Encyclopédie Wikimonde

Association française de sciences sociales des religions

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Association (loi de 1901) à caractère scientifique, l'AFSR vise à promouvoir le développement des recherches et la diffusion des connaissances en sociologie et dans les autres approches scientifiques de la religion.[1]

Traçant ses origines dans le Centre catholique de sociologie religieuse, dirigé par Gabriel Le Bras, l'association se déconfessionnalise en 1971 en adoptant l’appellation Association française de sociologie religieuse.[2] Ce changement se situe dans un contexte de distanciation entre la sociologie des religions française et l'Eglise catholique.[3] En 1998, l'association,cherchant à s'élargit vers d'autres approches en sciences sociales, adopte son nom actuel, Association Française de Sciences Sociales des Religions. Depuis sa fondation, l'AFSR fut présidé par de nombreuses figures importantes dans le développement des sciences des religions en France, dont Jacques Maître, François-André Isambert,[4] Jean-Paul Willaime,[5] Yves Lambert,[6] Françoise Champion,[1][7] et Céline Béraud.[8]

Depuis son origine, l'association organise des rencontres et des débats annuels portant sur l’étude de l’objet religieux dans le monde contemporain. En lien avec ces colloques et rencontres thématiques, l'association a longtemps dirigée de nombreuses publications d'abord en collaboration avec Archives de Sciences Sociales des Religions, puis avec les Editions l'Harmattan avec la collection, « Religions en questions ».[9]

Liens externes

Notes et références

  1. « CTHS - Association française des sciences sociales des religions (AFSR) - PARIS cedex17 », sur cths.fr (consulté le )
  2. Les sociologues face au religieux, Presses universitaires de Rennes, , « La sociologie dans ou sur la religion ? Du Centre catholique de sociologie religieuse à l’Association française de sciences sociales des religions (AFSR). » 
  3. Emile Poulat et O. Poulat, « Le développement institutionnel des sciences religieuses en France », Archives de Sciences Sociales des Religions, vol. 21, no 1,‎ , p. 23–36 (DOI 10.3406/assr.1966.2582, lire en ligne, consulté le )
  4. Pierre Lassave, « François-André Isambert - Eléments biographiques », sur Archives de sciences sociales des religions, (consulté le )
  5. Jean-Paul Willaime, La guerre des dieux n'aura pas lieu: Itinéraire d'un sociologue des religions, Labor et Fides, (ISBN 978-2-8309-5142-4) [lire en ligne (page consultée le 2020-01-08)] 
  6. Jean-Paul Willaime, « In memoriam Yves Lambert (1946-2006) », Archives de sciences sociales des religions, no 136,‎ , p. 71–73 (ISSN 0335-5985, DOI 10.4000/assr.3818, lire en ligne, consulté le )
  7. « CHAMPION Françoise - Auteurs - Canal-U », sur www.canal-u.tv (consulté le )
  8. « Céline Béraud » (consulté le )
  9. « Collections RELIGIONS EN QUESTIONS », sur www.editions-harmattan.fr (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus