Bari Alibasov

Aller à la navigation Aller à la recherche
Bari Alibasov

Bari Karimovitch Alibasov (kazakh : Бари Кәрімұлы Әлібасов), né le , est un producteur musical basé à Moscou, connu pour avoir créé un boys band russe à succès Na-Na en 1989. Auparavant, il dirige le groupe de jazz Integral de 1965 à 1989. Il est Artiste Méritoire de Russie (1999).

Biographie

Bari Alibasov naît le 6 juin 1947, dans le nord-est du Kazakhstan, à 80 km du site d’essais nucléaires de Semipalatinsk. Son père, Karim Kasimovitch est directeur d’une agence bancaire, et sa mère Iraida Ibragimovna est comptable. Leur gouvernante allemande, déportée par Staline, appartient aux « Allemands de la Volga »[1]. À propos de sa jeunesse, il déclare :

« Notre famille est considérée comme un modèle et a été une source d'inspiration pour de nombreux villageois. C’est grâce à mes parents, à travers leurs "racines" que j'ai bénéficié de beaucoup de qualités, qui m'ont ensuite aidé dans la vie ! Je suis issu d'un mélange incendiaire : Tatar, Kazakh, Khakasskaya, Lituanien, Ukrainien... »

À la fin des années 1960, il s’intéresse à la musique, et constitue un groupe de jazz-rock, le groupe « Integral », dans la ville d'Öskemen, au Kazakhstan oriental. À cette époque, le rock est réprouvé par les autorités soviétiques. Integral a de plus en plus de succès dans l'ancienne URSS, jusqu'à sa dissolution en 1989.

Au début des années 1990, il lance un nouveau groupe musical pop appelé Na-Na, qui devient très populaire en Russie[2] et dans les anciennes républiques soviétiques[3].

Selon son ami, l’écrivain Sergei Motsar[4], il est admis le 5 juin 2019 dans un hôpital de Moscou dans un état grave et sombre dans le coma, suite à une intoxication chimique accidentelle[5]. Il se remet peu à peu. Il a deux fils, dont Bari Alibasov Junior, avec lequel il vit.

Expositions, collections

Références

  1. « Alibasov Bari, photo, biography », sur persona.rin.ru (consulté le )
  2. « Le fondateur du groupe Na-Na, Bari Alibasov, a été hospitalisé à Moscou », sur Bbabo.Net, (consulté le )
  3. Basé sur les rapports de Vesti, TASS, Interfax et RIA Novosti
  4. (en) « Bari Alibasov fell into a coma, some media wrote about his death », sur ForumDaily, (consulté le )
  5. « Russian Music Producer Alibasov Seriously Ill After Poisoning: Media Reports », sur www.rferl.org (consulté le )

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la musique
  • Portail du cinéma
  • Portail de la photographie