Encyclopédie Wikimonde

Ascetic Music

Aller à : navigation, rechercher

Ascetic Music est un label discographique français spécialisé dans le hip-hop.

Historique

Ascetic Music est né en 2003 dans le prolongement du magazine Real Mag.

Créé par Amine Bouziane et son frère Lotfi, alors directeurs de publication et rédacteurs en chef du magazine Real et auparavant du magazine Syndikat, le label affiche très rapidement des ambitions internationales et une exigence artistique que l'on retrouve jusque dans le graphisme des pochettes. On peut d'ailleurs reprendre le communiqué de presse du magazine Real, il correspond assez bien à la ligne artistique du label : « Inscrire le hip-hop dans le continuum des autres musiques et notamment celles qui l'ont vu naître comme la soul, le jazz et le funk. Concevoir le hip-hop comme une musique exigeante… ». Telle fut la profession de foi du magazine Real et celle, aujourd'hui du label Ascetic.

Si le premier artiste à être signé est français en la personne de Kohndo, artiste solo, autrefois dans La Cliqua, très vite les connexions se font Outre-Atlantique. Insight rejoint les rangs du label. Connu aussi bien pour les titres de MC, DJ, producteur, il a déjà travaillé avec Mr Lif, Edan, KRS-One, OC du DITC, Edo G, Masta Ace et bien d'autres. Le roster s'agrandit avec l'arrivée de Fredones, DJ et concepteur son de Sonic Sum et Mike Ladd et enfin de Mr Live et Life Long du groupe Stronghold.

En 2003, le premier projet à voir le jour est le premier album solo de Kohndo Tout est écrit. Jusque-là, Kohndo officiait en autoproduction, avec plusieurs maxis vynils et un EP. Cette signature lui permet de s'imposer sur le marché et de sortir un album qui restera comme un référent. Album aux couleurs jazzy, soul et funk, Kohndo y affirme une écriture fine où les anecdotes et les récits en clair-obscurs s'imposent comme autant de touches impressionnistes. L'album est salué aussi bien par la presse spécialisée de l'époque que par la presse généraliste, comme le Nouvel Observateur.

Très vite, quelques mois après ce premier coup d'essai fructueux sort Maysun Project de Insight, un side-project qui très vite devient bien plus et s'impose comme une pièce maîtresse dans la discographie de Insight. Insight y invite KRS-One, Mr Lif et son collègue de Electric Company, Dagha. La pochette donne tout de suite le ton et renforce la volonté pamphlétaire et politique du disque. Le disque impose le label sur le plan international en renforçant le réseau de distribution. Insight s'impose de manière plus conséquente en Europe en y multipliant les concerts et la promo avec plusieurs venues en France.

Dès 2004, la crise du disque fait sentir ses effets les plus pervers. Pour autant, le label manager du label, Amine Bouziane, continue d'avoir une politique offensive et fondée sur une relation étroite entre les artistes et le label comme il le souligne dans une interview pour PHP. Plutôt que de se concentrer sur un ou deux artistes comme la conjoncture l'y incite, il continue à signer des artistes. Et c'est au tour de l'album de Fredones de voir le jour avec des invités de renom de la scène underground américaine avec Slug de Atmosphere, Vast Aire de Cannibal Ox, Hangar 18 signé chez Definitive Jux, Rob Sonic de Sonic Sum venu gonflé à son tour le label de El-P, M Sayiid de feu Antipop Consortium et de Air Born Audio… Le disque fonctionne bien. Et si certains commencent à décrier le hip-hop indépendant et certains de ces labels comme Definitive Jux, en égratignant au passage le disque, le label pénètre les pays anglosaxons et le Japon.

2006 marque le retour de Kohndo, avec l'arrivée d'un second album ambitieux, Deux pieds sur terre qui compte Dwele, Insight et Slum Village aux rangs des invités. L'album a connu plusieurs étapes et se verra mixé à Détroit par un ancien partenaire de Timbaland. Deux maxis sont issus du disque et trois clips seront extraits du disque. Pour l'occasion se crée Stuff, une cellule vidéo liée au label et montée entre autres par Amine Bouziane et Mohamed Mazouz, dit Hi-Tekk, qui officie dans la Caution.

Aujourd'hui, après la sortie de Mr Live, que l'on connaît pour ses travaux sur le label de Bobbito Garcia, Ascetic Music a ouvert sa ligne artistique en signant du rock avec Str8away, du coupé-décalé avec Boro de la Jet Set ivoirienne. Mais le label ne délaisse pas pour autant le hip-hop exigeant en s'apprêtant à sortir de nouveaux projets de Insight, Life Long et Pacewon ainsi qu'un album ambitieux avec comme invités Buck 65, Tes, Mike Ladd, Pacewon, etc…

Ascetic Music a été le premier label français à sortir des artistes américains avec Junkadelic et 45 Scientific, malgré la seule et unique signature américaine du label, à savoir Blaq Poet qui s'est faite en 2005 alors que Ascetic Music avait déjà sorti trois projets d'artistes américains.

Sources

  • Communiqué de presse Real Magazine
  • Biographie des artistes et informations dans les livrets de Maysun Project de Insight (Ascetic Music/Nocturne), Kohndo album Tout est écrit (Ascetic Music/Nocturne) etc…
  • [1]Interview de Amine Bouziane, label manager dans PHP

Article publié sur Wikimonde Plus