Claire Damon

Aller à la navigation Aller à la recherche

Claire Damon, née le 03 juin 1977 à Clermont-Ferrand, est une cheffe pâtissière française et fondatrice de l’enseigne Des Gâteaux et du Pain, créée en 2006 à Paris avec son associé David Granger, boulanger[1].

En 2014, elle est la première cheffe pâtissière française à intégrer l'association Relais Desserts[2],[3] qui rassemble une centaine de pâtissiers[4]. En 2018, elle est élue Meilleure Pâtissière Boutique de l’année par cette même association[1],[5].

En 2021, le Potager du Roi, à Versailles, la choisit comme marraine de sa campagne « Mon potager c’est le Potager du Roi », visant à récolter des fonds pour la rénovation du Grand Carré, joyau du potager[6].

Biographie, formation

Claire Damon grandit entre les départements de l’Auvergne et de l’Aveyron. Elle débute sa formation à l’âge de 16 ans à l’Institut des métiers de Clermont-Ferrand[7]. Elle effectue un stage dans une pâtisserie de Clermont-Ferrand, puis travaille en cuisine, à l’Auberge des Touristes, auprès du chef étoilé Bernard Andrieux[7].

Sélectionnée pour le Concours du Meilleur Apprenti de France (elle arrive en finale), elle se rend alors pour la première fois à Paris en 1995. Elle se tourne alors définitivement vers la pâtisserie en apprentissage chez Ladurée, aux côtés de Pierre Hermé qui deviendra son mentor[1]. Cinq ans plus tard, après 6 mois au Bristol, elle rejoint le Plaza Athénée où elle est l’adjointe de Christophe Michalak. En 2005, elle décide d’élargir son expérience chez Costes où elle découvre la production de pâtisserie à plus grande échelle[7] en laboratoire industriel[8].

En 2006, elle ouvre sa première boutique Des Gâteaux et du Pain, boulevard Pasteur (Paris 15ème), en s’associant au boulanger David Granger.

En 2013, une deuxième boutique voit le jour rue du Bac (Paris 7ème).

Philosophie

La signature de Claire Damon est le travail des fruits avec un grand soin apporté au choix des matières premières[9]. Sa gamme de gâteaux évolue donc au fil des saisons.[10]

Bibliographie

  • Des Gâteaux et des saisons, 2021, Ducasse Editions[11]
  • "Si Paris était..." par la Cheffe pâtissière Claire Damon, 2020, Monde Autrement Editions[12]

Distinctions

  • 2021 : Chevalier de l'Ordre national du mérite[13],[14]

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « Claire Damon, biographie de la pâtissière passionnée », sur www.finedininglovers.fr (consulté le )
  2. « Claire Damon, 1ère pâtissière à intégrer les Relais Desserts », sur Arts & Gastronomie, (consulté le )
  3. « Claire Damon à Paris », Desserts Magazine de haute pâtisserie et art de vivre,‎ , p. 30 (lire en ligne [Papier])
  4. « La pâtisserie désormais récompensée par des prix d'excellence », sur ladepeche.fr (consulté le )
  5. (en-US) Ana Rodríguez, « Bonnefoi, Damon, and Hermé, among the winners of the Prix d'Excellence 2018 - », sur so good.. magazine, (consulté le )
  6. « Claire Damon, marraine de la campagne | Mon potager, c’est le Potager du Roi | École nationale supérieure de paysage », sur monpotagerduroi.fr (consulté le )
  7. 7,0 7,1 et 7,2 Gilbert Pytel, « Claire Damon Sans concession », Magazine Fou de Pâtisserie,‎ , p. 26-32
  8. Le Point magazine, « Les stars du sucré », sur Le Point, (consulté le )
  9. « Claire Damon, biographie de la pâtissière passionnée », sur www.finedininglovers.fr (consulté le )
  10. « La pâtisserie selon Claire Damon, une symphonie rythmée par la nature », sur L'Académie du Goût (consulté le )
  11. « Livres de pâtissiers : notre sélection pour les becs sucrés », sur Les Echos, (consulté le )
  12. Découvrez Si Paris était... : par la cheffe Claire Damon, le livre de Claire Damon chez Monde autrement éditions [lire en ligne (page consultée le 2022-03-06)] 
  13. « Décret du 21 mai 2021 portant promotion et nomination dans l'ordre national du mérite », sur www.legifrance.gouv.fr, (consulté le )
  14. « 6 personnalités de la gastronomie ont été promues dans l'Ordre National du Mérite. • Les Nouvelles Gastronomiques | Actualités », sur Les Nouvelles Gastronomiques | Actualités, (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus