Encyclopédie Wikimonde

Chronologie du GamerGate

Aller à : navigation, rechercher

Cette page présente la chronologie des évéments qui contituent la controverse du Gamergate.

Le mot-dièse #GamerGate a été inventé le 27 août 2014, mais les événements communément reconnus comme les déclencheurs du mouvement de protestation lui sont antérieur.

Août 2014

16 août 2014

  • "The Zoe Post" : Eron Gjoni, publie des information sur sa rupture avec la développeuse de jeux-vidéo, Zoë Quinn. Les informations importantes dans ce long article sont que :
    • Zoe Quinn a eu des relations avec un journaliste. Il sera ensuite découvert qu'il lui a donné des revues très positives[1], et qu'il allait couvrir le Game Jam organisé par Zoë Quinn[2].
    • Des discussions sont lancés sur le "Zoe Post" sur plusieurs sites, qui sont rapidement effacés

17 août 2014

  • Le videobloggueur MundaneMatt publie une vidéo à propos du Zoe Post, se concentrant sur L'hypocrisie des journalistes et remettant en cause leur éthique
  • Zoe Quinn censure la vidéo de MundaneMatt grace au copyright : MundaneMatt a utilisé une image du jeu
  • D'autres sites censurent et bannissent les utilisateurs qui parlent du Zoe Post
  • Phil Fish menace d'arrêter le développement de "FEZ 2" si les "adulescents sots" n'arrêtent pas d'enquêter sur Zoe. (Phil Fish menace régulièrement d'arrêter ses développements. Zoe Quinn a travaillé pour Phil Fish, sur l'assurance qualité du jeu "FEZ")
  • "The Fine Young Capitalists" (TFYC) affirment que Zoe Quinn les a doxxé (il fut révéler plus tard qu'il s'agissait d'un supporteur de Zoe)
  • La développeuse "KC Vidya Rants" publie un article qui accuse Zoe Quinn d'hypocrisie car elle a rabaissé plusieurs développeuses et créer une image négative pour les femmes dans le monde du développement des développeurs.

18 août 2014

  • Le videobloggueur InternetAristocrat publie une vidéo qui parle des révélations sur l'étique des journalistes et du scandale autour de TFYC
  • Le videobloggueur TotalBiscuit critique sur les réseaux sociaux, l'utilisation des copyrights pour censurer la vidéo de MundaneMatt
  • "KC Vidya rants" publie un article sur les censures relatives à Zoe Quinn

19 août 2014

L'effet Streisand entre en action.

  • Le site GamesNosh publie un article sur le scandale de Zoe Quinn. L'article est rapidement retiré, mais des lecteurs le remettent sur "The Wayback Machine". Zoe Quinn demande les informations des utilisateurs qui ont fait ça et en demande le retrait. L'article et ses archives sont retirés. Il seront restaurés bien plus tard.
  • Reddit censure 25 000 messages qui parlent des messages de TotalBiscuit. Un modérateur révéla qu'il étaient en contact avec Zoe Quinn. Ce modérateur affirma avoir supprimé les messages pour éviter que les informations personnelles soient envoyées à Zoe Quinn.
  • Les utilisateurs de reddit utilisèrent alors tous les autres sections de reddit pour parler du scandale. Tous les messages furent censurés.
  • Un modérateur qui tenta de s'opposer à la censure massive de Reddit fut démis de son statut. Il expliqua dans une entrevue audio comment s'est déroulée la censure.
  • Les forums des sites des journaux impliqués sont systématiquement censurés.
  • Le board /v/ de 4chan est censuré alors que le site est habillement réputé pour sa permissivité. 4chan censure quelques fils de discussion.
  • Zoe Quinn affirme avoir été doxxé par "4CHAN.ORG/V/" (ce qui est une mauvaise orthographe du board, puisque le "v" doit être en minuscule). Les utilisateurs du board /v/ se rendent rapidement compte que les informations du doxxing sont fausses.
  • Les utilisateurs de SteamPowered sont bannis quand ils mettent une critique négative au jeu "Depression Quest" de Zoe Quinn

20 août 2014

  • Le site Techraptor publie un article sur le scandale, ses implications et la censure des discussions
  • Stephen Totilo, l'éditeur de Kotaku affirme que Nathan Grayson ni aucun membre dirigeant n'a échangé de coucherie contre un article positif.
  • TotalBiscuit affirme avoir été traité de "misogyne", et "nazi" après ses précédentes affirmations
  • Jon Jafari, alias "JonTron", ancine de candidat du Polaris Game_Jam avec Zoe Quinn parle de ses coucheries avec celle-ci
  • Il est mis en lumière que "Depression Quest" a reçu un prix à l'IndieCade, dont les juges incluaient Robin Arnott, qu'Eron Gjoni affirmait être l'un des amants de Zoe Quinn
  • Tyler Malka, propriétaire du forum NeoGAF, crée un fil de discussion où sont mis les e-mails qu'il reçoit à propos des censures de son forum, pour mieux s'en moquer

21 août 2014

  • Le site Niche Gamer publie un article sur le scandale, ses implications et la censure des discussions
  • The Fine young Capitalists (TFYC) qui organise un projet de Game Jam qui a pour but de favoriser les femmes développeuses dans le jeu vidéo, publie une entrevue dans laquelle ils affirment que Zoe Quinn a essayé de les discréditer auprès des journalistes, et qu'une des associé de Zoë les a doxxé, et qu'ils ont failli annuler le projet.
  • les boards /pol/ et /v/ de 4chan se mobilisent pour donner de l'argent au projet de TFYC. En quelques jours, TYFC recueille 23 000 $
  • un article de Outrage Database couvre le dénigrement des videobloggueurs TotalBiscuit, JonTron et BroTeam suite au fait qu'ils aient parlé du scandale[3]
  • Polytron est piraté et est signé par un membre de "/V/" avec un lien vers un dump de la base de données du site. Le propriétaire, Phil Fish, annonce (encore une fois) qu'il quitte le monde du jeu-vidéo et qu'il veut vendre sa société et Fez 2.
  • les membre des /v/ se posent des questions sur l'authenticité du piratage du fait l'utilisation de "/V/" en majuscule
  • la base de données sera inspectée en profondeurs, et d'autres révélations apparaîtront plus tard

22 août 2014

  • à la demande de 4chan, TFYC publie une vidéo retraçant la carrière de Roberta Williams, la chef des développement de Sierra qui a sorti Mystery House et la série des King Quest
  • 4chan a donné suffisamment d'argent à TFYC pour avoir comme contrepartie, le droit de créer un personnage dans le futur jeu. Par vote, 4chan créer Vivian James, un personnage féminin, joueuse de jeu-vidéo. Vivian James devint par la suite un meme principal qui représente le mouvement du GamerGate.
  • Sous le pseudonyme Gabriel Knight, une développeuse fait état de la "culture de l'intimidation dans la scène du journalisme des développeurs indépendants". L'article affirme que le milieu essaie de cacher le scandale par l'intimidation.
  • La videobloggueuse Karen Straughan apparaît dans Honey Badge Radio pour parler du scandale, de Zoe Quinn et des féministes
  • Le videoblogeur InternetAristocrat publie une seconde vidéo sur la contreverse, de l'omerta chez les journalistes, et des dons des journalistes aux développeurs qu'ils couvrent au travers du site Patreon

23 août 2014

  • Reddit censure intensivement le sujet et banit ceux qui l'aborde
  • il est révélé que l'éditeur de Polygon, Ben Kuchera, a financé Zoë Quinn au travers de Patreon depuis janvier 2014. Kuchera a écrit un article dans Polygon en Mai qui présente Zoe Quinn de manière favorable, par rapport à des accusations par Zoe Quinn de harcellement contre elle par le forum WizardChan en décembre 2013. Ceci a permis au jeu de Zoe Quinn d'avoir le feu-vert de SteamPowered.

24 août 2014

  • La page de financement participatif de TFYC est piraté. Le piratage fait à nouveau référence à "/V/" en majuscule. Le piratage est dû au fait que le mot de passe a été deviné. TFYC restaurera la page et annoncera qu'aucun argent n'a été perdu
  • Le vidéobloggueur MondaneMatt est interviewé par le vidéobloggueur ReviewTechUSA, à propos de la censure au travers des procédures contre la violation de copyright, de l'implication de Phil Fish, de l'article d'Eron
  • Wolf Wozniak ne trouve pas de places pour entrer au PAX (Penny Arcade Expo)
  • Erin Gjoni publie un nouvel article à propos des événements depuis de "Zoe Post". Il est nterview sur IRC dans le canal #burgersandfries
  • "KotakuInAction" est créé sur reddit pour éviter la censure sur les reddits dédiés aux jeux. Reddit continuera d'avoir des problèmes de votes négatifs en brigade et des conflits avec les adminitrateurs
  • il est mis en lumière que Kotaku a brisé plusieurs règles de ses propres règles étiques
  • Il est révélé que Nathan Grayson de Kotaku est ami avec le développeur Robin Arnott. Grayson a écrit plusieurs revues glorifiant les jeux de Robin. Robin a eu une couverture anormalement élevé de son travail. Grayson n'a jamais nié son amitié avec Robin.
  • il est pointé que Danielle Riendeau, journaliste de Polygon, est apparut sur le podcast IdleThumbs avec son "ami" Chrios Remo, compositeur pour le jeu "Gone Home", une semaine avant que ce jeu ne reçoive un 10/10 dans un article de Riendeau.
  • D'autres conflits d'intérêt sont pointés

25 août 2014

  • une courte vidéo est publiée, pour couvrir le harcèlement de TFYC après les allégations de Zoë Quinn
  • le journaliste Devin Faraci, de badassdigest affirme sur les réseaux sociaux que les détracteur de Zoe Quinn sont pire que l'État Islamique. (Un exemple parmi d'autres des insultes envers ce qui n'est pas encore nommé le GamerGate. Mais il s'agit d'un des plus diffusés)
  • un file de discussion est créé dans /r/games de reddit qui détaille tous les conflits d'intérêt de Kotaku et Polygon
  • Feminist Frequency publie une vidéo à propos de la représentation des femmes dans les jeux vidéo (en se concentrant sur les prostituées dans cet épisode)
  • Les critiques de Feminist Frequency remarquent que la plupart des exemples sont pris hors contexte. Malgré cela, les sites de journalistes glorifient cette nouvelle vidéo.

26 août 2014

  • il est mis en lumière que la journaliste Patricia Hernandez de Kotaku a couvert Drink et The Hunt for Gay Planet, qui étaient développés par son amie Anna Hathropy. Elles étaient colocataires depuis plusieurs mois et partageaient plusieurs amis en commun, ce qui n'a pas été écrit dans les articles en question.
  • En réponse au révélations antérieures, Stephen Totilo, editeur de Kotaku publie un article où il décide de changer le point de vue du site sur les donations sur patreon, qui sont maintenant considérés comme des conflits d'intérêt. Les journalistes sont maintenant obligés de signaler dans leur article s'ils financent le développeur par ce moyen.
  • Après quelques pressions, le rédacteur en chef de Polygon, Chris Grant demande à tous les membres de son équipe de rendre public leur financement au travers de Patreon. Il ne considère pas que c'est un conflit d'intérêt, mais affirme qu'il mettra à jour tous les anciens articles. A ce jour aucun article n'a été mis à jour.
  • Un bloggueur publie un article qui compare Anita Sarkeesian à Jack Thompson (il est le premier à faire cette comparaison, et elle sera par la suite reprise par bon nombre d'opposant à Anita). Jack Thompson est un critique qui affirmait dans les années 1990 que les jeux vidéos rendaient violent : il avait trouvé un audience auprès des journalistes en Amérique du Nord et était détesté par les joueurs. Suite à plusieurs procès pour interdire des jeux vidéos, il a été démontré devant la justice que ses accusations n'avaient pas de fondement scientifique.

27 août 2014

Création du mot-dièse GamerGate

  • Adam Baldwin, acteur de films hollywoodiens, invente le mot-dièse #GamerGate, avec un lien vers la video de l'InternetAristocrat. Ce mot-dièse donnera son nom au mouvement de contestation
  • Un message sur 4chan propose pour la première fois de créer l'opération "hochement de tête irrespectueuse" ("Operation Disrespectful Nod") : le nom parodie un message destiné à soutenir Zoë Quinn[4]. L'opération consiste à envoyer des e-mail aux sociétés plaçant des publicités sur les sites impliqués dans le scandale, pour qu'elles retirent leur financement.
  • l'utilisateur @MissAngerist qui avait critiqué l'implication de 4chan avec TFYC, admet avoir été injuste avec 4chan. Elle révèle que beaucoup de harcèlement vienne en fait des "guerrier de la justice sociale" (Social Justice Warrior : un terme péjoratif pour désigner les absolutistes de la justice sociale)
  • Feminist Frequency déclare recevoir des menaces de mort du compte twitter @kdobbsz. Elle déclare avoir notifier les forces de l'ordre, puis publie des captures d'écran de ces menaces.
  • La première mention de ces menaces sur 4chan apparaissent 12 heures après leur publication par Anita.

28 août 2014

"Les Joueurs (de jeux-vidéos) sont morts"

  • 14 articles contre les joueurs sont publiés en l'espace de 12 heures. La moitié affirme que les joueurs de jeux-vidéo en tant qu'identité, est mort. L'autre moitié concerne la vidéo de Feminist Frequency, et les menaces. Les sites sont Gamasutra, Destructroid, Kotaku, RockPaperShotgun, ArsTechnica, Vice, Buzzfeed, The Daily Beast, et Dr Nerdlove.
  • Certains de ces articles font références à l'affaire de Zoe Quinn, et affirment que les joueurs pour des harceleurs envers les développeuses. Certains n'hésitent pas à faire le lien entre les menaces contre Feminist Frequency et le mouvement d'indignation envers les journalistes. Tous les événements précédant sont amalgamés.
  • Plus tard, le journaliste Milo Yiannopoulos apporta des captures d'écran d'une liste de diffusion nommé "GameJournoPros", où les éditeurs des principaux sites semblent se coordonner. Selon les théories de Milo, les journalistes et les SJW (Social Justice Warriors) complotent depuis plus d'un an sur le projet de détruire l'identité des joueurs. Une chercheuse féministe avait théorisé dans ses livres qu'il fallait détruire cette identité, qui était trop inclusive (note : il s'agit d'un extrait hors contexte de ses études sur la sociologie des jeux vidéos).
  • En réponse aux articles, le mot-dièse #GamerGate explose sur Twitter
  • Le video-bloggueur MondaneMatt publie une vidéo en réponse aux articles affirmant que l'identité des Joueurs est bien vivante, et condamne l'attitude des journalistes vidéoludique face à leur base de lectorat
  • La campagne d'envoi des e-mails aux sponsors des sites s'intensifie

29 août 2014

  • Dans un podcast, TotalBiscuit, PressHeatToContinue, JesseCox et JonTron discutent des événements récents
  • La féministe de seconde vague, Christina H Sommers envoie un tweet pour dire que les joueurs ne sont pas politiques, et ne veulent pas faire de mal. Ils sont brimés par des opportunistes de la guerre des genres et ne sont plus défendus par leur propre presse. Ses messages ont un bonne accueil parmi les pro-#GamerGate
  • Beaucoup de commentaires soupçonnent une coordination des articles "Les Joueurs sont Morts".
  • Return of Kings remet en cause les menaces de mort contre Feminist Frequency, en soulignant des détails qui lui semblent étranges. Les utilisateurs de /pol/ ont vérifié que les tweets ont bien été envoyés aant le premier message de Feminist Frequency les mentionnant.

30 août 2014

  • Le site Gamenosh publie un article en faisant référence au événements sous le nom #GamerGate
  • Le directeur général de The Escapist, Alexander Macris alias Archon, déclare qu'il continuera à utiliser le mot "Joueur" (Gamer) et qu'il supporte la culture des joueurs. Le message affirme que The Escapist est très engagé à faire respecter l'éthique journalistique
  • Le site TechRaptor qui couvre les événements de manière indépendante, est temporairement indisponible après que leur hébergeur ait désactivé leur adresse IP sans explication. TechRaptor se rend aussi compte qu'ils ont été banni de reddit. Le reddit /r/techraptor sera ensuite banni.
  • Le videobloggueur MondaneMatt publie une vidéo questionnant les conflits d'intérêt professionnels de Leigh Alexander quand il écrit sur Gamasutra et quand, dans le même temps, il travaille dans une agence de consultant de relations publiques spécialisée dans les jeux-videos
  • L'InternetAristocrat publie sa troisième vidéo. Il parle du dénie de la presse, des censures. Le point culminant étant, selon lui, les articles "Les Joueurs sont Morts". Les relations entre bon nombre de personnes et la société de relation publique Silverstring Media sont aussi adressées.
  • Leigh Alexander traite Adam Balwin de "washed up crackhead" sur twitter ("Tête fissuré échouée")
  • Maya Felix Kramer, une ancienne collaboratrice de SilverString Maedia accuse Kramer de traîner une longue histoire de brimades au travail et de sabotage de carrière, comme, entre autre, celle de TFYC

31 août 2014

  • Le vidéobloggueur LeoPirate publie une vidéo couvrant les événements récents, discutant des efforts des journalistes corrompus pour détruire l'identité des joueurs, et invite les joueurs à ne plus aller sur les sites corrompus.
  • Le vidéobloggueur Boogie2988 publie un message sur le board /v/ de 4chan en faveur du GamerGate
  • Niche Gamer publie un edito critiquant le point de vue des journalistes videoludiques qui attaquent à la pratique des jeux-vidéo. En particulier, il critique leur affirmation qui dit que les jeux n'ont plus besoin d'être amusant. Selon lui, l'amusement doit être une part importante d'un jeu-vidéo.

Septembre 2014

1er septembre 2014

  • le vidéobloggueur Chris Ray publie une vidéo sur les aticles "les Joueurs sont Morts", expliquant que l'identité des joueurs est très large, et que la stigmatisations des joueurs ne sert qu'à détourner l'attention des problèmes éthiques du journalisme.
  • Milo Yiannopoulos, editeur associé de Breitbart London, publie le premier de ses articles[5]. Milo décrit comment la presse des jeux "est encerclées par ses propres lecteurts, les accusant de bigoterie et de misogynie" et comment la communauté des joueurs est "malade d'être malade que ceux qui leur font la morale... soient des hypocrite et des menteurs."
  • un nouveau site GoodGamers.us promet d'être éthiquement correct
  • Opération Disrespectful Nod est lancé sur Github
  • Le journal britannique The Guardian publie un article qui attauqe l'industrie du jeu pour avoir "une culture de la haine et de la suspicion". L'article se focalise sur Zoe Quinn et Anita Sarkeesian et nie que les joueurs d'avoir soient réellement concernés par la corruption des journalistes.
  • Il est révélé que l'auteur de l'article de The Guardian, Jenn Frank a des conflits d'intérêt. Il est financé au travers Patreon par Maya Kramer qui est un agent de SilverString Media. Anita Sarkeesian et Johnathan McIntosh de Feminist Frequency sont aussi des conseillers de la société Silverstring.
  • Un pastebin de documents porte des allégations que l'organisation académique DiGRA essaie d'inclure une dimension politique dans les jeux vidéo. DiGRA est aussi connecté à Silverstring Media.

2 septembre 2014

  • Daniel Vavra, un développeur tchèque qui a créé la séries des jeux Mafia, envoie une séries de tweets, qui dit que les développeurs "ont peur d'écrire sur les vrais sujets" du #GamerGate, par crainte que les puissants média ne couvrent plus leur jeux en représaille. "Voici comment un petit nombre peuvent en terroriser beaucoup".
  • GameNosh publie un article écrit par des joueuses à propos de #GamerGate, affirmant que les problèmes de transparence entre les journalistes et les développeurs indépendants sont masqués en faveurs des problèmes de genre. L'article note que les femmes favorables au #GamerGate sont systématiquement ignorées par les journalistes.
  • The Guardian édite son article précédemment publié en ajoutant que l'auteur finance les jeux de Zoe Quinn. Par contre le financement de l'auteur par Maya Kramer n'est pas adressé.
  • The BBC technology Desk publie un article sur le scandale, en se focalisant sur les menaces contre Anita Sarkeesian et la misogynie. La BBC va systématiquement refusé d'adresser le point de vue opposé dans le mois qui suivent[6],[7].

3 septembre 2014

  • Ninouh90 lance le mot-dièse #NotYourShield. Ce mot-dièse sert à indiquer que l'utilisateur qui fait partie d'une classe que les journalistes proclament défendre ne veut plus servir de bouclier pour cacher leurs propres vices[8],[9].

4 septembre 2014

  • David Auerbach de Slate publie un article affirmant que "Le journaliste vidéoludique est mort". Il affirme que les journalistes sont concurrencés par les videobloggueur tel que PewDiePie et qu'ils grillent leur dernière cartouche en s'attaquant rageusement à leur audience restante[10]
  • Anthony Burch, ex-journaliste pour Destructoid et employé chez Gearbox, révèle que ses anciens collègues de Destructoid ont donné une note positive à Borderlands 2 à cause de relations personnelles[11]

5 septembre 2014

  • La page #GamerGate est créée sur Wikipedia anglais. Des groupes tels que Wiki_ProjectFeminism s'unissent pour dépeindre le mouvement comme sexiste et misogyne. Une guerre d'édition de la page s'en suit. La page a atteint jusqu'à 300 éditions en 3 jours.

6 septembre 2014

  • Alexandre Macris de The Escapist interview le cannal #burgerandfries sur IRC[12]

8 septembre 2014

  • The Exscapist publie des excuses aux joueurs et révise leur politique éditoriale pour un journalisme plus honnête et transparent[13]

11 septembre 2014

  • TFYC atteint son but de financement participatif : 65 000 $

12 septembre 2014

  • TechRaptor publie une entrevue avec Daniel Vavra, co-fondateur de Warhorse Studios et pro-#GamerGate[14]

15 septembre 2014

  • Wikileaks envoie des tweets contre la censure envers le #GamerGate[15]

16 septembre 2014

  • Les modérateurs demande d'arrêter de publié des messages concernant un article de Zoe Quinn sur le site Cracked. 4chan explose, et des utilisateur sont bannis et tous les fils de discussion concernant le GamerGate sont effacés.
  • Christina Hoff Sommers, féministe égalitariste, docteur en psychologie et professeur, publie une vidéo dénonçant les récentes attaques
  • Richard Dawkins apporte son soutien à Christina Hoff Sommers

Novembre 2014

Décembre 2014

Références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).