Encyclopédie Wikimonde

Championnat du monde de football virtuel

Aller à : navigation, rechercher
Championnat du monde de football virtuel
Virtual World Championships
(Virtual WC)
Généralités
Sport Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 768 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Création (18 ans) : concept.
(113 ans) : histoire du championnat.
Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 768 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Organisateur(s) Compétition non officielle
Participants Équipes nationales de football affiliées à la FIFA
Site web officiel www.rsssf.com

Palmarès
Tenant du titre Homme :
France
Depuis le 10 juillet 2018.
Femme :
États-Unis
Depuis le 5 juillet 2015.
Plus titré(s) Homme :
Allemagne
55 matchs gagnés
Femme :
Allemagne
48 matchs gagnés

Le championnat du monde de football virtuel (en anglais : Virtual World Championships), est un mode de calcul particulier déterminant un virtuel champion du monde de football en titre, parmi les équipes nationales de football affiliées à la FIFA.

Présentation

L'idée derrière ce championnat est essentiellement la même que le Championnat du monde de football non officiel et le Bâton de Nasazzi, avec quelques petites différences :
1 : Si le match implique une prolongation ou se termine par une séance de tirs au but ou un tirage au sort, le tenant du titre reste le même.
2 : Beaucoup de matchs amicaux, même reconnus comme des internationaux « A » complets, ne sont pas joués par les joueurs les plus forts d'une ou des deux équipes. Ainsi, RSSSF considère seulement des matchs valables pour des compétitions continentales et mondiales officielles :

  • Éliminatoires et phases finales de la Coupe du monde
  • Éliminatoires et phases finales de la coupe officielle de chaque confédération continentale
  • Barrages et phases finales de la Coupe des confédérations
  • Jeux olympiques, tournoi masculin (seulement de 1908 à 1936, lorsque le tournoi a été joué par les principaux joueurs de chaque pays)
  • Jeux olympiques, tournoi féminin
  • 1988 FIFA Women's Invitation Tournament

Palmarès masculin

Le tenant du titre masculin est la France depuis sa victoire 1 à 0 sur la Belgique le 10 juillet 2018.

Palmarès par équipe

Rang Équipe Titre Matchs de possession
1 Allemagne[nb 1] 7 55
2 Argentine 8 53
3 Brésil 10 46
4 Uruguay 9 27
5 Paraguay 9 24
6 Italie 3 22
7 Tchéquie[nb 2] 6 17
7 Costa Rica 1 17
9 Angleterre[nb 3] 4 16
10 Suède 6 14
11 Nigeria 3 11
11 Colombie 2 11
13 Norvège 2 9
14 Belgique 3 8
14 Cameroun 1 8
16 Turquie 2 7
16 Espagne 1 7
18 Portugal 3 6
18 Serbie[nb 4] 3 6
20 Bolivie 3 5
20 Équateur 2 5
20 Venezuela 2 5
20 Chili 1 5
20 France T 1 5
25 Pérou 3 4
25 Autriche 2 4
25 Angola 1 4
25 Zimbabwe 1 4
29 Pays-Bas 2 3
29 Suisse 2 3
29 Danemark 1 3
29 États-Unis 1 3
33 Croatie 1 2
33 Hongrie 1 2
33 Côte d’Ivoire 1 2
36 Algérie 1 1
36 Australie 1 1
36 Écosse 1 1
36 Finlande 1 1
36 Irlande du Nord 1 1
36 Pays de Galles 1 1
36 Roumanie 1 1

Palmarès féminin

Le tenant du titre féminin sont les États-Unis depuis sa victoire 5 à 2 sur le Japon le 5 juillet 2015.