Encyclopédie Wikimonde

Didier Mauro

Aller à : navigation, rechercher
Eugène Christophe Mauro (1917 - 2005).
EUGENE MAURO FRANCAIS LIBRE 2

Didier Mauro est un réalisateur français. Il est aussi cinéaste documentariste, théoricien du cinéma documentaire et professeur de cinéma.

L'influence de l'engagement d'un Français Libre

Desiderio - Giovanni Claudio MAURO est le fils d'Eugène Christophe MAURO, un engagé volontaire dans la France Libre (2e Division Blindée, Croix de Guerre, American Presidential Citation) ayant contribué à la libération de Paris; il perpétue dans ses œuvres (source :http://data.bnf.fr/12932382/didier_mauro/) et dans ses engagements l'idéal de liberté que son père lui a transmis.

Une œuvre en cinéma documentaire de création : Plus de 100 films

Son premier film Un voyage en Italie, expérimental (influencé par Bunuel, Godard et Fellini) est tourné en 1978 en support film, pellicule argentique, couleurs, Super 8mm. Puis il signe Vietnam aux lèvres (produit par Jacques Bidou et Jean-Michel Carré) en 1980, et réalise plus de 100 œuvres documentaires (source : filmographie http://film-documentaire.fr/4DACTION/w_auteur_liste/9232).

DIDIER MAURO FILM MAKING IN HAVANA

Il est influencé par les œuvres de Vertov, Ivens et Marker, ainsi que par celles de Bunuel et Fellini.

En 2015, révolté par la régression de la lecture et du livre au XXIème siècle face à l'invasion des multiples écrans (télévisions, téléphones, tablettes, etc.), il invente le "Film - Livre", destiné à créer une synthèse entre le cinéma et le livre. Le premier Manifeste du Cinéma Livre est intégré au film "Praxis du cinéma documentaire/Masterclass Opus 1", achevé fin 2015.

Les premières études universitaires

Étudiant salarié (maçon, manutentionnaire, chauffeur, libraire, etc.), il suit un cursus d'études cinématographiques à l'université de Paris III Sorbonne, et, au terme d'un parcours classique (Deug, Licence, Maîtrise, Master) soutient en 1978 (sous la direction du Professeur Michel Marie) une thèse de doctorat sur la problématique Cinéma et politique. En 2000, afin d'approfondir ses connaissances en socio - anthropologie, il suit un séminaire de troisième cycle (Université de Paris X & CNRS) et soutient un mémoire (focalisé sur les pratiques performatives ancestrales à Madagascar en dans le monde tamoul) aboutissant à l'obtention d'un Master en Anthropologie générale et sociologie comparative.

L'intégration aux métiers du cinéma

Après ses études de cinéma, il approfondit sa formation par des stages dans les laboratoires cinématographiques (pellicule, argentique, 16mm et 35mm) et vidéo, dans les télévisions de service public, puis dans des sociétés de production de film. Il fait l'apprentissage de la prises de vues, de la prise de sons, et du montage. La Carte d'identité professionnelle de réalisateur du Centre national de la Cinématographie, lui a été attribuée en 1981. Puis il s'adapte aux évolutions technologiques depuis le film argentique jusqu'à la vidéo haute définition. Il collabore avec des fondateurs de la télévision française et en particulier Igor Barrère, Pierre Dumayet, Roger Pic, Michel Tauriac. En 1981, il est cofondateur du collectif de création en cinéma documentaire Orchidées fondé par des professionnels des industries de programmes audiovisuels (Eric Dazin, David Guiraud, Hô Thuy Tiên, Jean Nocerra), des universitaires (Benedetto Manacorda) et des associations (Cimade, C.C.F.D.,Frères des Hommes, Terre des Hommes), puis étendu à La Ligue de l'Enseignement en 1988. En 1985, (avec Yves Billon, Jean-Michel Carré, Yves Jeanneau, Jean Rouch et d'autres cinéastes), il est l'un des fondateurs de l'association de documentaristes La Bande à Lumière, présidée par Joris Ivens, puis de La Revue Documentaires, créée en 1986. En 2012, il participe à la fondation du collectif Océans Télévisions. Ses œuvres ont notamment été produites par : Bonne Pioche Productions, le Collectif Orchidées, les Films Grain de Sable, le Forum des Images de la Ville de Paris, Pathé Documentaires, La Seine TV, etc. Ses films ont été diffusés par (sélection) : Canal+, TF1, France Télévisions, Radio France Outre-Mer, Canal France International, Planète Cable, Images Plus, Voyage, Télévision Création citoyenne, Médiacités, Bangkok Broadcasting Corporation, Singapore Broadcasting Corporation, Televizi Republik Indonesia, Televiziona Malagasy, Télévision canadienne, Télévision hongroise, Télévision congolaise, Télévision béninoise, Télévision burkinabé, Bilan du film ethnographique, Festival international de télévision de Monte Carlo, Télé Images, Festival Vues d'Afrique, etc.

La sauvegarde, la conservation, et la valorisation de l'héritage audiovisuel mondial

En 1991, il organise la sauvegarde/conservation de toute la mémoire audiovisuelle sur support film pellicule argentique 16mm du Collectif Orchidées : cartographie des fonds puis dépôt des rushes, des négatifs montés et des copies positives aux Archives françaises du film (C.N.C./Ministère de la Culture).

Mandaté par l'INA, à la demande de M. Emmanuel HOOG (Président de l'INA puis de l'Agence France Presse) il a conçu et mis en place avec Mme Monique Razafy (Association FLAH, Madagascar) et Mme Annie Gauron (INA, France) Le Plan pluriannuel de sauvegarde, conservation et valorisation des archives audiovisuelles de Madagascar concernant cinquante années de la mémoire télévisuelle et cinématographique de ce pays.

En 2012, il met en place un partenariat en vue de conserver dix années d'archives audiovisuelles (principalement de La Seine TV) à Ciné-Archives.

En 2013, il accompagne le programme de sauvegarde et conservation des archives audiovisuelles des productions de La Lanterne (couvrant la période 1974-2013).

L'enseignement

Il enseigne régulièrement à l'Institut national de l'audiovisuel (depuis 1991) où il a créé des stages tels que Pratiques audiovisuelles, L'Atelier d'écriture et de réalisation de documentaires de création (3 mois de Laboratoire de création cinématographique), Le documentaire et son environnement (une semaine), etc.

Il a créé les cours L'écran documentaire et, Cinéma et utopies à l'Université de Paris III - Sorbonne Nouvelle.

En 2001 il est qualifié Maître de Conférences par la 18e Section (Sciences de l'Art) du Conseil National des Universités de la République française.

En octobre 2012, il enseigne L'Atelier International de Création Cinématographique Documentaire (créé par Océans Télévisions & l'Institut du Cinéma Documentaire) en Guadeloupe (pour la Ligue de l'Enseignement - FOL de Guadeloupe), qui est reconduit chaque année depuis.

Début 2013 il conçoit le cours Anthropologie visuelle appliquée aux pratiques performatives et l'Atelier de création expérimentale documentaire (Université de Paris VIII / Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord) et collabore avec le Journal des Anthropologues (source :http://jda.revues.org/2623) .

Il enseigne également la Philosophie et la Littérature comparée dans diverses structures.

La recherche en sciences de l'Art

L'ethnoscénologie et l'anthropologie des pratiques performatives

En 2000, il soutient une thèse de doctorat DNR d'anthropologie des pratiques performatives de l'opéra paysan : l'opéra Hira Gasy de Madagascar dans le cadre de l'UFR d'études théâtrales de l'Université de Paris III – Sorbonne nouvelle. La thèse est adaptée et éditée aux éditions Karthala accompagnée de textes des professeurs Robert Abirached, Jean-Marie Pradier, Mireille Mialy Rakotomalala et Pierre Vérin). Le Pr Jean-Marie Pradier l'invite à intégrer comme Chercheur associé le Laboratoire d'Ethnoscénologie (Université de Paris 8/ Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord). Puis il est qualifié Maître de Conférences par la 18e Section du Conseil national des Universités de la République française (Sciences de l'Art). Ses travaux sont très influencés par la pensée et les méthodes des professeurs Pierre Bourdieu et Herbert Marcuse. Dans le domaine universitaire, en 2013, comme Chercheur associé du Laboratoire d'Ethnoscénologie (Université de Paris 8/ Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord), il développe ses champs de recherches portant sur les problématiques :

  • Représentations d'Oshun et pratiques performatives liées aux cultes de Santeria à Cuba
  • Méthodes d'anthropologie visuelle appliquées à l'Ethnoscénologie
  • Le monde tamoul - Tamil Nadu, Tamil Eelam, Diasporas : expressions artistiques, écriture, langue, mythes, et transmission d'une vision de l'Histoire.

Les recherches dans le champ du cinéma

En 2003, il soutient (sous la direction du Pr Michel Marie) une thèse de doctorat sur la problématique Du cinéma documentaire, sociologie d'un art entre rébellions et aliénation dans le cadre de l'UFR cinéma et audiovisuel de l'Université de Paris III – Sorbonne nouvelle. Cette thèse (source :http://www.theses.fr/2003PA030007) fait la synthèse d'un quart de siècle de réflexion sur le cinéma et de pratique de l'art du documentaire de création. Une théorie atypique y est développée. Didier Mauro y proposent des analyses et une réflexion qui le caractérisent comme l'un des principaux théoriciens européens du cinéma documentaire. Il a notamment établi les concepts de "Cinéma faisant création du réel", de "Personne-personnage" et de "Réalité-auteur", tous issus de deux décennies de pratique du documentaire de création.

Fin 2012, il reformule, complète, et actualise les éléments contenus dans la thèse de doctorat Du cinéma documentaire, sociologie d'un art entre rébellions et aliénation. Son ouvrage Praxis du cinéma documentaire : une théorie et une pratique est publié par les éditions Publibook université en partenariat avec le Sunny Side of The Doc et paraît début 2013. Il est rapidement intégré à la bibliothèque de la Cinémathèque française.

En 2013, il conçoit le Manifeste du Cinéma Livre, retournant la domination de l'audiovisuel sur la culture. Il crée des films-livres, décalés par rapport à l'"air du temps" qui marginalise la lecture. Ces films s'abstiennent de toute voix narrative, et proposent au spectateur de retrouver le chemin de la lecture via le film-livre, dont le récit est ponctué de titres, à lire, inspirés par la belle époque du cinéma muet.

Une élection académique

Il a été élu membre de l'Académie des sciences d'outre-mer de la République française en 2000 pour l'ensemble de ses travaux sur les sociétés du Sud (source :http://www.academieoutremer.fr/academiciens/fiche.php?aId=41).

L'engagement citoyen

Il s'engage dans le mouvement laïque, intégrant la Ligue de l'Enseignement et de l'Education Permanente, dès le ciné-club du lycée. Il maintient cet engagement, encore, au XXIème siècle.

De 2005 à 2008, il coordonne, depuis la France, et durant 2 années de terrain (comme Volontaire de la Solidarité Internationale) les actions de l'ONG Solidarité Laïque à Madagascar (affectation de matériel scolaire aux enfants les plus démunis des 22 régions, soutien à l'école publique, contribution au programme d'alphabétisation des adultes analphabètes de l'ONU, refondation de la Ligue de l'Enseignement de Madagascar, etc.)

En 2008, il intègre les volontaires, puis des réservistes de la Police nationale (Ministère de l'Intérieur de la République française), afin d'apporter son concours à la sécurité publique et de servir la France. Recruté avec le grade d'Expert, il suit une formation à l'école de Police de Roubaix, puis intègre un Commissariat de Sécurité Publique, avant d'être affecté à la Direction de la Sûreté d'un département francilien.

Depuis 2012, il est membre bénévole de la Ligue de l'Enseignement, Fédération de la Guadeloupe, et y encadre des actions dans les domaines de la formation, de l'éducation à l'image, et de l'audiovisuel.

Filmographie (extraits)

Didier Mauro Autoportrait à Antananarivo

Parmi la conséquente filmographie (plus de 100 films), voici une sélection d'œuvres représentatives. Le lien vers la filmographie complète actualisée régulièrement par la Maison du documentaire d'Ardèches Images est : http://www.lussasdoc.org/rea-didier_mauro-1,9232.html Par ailleurs des extraits de films sont visionnables via ce même lien, qui permet aussi d'accéder au Club du Documentaire, où des copies sont accessibles.

Auteur-réalisateur (extraits)

TRINIDAD DE CUBA
Raholiarisoamadagascar
  • 1987 Capitaine Thomas Sankara http://www.film-documentaire.fr/__Didier_Mauro.html,auteur,9232,0 (http://www.film-documentaire.fr/__Didier_Mauro.html,auteur,9232,0)
  • 1983 Peuple Dogon, rencontres de terre et d'eau http://www.film-documentaire.fr/__Didier_Mauro.html,auteur,9232,0 (http://www.film-documentaire.fr/__Didier_Mauro.html,auteur,9232,0)
  • 1980 Vietnam aux lèvres http://www.film-documentaire.fr/__Didier_Mauro.html,auteur,9232,0 (http://www.film-documentaire.fr/__Didier_Mauro.html,auteur,9232,0)
  • 1978 Un voyage en Italie http://www.film-documentaire.fr/__Didier_Mauro.html,auteur,9232,0 (http://www.film-documentaire.fr/__Didier_Mauro.html,auteur,9232,0)

Arts plastiques

Depuis 1966, Desiderio - Giovanni Claudio MAURO expérimente des formes, des couleurs, des approches artistiques dans les champs :

  • de la peinture (abstraction lyrique puis hyperréalisme),
  • du bas relief (métaux, puis couleurs crues),
  • des miniatures collagistes néo-surréalistes (très influencées par Max Ernst).

Parallèlement, en une sorte mise en abîme, il consacre des films documentaires à des artistes et à des œuvres. En 2001, il signe le film Erick Boulatov, un peintre russe dans l'Histoire (http://www.film-documentaire.fr/Erick_Boulatov,-peintre-histoire.html,film,19866 (http://www.film-documentaire.fr/Erick_Boulatov,-peintre-histoire.html,film,19866)), en 2010 Art sauvage, et en 2012 Beauté du Chaos, un film dédié à thierry Ehrmann (fondateur d'ArtPrice, du musée de l'Organe, et de La Demeure du chaos).

Bibliographie résumée

Principales publications

  • MAURO D., Praxis Du Cinéma Documentaire : Une théorie et une pratique, 610p., Paris, éditions Publibook, 2013
  • MAURO D., Du cinéma documentaire : étude sociologique d'un art entre rébellions et aliénation, Thèse de doctorat, Paris, Université de Paris III - Sorbonne nouvelle, 710p., 2003 [1].
  • MAURO D., Le Documentaire, cinéma et télévision, Paris, éditions Dixit, 350p., 2003 (réédition : mars 2005).[http www.dixit.fr]
  • MAURO D., « L'œuvre documentaire : entre créations rebelles du champ cinématographique et dominations symboliques du champ journalistique » in CHEVALIER S., & THEVENIN O., (eds) Frontières, Annales Littéraires de l'Université de Franche-Comté, p. 77-86, Besançon, Presses Universitaires de Franche Comté, premier trimestre 2003.
  • MAURO D., Afriques secrètes, éléments d'une anthropologie rebelle, Paris, éditions Anako, 230p., 2001.
  • MAURO D., Madagascar, l'opéra du peuple, anthropologie d'un « fait social total » : l'art Hira Gasy entre tradition et rébellion,, Paris, éditions Karthala, 490p., 2001.[2]
  • MAURO D., « Images filmiques des cultes malgaches : le Famadihana », Paris, in Journal des anthropologues, n° 84, p. 239-250, 2001.
  • MAURO D. & RAHOLIARISOA E., Madagascar, parole d'ancêtre. Amour et rébellion en Imerina, Paris, éditions Anako, 224p., 2000.
  • MAURO D., Madagascar l'opéra du peuple, Thèse de doctorat, Paris, Université de Paris III - Sorbonne nouvelle, 512p., 2000.
  • MAURO D. & RAHOLIARISOA E., Madagascar l'île essentielle, étude d'anthropologie culturelle, Paris, éditions Anako, 336p., 2000.
  • MAURO D., (Ed).L'Encyclopédie du Voyage - Guide Gallimard de Madagascar, Paris, éditions Gallimard., 312p., 1999. (réédition : mars 2000 et mars 2005).
  • MAURO D., RAHOLIARISOA E., Madagascar l'île mère, Paris, éditions Anako, 120p., 1999.
  • BIACHE R., CHESNEAUX J., CHOMBARD DE LAUWE P-H., FAYOLLE R., GRESH A., HESSEL

S., JULIEN C., MASSIAH G., MAURO D., PISANI E., RUELLAN A. Avec l'Afrique. Les relations entre la France et l'Afrique subsaharienne francophone. Paris, Cercle Condorcet, 65 p., 1992.

  • MAURO D., "Le pouvoir du documentaire : entretien avec Thierry GARREL", Paris, La Revue Documentaire, 1991.[3]
  • MAURO D., BATTET M-J., (Ed), Un Vent du Sud-Terres d'Espoir, Paris, éditions l'Harmattan, 320p., 1991.
  • MAURO D., Cinéma & politique, Thèse de doctorat, Paris, Université de Paris III - Sorbonne nouvelle, 526p., 1979

Bibliographie, ouvrages

  • Ingela Edkvist, The performance of tradition, Uppsala, A.U.P., 1997.
  • Didier Mauro, « Les arts de la scène : Richesse régionale et unité nationale », Paris, Madagascar Magazine, n° 28, 2002.
  • Didier Mauro, Madagascar, l'opéra du peuple, anthropologie d'un fait social total : l'art Hira Gasy entre tradition et rébellion, Paris, Editions Karthala, 2001.
  • Didier Mauro, Afriques secrètes, éléments d'une anthropologie rebelle, Fontenay sous Bois, Editions Anako, 2001.
  • Didier Mauro & Emeline Raholiarisoa, Madagascar parole d'ancêtre Merina, Fontenay sous Bois, Editions Anako, 2000 (avec un CD).
  • Mireille Mialy Rakotomalala, La musique malgache dans l'Histoire, Fontenay sous Bois, Editions Anako, 2003.
  • Pierre André Ranaivoarson, Ny Hiragasy, Antananarivo, edisiôna Md Paoly, 2000.
  • Victor Randrianary, Madagascar, les chants d'une île, Arles, Editions Actes Sud, 2001 (avec un CD).

Un livre - Bilan : Praxis du cinéma documentaire de création

  • Ce livre - bilan, somme de 35 années de pratique du cinéma documentaire, d'enseignement et de recherche universitaire est sorti début 2013 :PRAXIS DU CINEMA DOCUMENTAIRE, une théorie et une pratique.

Sorte de "testament" théorique cinématographique de l'auteur.

Sources extérieures de qualité

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).