Encyclopédie Wikimonde

Citizen Erased

Aller à : navigation, rechercher
Citizen Erased

Chanson de Muse
extrait de l'album Origin of Symmetry
Sortie 17 juin 2001
Enregistré 200/2001
Real World Studios, Wiltshire
Durée 7:19
Genre Rock alternatif
Auteur-compositeur Matthew Bellamy, Christopher Wolstenholme, Dominic Howard
Producteur John Leckie
Label Mushroom Records

Pistes de Origin of Symmetry

Citizen Erased est une chanson du groupe de rock alternatif anglais Muse, sixième piste de leur second opus studio, Origin of Symmetry. D'une longueur de plus de 7 minutes, c'est le second titre le plus long de toute la discographie du groupe derrière The Globalist d'une durée de 9 min 42 s sur l'album Drones en 2015 et si on ne tient pas compte de la symphonie Exogenesis, pièce orchestrale en 3 parties de près de 13 minutes clôturant leur album The Resistance.

Bien qu'elle ne soit à la base pas prévue pour paraître en single, la grande notoriété de cette chanson auprès du public convainc la production de la mettre en vente en tant que tel après qu'un site de fans[1] a proposé de l'intégrer dans diverses plateformes de téléchargement. Après quoi, le titre atteint la première place des charts de la compagnie de téléchargements britannique 7digital, ainsi que la 122e place de l'UK Singles Chart.

Matthew Bellamy, principal compositeur du morceau, expliqua qu'il était « l'expression littérale de ce qu'on peut ressentir lors que l'on s'interroge soi-même. On me pose plus qu'à n'importe qui d'autre des questions existentielles, c'est une sensation très étrange. Je n'en ai pas réellement les réponses, et les seules que je puisse donner sont celles que je tire de mon existence ; la question reste donc en suspens, comme "imprimée", et n'importe quel événement nouveau vient complètement contredire ce qui semblait plus tôt être une réponse plausible »[2].

Enregistré avec une guitare Silver Manson six cordes avec le Mi grave descendu en La (AADGBE), tout comme The Globalist, ce morceau est le seul à être interprété sur scène avec une 7 String E Manson, une guitare à 7 cordes que Matthew accorde en (AADDGBE)[2].

Citizen Erased II 

En 2014, Matthew Bellamy déclare vouloir composer le successeur de The 2nd Law dans l'esprit de album Origin of Symmetry, paru 13 ans plus tôt. Plus tard, lors de l'enregistrement de l'album, début 2015, il dit avoir composé une suite à son titre rock progressif emblématique, Citizen Erased. Un moment surnommée Citizen Erased II, il s'agira finalement du titre The Globalist (Le Mondialiste)[3], 11e piste de l'album Drones. D'une durée de 10m07, elle est le plus long morceau de la discographie. Ce qui en fait, en outre, une pièce musicale en deux parties d'une durée de 17m01 au total, bien que les morceaux aient été composés avec près de 15 ans d'écart. The Globalist a d'ailleurs été écrit selon une trame musicale similaire à Citizen Erased, alternant des passages de musique classiques, calmes à des passages heavy à la guitare électrique. La même guitare 7 cordes à d'ailleurs été utilisée pour l'enregistrement du morceau, à l'instar de Citizen Erased.

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).