Bertin Tchoffo

Aller à la navigation Aller à la recherche
Bertin Tchoffo

Bertin Tchoffo né en au Cameroun, est un entrepreneur et industriel camerounais.

Biographie

Enfance, éducation et débuts

Bertin Tchoffo est né en 1973 au Cameroun[1].

Carrière

Il commence par le commerce de véhicules d'occasion qu'il importe d'Europe avec Samuel Mwamba Mukobe[2]. Il connait une période sans domicile fixe[3],[4].

En Europe

Il s'installe par la suite en France où il suit une formation d’agent de nettoyage. Cette formation lui permet de travailler comme agent de nettoyage dans les restaurants de la chaine McDonalds. Il devient chef d'équipe puis superviseur[2]. Avec l'accompagnement de son chef, il se lance dans l'entreprenariat, se met à son compte et propose ses services comme nettoyeur de restaurant[2]. En guise de sécurité, n'ayant pas encore une grande clientèle, il cumule la prospection pour son entreprise avec deux autres jobs : livreur de journaux et d'encarts de publicité pour le compte de la Poste et vigile à la gare[2]. Un premier franchisé lui offre un contrat de nettoyage de trois restaurants. Il commence par employer une petite équipe, puis progressivement, pour le compte de plusieurs franchises, se retrouve à employer 310 personnes[2].

Lors d'un séjour au Cameroun, se rendant compte de l'importance d'aider des proches, ses parents âgés ayant besoin de soins, les plus jeunes de sa famille ayant besoin de soutiens scolaires, il se décide à investir dans son pays d'origine le Cameroun[2].

En Afrique

À la tête de l'entreprise Pafic SARL à Leboudi[5], il transforme l'huile de palme (venant de plantations comme celles de la Socapalm) en produits dérivés[6]. Bertin Tchoffo fournit les hôtels locaux et les marchés africains tels le Tchad, le Soudan, la Libye en savon, gels cosmétiques et autres produits dérivés de l'huile de palme[2]. Il produit aussi des boissons telles du jus d'ananas en bouteille et de l'eau minérale[2]. En 2015, la savonnerie est menacée de fermeture administrative dans la mesure où elle procède à des rejets toxiques dans l'environnement[7],[8].

En 2022, il partage son expertise industrielle lors de conférences[9],[10],[11].

Vie privée

Bertin Tchoffo est marié et a des enfants[2].

Œuvres

Il construit une église dans son village[2].

Il donne bénévolement des conférences sur l'entreprenariat et partage ses expériences de dirigeant d'entreprise[12].

Notes et références

  1. edecideur.info, « Article sur les décideurs de la société PGD NETT : TCHOFFO Bertin, Gérant », sur edecideur.info (consulté le )
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 2,5 2,6 2,7 2,8 et 2,9 De SDF à entrepreneur : le parcours du Camerounais Bertin Tchoffo, devenu chef d’entreprise en Europe. Entreprendre, 11 mai 2022. Lire en ligne
  3. « Back to Africa : Phillipe Simo encourage les Africains et la diaspora à investir au pays », sur www.afrique-sur7.ci (consulté le )
  4. « Réussite : Ce Camerounais sans-abris à Paris devenu multimilliadaire en Afrique », sur CamerounWeb, (consulté le )
  5. 237online, « Cameroun - Savonnerie de la mort: Pafic sarl menacée de fermeture », sur 237online.com, (consulté le )
  6. « Maureen Ayité et Bertin Tchoffo : deux entrepreneurs qui bâtissent l’Afrique de demain | Info », sur www.notrevoix.info (consulté le )
  7. « Cameroun - Savonnerie de la mort: Pafic sarl menacée de fermeture », sur Camernews, (consulté le )
  8. Philippe SIMO, « CONFERENCE INVESTIR AU PAYS PARIS SEPTEMBRE 2021 », sur investiraupays.systeme.io (consulté le )
  9. Jeanne Nlend, « Leasing by Afriland: l’instrument de financement du matériel productif », sur Cameroon Radio Television, (consulté le )
  10. Léandre Nzié, « Actualités Afrique :: Diversification,économies,Afrique au menu des échanges de la célébration de propriété intellectuelle :: Africa news », sur camer.be, (consulté le )
  11. Ghislaine Deudjui, « Afriland first Bank offre le «Flash leasing» », sur Le Financier d'Afrique, (consulté le )
  12. « Bertin Tchoffo – Les Journées de l'entrepreneuriat éthique du Cameroun » (consulté le )

Voir aussi

Articles connexes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).