Bene Batako

Aller à la navigation Aller à la recherche

Bene Baromta Batako, né en 1969 à Niamtougou, Togo est un écrivain togolais-suédois émigré vers la France, puis vers la Suède.

Biographie

Il a passé sa jeunesse dans la ville de Lomé à Togo, où sa mère travaillait à la banque centrale. Il a suivi une formation de comptable, mais son intérêt véritable était la littérature[1]

En 1993, la situation politique instable à Togo le fait quitter le pays et il s'installe à Paris. Il se marie avec une suédoise, il s'installe avec elle à Lund en Suède et il apprend le suédois, puis il étudie les langues à l'Université de Lund. [2]. Il ne trouve pas de travail en Suède, et il prend un travail en France, faisant de la migration pendulaire. En plus, il commence à écrire. Son mariage en souffre; il divorce en 2003.

Une fois décidé d'être écrivain, pour subvenir il s'installe commissaire aux comptes indépendant à temps partiel à Lund et il donne des cours de français dans le Jensen gymnasium à Malmö. Dans le cadre de développement durable, il stimule un projet de livres scolaires pour Togo[3].

Il écrit des livres de fiction d'inspiration autobiographique qui se situent tantôt en Togo, en France et en Suède. Pour les textes en suédois, il travaille avec la traductrice Susanne Ljung Adriansson[4]

Œuvres

  • 2007: La croisée des chemins (suédois: Korsade vägar, 2010).
  • 2009: Aïcha (suedois: Aicha, 2011).
  • 2012: (sv): Kuma, livre pour enfants, illustrations de Måns Sjöberg[5],[6]
  • 2013: (sv): Rosengård

Sources

Notes et references

Article publié sur Wikimonde Plus


Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).