Encyclopédie Wikimonde

Clan de la licorne

Aller à : navigation, rechercher

Le Clan de la Licorne est un clan du royaume Rokugan dans le jeu de rôle Le Livre des cinq anneaux.

Lorsque le premier Hantei monta sur le Trône d'Emeraude, il ordonna à sa sœur Shinjo, ainsi qu'à tous ceux qui voudraient l'accompagner, d'aller explorer le monde situé au-delà des montagnes qui délimitent les frontières nord de l'Empire. Il la chargea de rapporter toutes les informations possibles et c'est ce qu'elle fit. Elle partit pour ces territoires inexplorés avec trois Samouraïs - Otaku, Iuchi et Ide. Et ils disparurent pendant huit cents ans.

Il y a deux siècles de cela, les descendants des quatre Samouraïs revinrent à Rokugan. Ils chevauchaient de puissantes montures (le cheval rokugani est plus proche du poney) et pratiquaient des techniques de combat qui n'avaient rien à voir avec celles des descendants des Enfants du Soleil et de la Lune. Tout chez eux était différent : leurs vêtements, leur façon de parler et leurs tactiques de combat. Autant d'emprunts à différentes cultures que le clan de la Licorne avait adaptés pour qu'ils correspondent à la fois à la religion des Sept Fortunes et aux principes de la philosophie de Shinsei.

Mais une fois de retour, les descendants de Shinjo ont eu bien du mal à se faire une place parmi les autres clans. Au bout de huit siècles, en effet, un équilibre politique avait été trouvé entre les six autres clans et le retour du clan de la Licorne avait créé des tensions. Ignorant toutes les subtilités des règles régissant la société de Rokugan, ses membres eurent les plus grandes difficultés à s'acclimater. Cependant, si les familles du clan de la Licorne se sont retrouvées un peu à l'écart, il n'en a pas été de même pour la famille Ide, qui s'occupe particulièrement de diplomatie. C'est grâce à celle-ci et à son expérience que le clan de la Licorne n'est plus spécialement montré du doigt à la Cour Impériale (au bout de deux cents ans, tout de même). Certains voient en eux des adolescents incultes, d'autres, des barbares frustes qui n'ont de Rokugani que le nom.

Tous les clans pourtant s'accordent sur un point : la puissance que ce clan tire de ses chevaux. Il ne faut jamais sous-estimer l'avantage décisif que représente la présence de sa cavalerie dans une armée. Et le clan de la Licorne a très vite compris quels avantages il pouvait retirer de cette supériorité. Ainsi, comme le clan de la Grue traite celui de la Licorne avec respect, les frontières du territoire du premier sont surveillées par les cavaliers du second. À l'inverse, le clan du Lion, qui a adopté une attitude méprisante envers les nouveaux venus, ne bénéficient pas d'un tel traitement de faveur.

Écoles de la Licorne [1]

Au sein du clan de la Licorne, on retrouve plusieurs écoles de formation.

Les vierges de bataille utaku

Les plus reconnues sont les vierges de bataille Utaku, qui sont des femmes avec un physique exceptionnellement beau. Dès leur plus jeune âge elles sont montées sur des chevaux, ce qui fait d'elles des cavalières émérites.

Elles ont en plus de cela un entraînement guerrier extrêmement poussé. Cet entraînement fait d'elles des combattantes incroyablement puissantes.

Lorsqu'elles sont montées sur leur cheval, elles possèdent des bonus de frappe en combat, alors qu'a pieds, elles ont des malus. Grâce à leur statut d'école, les vierges de bataille ont un honneur de 6,5 au niveau 1.

Les courtisans Ide

Au sein du clan de la Licorne, l'école de courtisans Ide est une école de formation très importante.

Ces courtisans sont réputés pour être des personnes très réfléchies et ayant un grand recul sur les évènements.

Notes et références

  1. Le Livre des Cinq Anneaux : Les Clans Majeurs, Edge (ISBN 9788415889281) [lire en ligne (page consultée le 2017-08-17)] 

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).