Encyclopédie Wikimonde

Christophe Henriet

Aller à : navigation, rechercher
Christophe Henriet
Naissance
Montbéliard, Drapeau de la France France
Profession
Producteur
Auteur
Réalisateur pour la Télévision
Consultant artistique

Christophe Henriet est un producteur, auteur et réalisateur français de télévision et consultant artistique.

Les débuts

Originaire de Morteau dans le Haut Doubs, il grandit à Besançon dans le Doubs.

Son parcours dans le monde des médias commence à l'âge de 15 ans lorsqu'il fait ses premiers pas d'animateur dans une radio locale de la Grande Motte. Il continue dans différentes stations FM pendant trois ans.

En parallèle de ses études de commerce international suivies d'un cycle d'enseignement supérieur en journalisme d'entreprise, à 22 ans, il prend la direction d'une station FM à Montpellier et anime un grand jeu quotidien.

Il met à profit son passage sous les drapeaux à l'École militaire (Paris) pour approcher les studios de télévision.

Remarqué lors de ce service national, on lui confie divers rôles dans des opérations médiatiques pour le ministère des Transports et le ministère du Tourisme.

C'est au titre d'attaché de presse qu'il est remarqué par le producteur et réalisateur Gabriel Cotto qui lui permet de tester quelques idées dans l'émission de direct Zapper n'est pas jouer sur France 3.

Il l'engage alors pour la rubrique animalière de l'émission itinérante 40° à l'ombre avec Marie-Ange Nardi, Thierry Beccaro et Vincent Perrot, puis décide de lui confier la production de la rubrique « insolite/spectacle/cascade » de sa nouvelle émission magazine en direct La Fièvre de l'après-midi sur France 3.

L'été suivant, il lui confie la rubrique « locale » et la rubrique « jeu » de la nouvelle version de 40 ° à l'ombre. À l'issue de cette série d'émissions, Télé-Image engage le jeune Christophe Henriet pour le casting du pilote de Je passe à la télé avec Georges Beller.

Les années 2000

C'est Sabine Mignot (directrice artistique des jeux pour TF1 et Glem) qui lui présente Gérard Louvin et Guy Lux, et l'engage pour participer à la mise en place du premier jeu en direct sur TF1 de Vincent Lagaf' : L'Or à l'appel.

Au terme d'une saison, Sabine Mignot lui demande de rejoindre l'équipe du jeu Mokshu Patamu (TF1) alors que Vincent Lagaf' l'intègre dans son équipe d'auteurs pour imaginer et écrire sa première émission de première partie de soirée de divertissement sur TF1 : Drôle de jeu.

Quelques mois plus tard, Hervé Hubert lui confie un rôle important dans l'écriture et la coordination du nouveau projet de TF1 : Le Bigdil.

En parallèle de son rôle de cadre dans cette émission quotidienne, Christophe Henriet produit divers pilotes de jeux pour TF1 et France 2 (Gossip et In the Dark), et écrit Sciences infuses pour TF1 et Christophe Dechavanne.

À la demande de TF1, il co-écrit et co-produit le premier grand jeu d'argent de la chaîne : 5 Millions pour l'An 2000 avec Jean-Pierre Foucault.

Il décide de créer sa propre société de production pour coproduire avec Glem le premier prime time consacré à Internet, Le Web fait son Show diffusé par TF1 avec Flavie Flament.

Il quitte l'équipe du Le Bigdil après plus de 1 000 émissions pour produire pour la société Endemol le pilote de l'émission Crésus (TF1).[réf. nécessaire]

Hervé Hubert lui confie alors la production de À prendre ou à laisser (TF1), marquant le début d'une collaboration avec Arthur.

Parallèlement, Christophe Henriet attire l'attention des chaînes et de Endemol sur une de ses passions de toujours, la magie, pour produire et co-réaliser les émissions Magiciens : leurs Plus Grands Secrets avec Stéphane Rotenberg sur M6.

Quelques mois plus tard il produit pour Endemol le pilote international de Welcome Mister Chance (diffusé en Italie) avant de prendre en charge la production pour Mark Burnet (Los Angeles) de Êtes vous plus fort qu'un élève de 10 ans ? avec Roland Magdane pour M6.

Christophe Henriet se voit ensuite confier la production d'un pilote de jeu pour Endemol International et effectue des missions à l'étranger (Pays-Bas/Qatar) avant de reprendre la production de la 4e saison de À prendre ou à laisser pour TF1[1].

Depuis le 8 juin 2009, il occupe le poste de directeur de variétés, jeux et divertissements de (TF1) [2].

Anecdote

Il retrouve par hasard son copain d'enfance, camarade de classe et de sorties d'adolescents, dans les couloirs de TF1. Une énorme surprise pour eux deux puisqu'il s'agissait de Denis Brogniart.

Lors de la 500e émission de À prendre ou à laisser (TF1) diffusée le jeudi 16 avril 2009, l'animateur Arthur a fait filmer quelques personnes dans le car régie et a ainsi présenté Christophe Henriet aux téléspectateurs.

Notes et références

  1. (fr) Interview dans l'émission L'Édition spéciale de Bruce Toussaint sur Canal + dans la rubrique média, 18 février 2009
  2. (fr) Interview de Vincent Lagaf' dans TV-Mag, 11 juillet 2009

Liens externes

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).