant une nouvelles dimensions numériques aux oeuvres physiques[3].

Avec la matérialisation des œuvres numériques, l'art phygital se positionne comme un catalyseur potentiel pour la renaissance de l'art numérique. En offrant une présence tangible aux créations numériques, l'art phygital donne une existence tangible à des œuvres qui, autrement, pourraient être cantonné au monde digital[4]. Cette hybridation marque un tournant décisif pour l'art numérique, promettant un avenir où numérique et physique coexistent et se renforcent mutuellement, ouvrant la voie à une nouvelle ère de l'expression artistique[5].

Histoire

Origine

Le mot phygital est apparu pour la première fois en 2013 et a été popularisé par une agence marketing. L'idée était de fusionner les expériences en ligne et hors ligne pour les consommateurs, en tirant parti des avantages de chaque espace. Cela a conduit à l'émergence de magasins et d'expériences qui combinent les deux, comme les cabines d'essayage virtuelles ou les caisses automatiques dans les magasins physiques[6].

L'art phygital, nait en 2021 avec la popularisation des NFTs, qui permet aux artistes de concevoir des œuvres véritablement phygitales. Les productions artistiques évoluent pour devenir des entités plurielles, manifestant leur existence simultanément au sein des dimensions digitales et matérielles, et sont intrinsèquement liées. Pour les créateurs, cela représente l’exploration d’un matériau novateur[7].

Développement

L'art phygital se caractérise par sa capacité à combiner et à enrichir les aspects de l'art physique et numérique, créant ainsi une forme d'art complètement nouvelle. Il intègre des technologies innovantes comme la réalité augmentée, l'intelligence artificielle générative et l'impression 3D pour donner vie à des œuvres qui transcendent les frontières traditionnelles de l'art[8]. Les expositions phygitales, mettant en avant une expérience artistique multisensorielle, ont également joué un rôle crucial dans la mise en valeur de cette forme d'art unique[9].

Techniques des œuvres phygitales

Les œuvres phygitales représentent une fusion innovante entre les mondes physique et numérique, offrant une nouvelle dimension à l'expression artistique. Ces créations nécessitent une maîtrise de diverses techniques qui permettent aux artistes de naviguer et d'intégrer ces deux univers.

Conception matérielle

La conception matérielle des œuvres phygitales implique l'utilisation de matériaux traditionnels enrichis par des éléments numériques. Cela peut inclure l'intégration de puces électroniques ou de capteurs qui interagissent avec les environnements numériques, ajoutant ainsi une couche d'interactivité et de connectivité à l'œuvre physique.

Technologie et médium

Les technologies telles que la réalité augmentée, la réalité virtuelle et la blockchain sont souvent employées comme médiums artistiques. Elles permettent de créer des expériences immersives et interactives, où l'œuvre peut être modifiée ou enrichie par l'interaction du spectateur.

Émotion et interactivité

Les œuvres phygitales cherchent à capturer et à intégrer les émotions humaines. Des dispositifs tels que les interfaces cerveau-ordinateur peuvent être utilisés pour traduire les réactions émotionnelles en éléments visuels ou sonores, créant ainsi une connexion profonde entre l'observateur et l'œuvre.

Innovation matérielle

L'innovation dans les matériaux est au cœur de l'art phygital. Les artistes expérimentent avec des matériaux qui peuvent stocker ou transmettre des informations numériques, créant ainsi des œuvres qui existent simultanément dans les espaces physiques et numériques.

Artistes Notables

Contributions et Œuvres

L'art phygital a été influencé et façonné par une diversité d'artistes, chacun apportant sa vision unique à ce domaine. Des figures telles que Beeple, Jeff Koons, Frank Stella,et Refik Anadol ont tous contribué à l'évolution de l'art phygital. Beeple est reconnu pour ses œuvres innovantes telles que Human One, tandis que Jeff Koons et Frank Stella ont exploré la fusion de la sculpture avec des éléments numériques[10].

L'avenir de l'art phygital

Avec l'émergence des technologies numériques avancées, l'art phygital est en passe de devenir un élément clé du paysage artistique moderne. Des initiatives récentes à Dubaï, comme l'exposition NFT/ IRL à la Firetti Contemporary Gallery, montrent l'engouement croissant pour cette forme d'art. L'art phygital représente une expérience unique pour les spectateurs, en combinant les mondes physique et numérique de manière innovante. Cette approche offre de nouvelles opportunités pour l'engagement du public et l'interaction avec les œuvres d'art[11].

Références

  1. Rapaloux, « Définition du mot phygital », sur Wiktionary,
  2. (en) Dorian Batycka, « With NFT Prices Cratering, Can ‘Phygital’ Art Keep Collectors From Walking Away? », sur Artnet News,
  3. « The Guide to All Things Phygital Art », MakersPlace Editorial (consulté le )
  4. « Arsen Eca - Un artiste phygital pionnier », Arsen Eca the phygital poet (consulté le )
  5. « L'Art Phygital Démythifié », Arsen Eca the phygital poet (consulté le )
  6. Sarah Hugounenq, « Expositions phygitales : la révolution des cinq sens », Le Quotidien de l'Art, (consulté le )
  7. (en) Mark Tutton, « Just what is phygital art, and why is Dubai going big on it? », sur CNN, (consulté le )
  8. « Explore the Future of Art: How Phygital Exhibitions Will Transform the Way We Experience Art », Rave Space (consulté le )
  9. « 'Phygital' art, augmented reality take centerstage at ManilART 2022 », Rappler (consulté le )
  10. « Just what is phygital art, and why is Dubai going big on it? », sur Egypt Independent, (consulté le )
  11. « Just what is phygital art, and why is Dubai going big on it? », Yahoo Finance (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail des arts