Encyclopédie Wikimonde

Dètz

Aller à : navigation, rechercher

Dètz, collectiu creatiu (Dètz signifie Dix en occitan) est une association loi de 1901[1] créée en par dix amateurs et professionnels de l'audiovisuel, dans le but de créer et d'expérimenter de nouvelles formes médiatiques tout en valorisant la langue et la culture occitanes.
Le collectif a vu le jour lors de l'édition 2010 du festival Estivada, et collabore régulièrement avec la société de production Piget.

Logo Dètz

Cogordas Awards

Fichier:Logo cogordas awards 2012.png
Logo cogordas awards 2012

Les Cogordas awards (Cogorda /kugurdɔ/ signifie courge en occitan. Award signifie récompense en anglais) est une cérémonie de remise de prix qui récompense avec humour les actes et prises de parole les plus méprisants à l'égard des cultures et langues minorisées.

La première cérémonie des Cogordas Awards s'est déroulée à Toulouse en mars 2012 pour récompenser les actions commises en 2011. Cette première édition a été tournée en public, et a donné lieu à une émission produite en occitan [2].
Chaque année, l'académie des cogordas récompense les dérapages commis au cours de l'année civile précédente. Les lauréats de chaque catégorie se voient remettre une Cogorda d'or, un trophée périssable.

L'académie

L'académie des Cogordas awards œuvre toute l'année pour recenser les nommés de chaque catégorie, et se réunit ensuite quelques jours avant la cérémonie officielle pour choisir ses lauréats.
À ce jour, l'académie de Cogordas awards n'a jamais voulu révéler l'identité de ses membres.

Dètz et l'Académie des Cogordas awards prônent la non-hiérarchisation des cultures. Leur approche humoristique est, selon eux, un moyen de sensibiliser un public large à ce message tout en faisant entendre la langue occitane.

L'académie des Cogordas awards a pour devise luita, amor e verduras (lutte, amours et légumes)

Catégories de récompenses

World Cogorda / prèmi planetari / prix planétaire.
Frenchy Cogorda / prèmi exagonal / prix hexagonal.
Counties Cogorda / prèmi provincial / prix provincial.
Honorery Cogorda / prèmi d'onor / prix d'honneur, pour l'ensemble de son œuvre.
Public Cogordeta / Cogordeta del public pels occitans / Cogordeta du public.

Le lauréat de la catégorie Cogordeta du public est défini en fonction des votes des internautes sur le site des Cogordas[3]

Cogordas awards 2012

Maitre de cérémonie : Laurent Labadie (Depuis 2012)
Accompagné de l'orchestre des cucurbitacées.

Lauréats de la cérémonie des Cogordas Awards 2012 :
World Cogorda : RAI TV Italia,

Pour sa série de spots publicitaires « Fratelli d'Italia », diffusée à l'occasion de la fête nationale célébrant les 150 ans de l'unité du pays, peu valorisante pour les dialectes italiens et leurs locuteurs[4].
Frenchy Cogorda : Henri Guaino la plume de Nicolas Sarkozy,

Pour être responsable de la position du président français contre les langues régionales, pour avoir stigmatisé les immigrés et les locuteurs en langues régionales au discours de Marseille[5].
Counties Cogorda : Robert Hadjadj de Vilanova de Magalòna,

Pour ses problèmes de vue qui l'on conduit à déposer un recours au tribunal administratif de l'Hérault, pour la suppression du bilinguisme de l'affichage routier : « On a vu des panneaux énormes, plus gros que ceux en français. » [6]
Honorery Cogorda : ex-aequo Marine Le Pen & Claude Guéant.

Marine Le Pen, pour sa position globale sur les langues et cultures autres que franco-françaises.
Claude Guéant, pour sa célèbre maxime : « Toutes les civilisations ne se valent pas »[7].
Cogordeta del public : Macarel.org (oc), pour la commercialisation de strings occitans made in Taiwan[8].

Cogordas awards 2013

Maitre de cérémonie : Laurent Labadie (Depuis 2012)
Accompagné de l'orchestre des cucurbitacées.

Lauréats de la cérémonie des cogordas awards 2012 :
World Cogorda : José Ignacio Wert, Ministre espagnol de l'éducation et du sport,

Pour hiérarchiser les langues d'Espagne, en dévalorisant la langue catalane face au castillan, lors de sa déclaration à la séance parlementaire du 10 octobre : « Nuestro interés es españolizar a los alumnos catalanes »[9].
Frenchy Cogorda :Technikart, les branchés parisiens

Pour son fameux « La bouse ou la vie : manuel de survie pour branchés de la campagne » - n°162 - où est clairement affichée une position méprisante à l'égard de la Creuse et de ses habitants, signé Alexandre Majirus[10].
Counties Cogorda : Jean-Pierre Richard, Président du «Couleitièu Prouvençò». 

Pour son manque de fair-play, quand Joël Giraud, député et vice-président du Conseil Général PACA, ayant demandé au Président français d'intervenir pour « éviter l'écrasement des langues ancestrales des pays d'Oc par l'une d'entre elles, le languedocien-occitan », changea d'avis, et décida finalement de « soutenir l'occitan »[11].
Honorery Cogorda : Michel Onfray, le penseur franco-français

Récompensé avant tout pour sa tribune libre parue dans le journal Le Monde, intitulée « Les deux bouts de la langue » en 2011. « La langue régionale exclut l'étranger, qui est pourtant sa parentèle républicaine. Elle fonctionne en cheval de Troie de la xénophobie, autrement dit, puisqu'il faut préciser les choses, de la haine de l'étranger, de celui qui n'est pas «né natif»comme on dit. » [12].
Cogordeta del public : le PÒC, parti occitan

Pour la campagne de communication « Le Pòc enlève le bas »[13].

Glapam

Glapam Tolosa (qui signifie « gobons » en occitan gascon) est une chronique mensuelle lancée en 2011, qui a pour but de faire découvrir les artistes et les lieux culturels toulousains.

Estivada et festivals

Le collectif Dètz a vu le jour lors de l'édition 2010 du festival Estivada et s'y rend encore chaque année pour y produire des créations in-vivo diffusées chaque soir sur l'interplateau.
Dètz participe également et sur ce même principe à plusieurs festivals chaque année.

Les ateliers jeunes créateurs

Dètz, avec le concours du Conseil régional de Midi-Pyrénées et de l'Académie de Toulouse, Dètz a animé durant l'année 2011-2012 deux ateliers d'écriture et de tournages vidéo en occitan avec les élèves suivant l'option occitan des lycées de Lavaur(81) et de Gaillac(81). Les deux courts métrages réalisés entièrement en occitan ont remporté le prix du meilleur projet dans la catégorie projection au Festiv' 2012[14][15].

Gora l'occitaniste

Gora l'occitaniste (interprété par Laurent Labadie[16]), dont le nom et le physique rappellent Dora l'exploratrice, propose régulièrement des sketches courts en occitan pour Dètz.

Mameta representa

En 2012, Dètz réalise le premier court-métrage d'animation en occitan[17].

Notes et références

  1. Association toulousaine parue au journal officiel le 24/07/2010 sous le numéro W313014469. SIRET : 530 554 385 00027.
  2. L'émission de la première édition des cogordas awards est à consulter sur http://vimeo.com/39481586.
  3. Les votes sont possibles pour tous sur www.cogordasawards.com pendant les 15 jours précédant la cérémonie.
  4. https://www.youtube.com/watch?v=cJKj2EKGc4Q
  5. « Quand on aime la France, on ne propose pas de ratifier la charte des langues régionales […]. C'est le communautarisme qui est au bout du chemin. [Cette] dérive communautariste […] ruinerait des siècles d'efforts pour nous construire un État, une Nation, une République. ». Discours de N. Sarkozy à Marseille, 19.02.12 : lafranceforte.fr/medias/presse/discours-de-nicolas-sarkozy-a-marseille
  6. « Robert Hadjadj : cet inconnu qui s'oppose aux panneaux occitans », haut courant, daté du 21.01.11, disponible sur : hautcourant.com/Robert-Hadjadj-cet-inconnu-qui-s,1396
  7. http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/pour-gueant-toutes-les-civilisations-ne-se-valent-pas-05-02-2012-1846442.php
  8. www.macarel.org
  9. https://www.youtube.com/watch?v=z6FHRBoqKwk
  10. http://www.technikart.com
  11. http://www.collectifprovence.com/spip.php?article723
  12. http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/08/13/michel-onfray-et-les-langues-du-monde_1397497_3232.html
  13. http://lepocenlevelebas.wordpress.com
  14. http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/06/1370367-gaillac-les-lyceens-font-leur-cinema-en-occitan.html
  15. http://www.ladepeche.fr/article/2012/05/28/1363372-gaillac-occitan-ils-ont-gagne-le-festiv.html
  16. Comédien cofondateur de la compagnie Lilô théâtre
  17. http://www.youtube.com/watch?v=gfSKloezc1I

Annexes

http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/06/1370367-gaillac-les-lyceens-font-leur-cinema-en-occitan.html

http://www.ladepeche.fr/article/2012/05/28/1363372-gaillac-occitan-ils-ont-gagne-le-festiv.html

http://www.cultures.toulouse.fr/documents/10180/99114/Guideoccitanie_BD.pdf (p26)

http://blogs.mediapart.fr/blog/friture-mag/120114/les-nouveaux-troubadours-de-la-musique-occitane

http://www.franceculture.fr/emission-tout-un-monde-presences-d-oc-2-lieux-et-realites-de-l-occitanie-en-2013-2013-02-12

http://occitan.blogs.sudouest.fr/archive/2013/02/23/casting-per-detz-tv-e-piget-produccion-a-tolosa-e-montpelhie.html

http://www.in-oc.org/index.php/fr/actualites-81/agenda/832-soiree-detz

http://occitanica.eu/omeka/items/show/3228

http://occitan.blogs.sudouest.fr/tag/detz+tv

http://www.ladepeche.fr/article/2012/07/28/1408972-rodez-detz-pour-l-amour-de-l-occitan-et-de-la-video.html

http://www.jornalet.com/nova/1853/piget-prod-e-detz-organizan-de-castings-a-pau-e-a-bordeu

http://www.jornalet.com/nova/278/festiv-2012-lo-melhor-projecte-categoria-projeccion-es-en-occitan

http://www.jornalet.com/nova/52/las-cogordas-awards-2012

Articles connexes

Lien externe

  • (oc)(fr) www.detz.tv (http://www.detz.tv)
  • (oc)(fr) www.cogordasawards.com (http://www.cogordasawards.com)
  • (oc)(fr) www.piget-prod.com (http://www.piget-prod.com)

Cet article « Dètz » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).