Encyclopédie Wikimonde

Bernard Asso

Aller à : navigation, rechercher

Bernard Asso, né le 14 mai 1946 à Nice, est un homme politique, universitaire et avocat français. Il est professeur de droit public à l'université de Nice Sophia-Antipolis et avocat au barreau de Nice.

Il est conseiller général des Alpes-Maritimes, élu depuis 1985 dans le canton de Nice-10 sous l'étiquette RPR puis UMP, et adjoint au maire de Nice.

Activités de recherche

Les activités administratives et de recherche de Bernard Asso sont organisées autour de trois pôles d'intérêt et sont marquées par une dimension internationale :

  • Le premier pôle concerne la sécurité intérieure et les droits fondamentaux de la personne.

Il a créé en 1987 le premier DESS sur la sécurité intérieure ouvrant ainsi la voie à la recherche fondamentale sur l'adaptation des forces de police aux menaces et l'évaluation de ces dernières selon des critères qui prennent en considération les analyses mêmes de l'institution policière. Il continue à en être le codirecteur avec Christian Vallar, directeur de l'UFR droit de Nice. Dans ce contexte, Bernard Asso est membre de l'Institut national des hautes études de sécurité et de la justice (INHES). Il participe aux comités de rédaction de la publication phare de l'INHES : les Cahiers de la sécurité intérieure. Par ailleurs il dispense des conférences et des cours dans des séminaires spécialisés de l'INHES et du MCC de l'université Paris II-Assas, le centre juridique de recherches sur les menaces criminelles contemporaines de l'Institut de criminologie de Paris[1]. Il participe également à Washington aux réflexions d'universitaires américains spécialisés sur les dispositifs du « homeland security » et il est membre depuis vingt ans d'un think tank international consacré aux connexions sécurité intérieure-sécurité extérieure (réunions du Cercle à Washington).

En premier lieu il participe à l'Académie des sciences de Russie et a contribué à la création du Forum énergie et géopolitique avec l'Institut européen des hautes études internationales (IEHEI). Cette manifestation est devenue une rencontre de référence en ce qui concerne la sécurité des approvisionnements énergétiques. Elle donne lieu chaque année à une publication faite par l'IEHEI ; elle est diffusée par internet en trois langues et éditée par les bulletins de l'Académie des sciences de Russie. En second lieu, il se préoccupe des questions relatives à l'urbanisme et aux paysages urbains et naturels. Ceci explique son implication dans le Conseil d'architecture, d'urbanisme et d'environnement des Alpes-Maritimes (CAUE)[2] et l'animation chaque année du colloque du CAUE portant sur les questions d'environnement et d'urbanisme. Toujours orienté vers les questions internationales, il a contribué à la création d'un diplôme universitaire avec l'université de Gênes dont la thématique principale concerne la réhabilitation de bâtiments dans les lieux de patrimoine historique et l'aménagement des paysages urbains.

  • Le troisième pôle concerne le cinéma.

C'est à ce titre qu'il a initié la chaire Unesco « Cinéma et imaginaires » dont le programme au bout de quatre ans doit s'achever par la création d'un institut méditerranéen du cinéma en relation avec l'université de Nice, institut visant à faciliter l'apprentissage de l'écriture des scénarios ainsi que des métiers techniques du cinéma. Cette chaire a pour objectif principal de « refléter la notion et la place des imaginaires nationaux (histoire, culture, patrimoine, etc.) dans la production cinématographique et l'émergence de modèles nouveaux de création et de développement, attentifs aux enjeux de la diversité culturelle dans le monde[3] ». Cette chaire a aussi pour objectif de « promouvoir un système intégré d'activités de recherche, de formation sur la question du lien entre cinéma et imaginaire[3] ».

Activités éditoriales

  • Directeur de la collection Édition Larousse (1982–1988).
  • Directeur de la collection « Monde et nations », Éditions Albatros (1976–1985).
  • Directeur de l'annuaire de la sécurité intérieure en collaboration avec les universités de Nice, Avignon et Corte.
  • Auteur de bandes dessinées.
  • Membre du Comité de rédaction des Cahiers de la sécurité intérieure, édités par l'Institut national des hautes études de sécurité et de la justice.
  • Membre participant du département énergie de l'Académie des sciences de Russie.

Publications

  • Le Chef d'État Africain, Éditions Albatros, Paris, 1976.
  • La police nationale : missions et structures, Édition de la Revue Moderne, 1979.
  • Préface de Frédéric Monera, L'idée de République et la jurisprudence du Conseil constitutionnel, Lgdj, 2004.
  • Contentieux administratif, coauteur avec Frédéric Monera, Éditions Studyrama, 2006.

Distinctions

Notes et références

  1. [PDF] Diplôme d'université de troisième cycle - Analyse des menaces criminelles contemporaines, département de recherche sur les menaces criminelles contemporaines, université Panthéon-Assas. Consulté le 31 janvier 2010.
  2. L'équipe du CAUE des Alpes-Maritimes, site officiel du CAUE des Alpes-Maritimes. Consulté le 31 janvier 2010.
  3. 3,0 et 3,1 Enseignement supérieur - Chaire Unesco sur « Cinéma et imaginaire(s) », site officiel de l'Unesco. Consulté le 31 janvier 2010.

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).