Encyclopédie Wikimonde

Association pour la bientraitance obstétricale

Aller à : navigation, rechercher
L'Association pour la Bientraitance Obstétricale (L'ABO)
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 768 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). |frameless |upright=1 |alt=Logo de l’association ]]
Cadre
But Défense des droits et des causes
Fondation
Fondation 26/12/2018
Identité
Siège 76130 Mont-Saint-Aignan
Président Célia Levavasseur
Vice-présidente Noémie Cornélis
Trésorier Jacques Durand
Membres 7
Site web https://asso-bientraitance-obstetricale.org/

L'Association pour la Bientraitance Obstétricale (ABO) est une association créée en 2018 par l'union de bénévoles et de soignants. C'est une association qui s'occupe de l'amélioration de la condition des femmes et de leurs accompagnants au moment de l'accouchement.

Présentation

L'ABO a été créée dans un contexte particulier où la parole des femmes s'est libérée et où elles ont mis en avant les violences dont elles sont victimes, notamment les violences sexuelles. C'est à cette occasion que la parole s'est aussi libérée concernant les violences obstétricales subies lors de l'accouchement mais aussi pendant la grossesse et après la naissance de l'enfant.

L'équipe

L'Association pour la Bientraitance Obstétricale est composée de soignants mais aussi de bénévoles. La présidente de l'association, Célia Levavasseur, est pédiatre au centre hospitalier du Belvédère de Mont-Saint-Aignan. Noémie Cornélis, vice-présidente de l'association, est quant à elle sage-femme en libéral après avoir passé de nombreuses années dans le milieu hospitalier. Enfin, Jacques Durand est le trésorier de l'association mais il est également responsable de communication.

Les objectifs

L'ABO a pour objectif principal d'améliorer le bien-être et le vécu durant l'accouchement. Pour cela, les soignants et bénévoles de l'association mettent en place diverses actions dont le but est de donner aux femmes et à leurs accompagnants toutes les cartes pour que la grossesse, l'accouchement et les premiers mois du nouveau-né se déroulent comme ils le souhaitent. L'ABO apporte une réelle aide pour la préparation à la naissance. Elle permet aussi aux futures et jeunes mamans d'avoir des réponses à leurs questions et d'obtenir des conseils sur les pratiques à adopter avant, pendant et après l'accouchement. Enfin, l'association informe les familles et couples sur les pratiques qui peuvent être réalisées sur la mère et son enfant lors de l'accouchement telles que l'épisiotomie, le clampage précoce ou encore l'expression abdominale, qui sont appelées violences obstétricales.

Les actions

L'Association pour la Bientraitance Obstétricale, pour améliorer le vécu des femmes et de leurs accompagnants tout au long de la grossesse, met en place différentes actions sur son site internet mais aussi sur les réseaux sociaux.

L'association propose des vidéos explicatives sur l'accouchement et a développé une application web appelée Mon Projet de Naissance permettant aux futures mères et leurs accompagnants de consulter les dernières données scientifiques sur le déroulement de l'accouchement, les différentes options à leur disposition, et leur permettant de faciliter la communication avec les soignants.[1] L'ABO propose également des articles informatifs sur son site internet et des podcasts disponibles sur Anchor et Spotify. Enfin, l'association propose une ligne d'écoute où les futurs parents peuvent poser leurs questions à une maman bénévole.

Références

  1. Raphaël Tual, « Cette pédiatre de Rouen milite pour que les parents se réapproprient la naissance », Actu.fr,‎ (lire en ligne)

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).