Encyclopédie Wikimonde

Cité de Liège

Aller à : navigation, rechercher
La cité en 1627

La Cité de Liège est l'équivalent d'une ville au sens strict, c'est-à-dire, selon les juristes anciens, du territoire compris dans l'enceinte de ses murs. En effet, de vifs contrastes opposent les territoires intra muros et extra muros. Aujourd'hui, on emploie souvent cette expression pour parler de la ville de Liège.

Topographie

La Cité

Trois Vinaves

La cité de Liège a une étendue de 21,5 hectares où vivent en 1790, 33 000 habitants. Dès le XVIe siècle la cité est divisée en 3 vinaves ou vynåfes de par leur situation géographique.

  1. La vieille Ville, délimitée par les remparts primitifs de Notger (elle compte 17 147 habitant en 1790).
  2. L'Île délimitée par le bras de la Meuse appelé Sauvenière[1].
  3. Outre-meuse, anciennement Vinåve des Prés[2], qui comme l'Île ne recevra des remparts qu'au XIIIe siècle.
Article détaillé : Outremeuse.

Vingt et une paroisses

Au XVIIIe siècle la Cité de Liège est divisée en :

  • 21 paroisses intra Muros

Les faubourgs

Hors des murs de la Cité, il s'agit de faubourgs.

Les faubourgs de Liège au Moyen Âge sont très précis, s'alignant le long des grands axes commerciaux. Les faubourgs prennent souvent le nom de la porte : Faubourg Vivegnis, Faubourg Saint-Léonard, Faubourg d'Amercœur, Faubourg Sainte-Walburge, Faubourg d'Avroy, ou le nom d'une abbaye ou couvent extérieur comme le Faubourg Saint-Gilles.

Douze paroisses

Les faubourgs de la Cité de Liège sont divisés en :

  • 3 paroisses dont le territoire s'étend de part et d'autre des remparts
  • 9 paroisses entièrement extra-muros

Notes et références

  1. Ce bras, ainsi que d'autres, fut comblé au XIXe siècle
  2. Vinaule des Preit

Voir aussi

Articles connexes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).