EXo Platform

Aller à la navigation Aller à la recherche

eXo Platform
logo de EXo Platform

Création 2003
Fondateurs Benjamin Mestrallet

Veronika Mazour-Mestrallet

Siège social Paris
Drapeau de la France France
Produits Espace numérique de travail

intranet
Plateforme collaborative
Base de connaissances

Filiales France, États-Unis, Tunisie
Site web https://www.exoplatform.com/fr/

eXo Platform (eXo) est un éditeur de logiciel de Digital Workplace Open-source français[1].

Historique

eXo Platform, éditeur de logiciels open source, est créé en 2003 pour assurer le support du projet eXo Platform[2].

Le projet logiciel eXo Platform a été initié en 2002 par Benjamin Mestrallet[3] dans le cadre de son projet de fin d’étude à l’école nationale supérieure d’électronique, informatique, telecommunicaitons, mathématiques et mécanique de Bordeaux (ENSEIRB Bordeaux). eXo Platform est alors la première implémentation du standard portlet (jcr) de l’industrie Java dans le monde.

En 2003, la société eXo Platform est co-fondée par Benjamin Mestrallet et Veronika Mazour-Mestrallet afin de répondre aux demandes du marché.

En 2009, l’entreprise signe un partenariat de distribution avec Red Hat Inc et réalise une levée de capitaux auprès de fonds français afin de soutenir son développement à l’international[4]. La société ouvre notamment un bureau aux États-Unis[5].

En 2013, lla société « spin-off » son activité de développement dans le cloud (eXo Cloud IDE) sous la marque Codenvy et se concentre sur son offre logicielle de plateforme collaborative[6].

(Codenvy est acquis par Red Hat Inc en 2017). 

En 2020, la société co-fonde l’association à but non lucratif Meeds en collaboration avec les éditeurs open-source Bonita Soft et New Logic. En juin 2022, Veronika Mazour-Mestrallet, cofondatrice d’eXo Platform, succède à Benjamin Mestrallet en tant que directrice générale de l’entreprise[7].

Benjamin Mestrallet, reste Président d’eXo Platform.

Produit

eXo Platform développe eXo Platform depuis 2003. Le logiciel est développé en Java.

Le logiciel eXo Platform est une digital workplace complète et intégrée[8],[9]. , proposant une alternative open-source à Microsoft 365[10].

eXo Platform fait partie de la liste des logiciels libres préconisés par l'État français dans le cadre de la modernisation globale de ses systèmes d'information[11].

La plateforme permet une variété d’usages digitaux. Les composants principaux de la plateforme sont :
– Gestion de contenus (CMS)
– Gestion d’actualités
– Gestion et animation de communautés
– Gamification et engagement du collaborateur- – Gestion et co-édition de documents
– Une suite collaborative synchrone et asynchrone – chat, visioconférence, espaces collaboratifs intégrés, projets, tâches, calendriers collaboratifs, notes
– Une suite de productivité personnelle – centre des applications, stockage de documents, recherche unifiée

Licences

eXo Platform est basé sur le cœur logiciel du projet open-source Meeds, distribué sous licence LGPL. La version communautaire d’eXo Platform est distribuée sous licence AGPL. La société eXo Platform bénéficie de la licence EULA pour la distribuition du packaging d’eXo Plaform.

Les solutions

eXo platform permet de créer des solutions adaptées aux différents cas d’usage dans différents secteurs d’activité - administrations, collectivités territoriales et entreprises[12]. Les solutions principales sont :
– Digital workplace “tout en un”[13].
– Intranet collaboratif et/ou social[14].
– Plateforme d’animation de communautés
Portail partenaires
Réseau social d'entreprise
Base de connaissances

Notes et références

  1. « Des solutions numériques proposées par les entreprises aux services publics », sur Catalogue GouvTech
  2. « Benjamin Mestrallet, Exo Platform : "Nous voulons proposer de l'intranet à la demande" », sur lexpress.fr, (consulté le ).
  3. « eXo Platform : rencontre avec Benjamin Mestrallet », sur touilleur-express.fr, (consulté le ).
  4. Maryse Gros, « L'éditeur français Exo Platform lève quatre millions d'euros », sur LeMondeInformatique, (consulté le ).
  5. Maryse Gros, « Le Français eXo Platform prend pied aux Etats-Unis - Le Monde Informatique », sur LeMondeInformatique, (consulté le ).
  6. Jérôme Bouteiller, « Benjamin Mestrallet, eXoplatform : "Les outils de collaboration vont être adoptés en masse », sur Silicon, (consulté le ).
  7. Clémence Tingry, « Veronika Mazour-Mestrallet devient DG d'eXo Platform », sur distributique.com, (consulté le ).
  8. « Référentiel Lecko | Etat de l'art de la transformation interne des organisations » (consulté le )
  9. Clémence Jost, « Des digital workspaces à la digital workplace : comment concevoir une solution qui convienne à tous ? », sur www.archimag.com, (consulté le ).
  10. Stéphane Moracchini, « La Digital Workplace face à trois grands enjeux », sur www.collaboratif-info.fr, (consulté le ).
  11. « Catalogue des logiciels libres recommandés », sur Socle interministériel de logiciels libres
  12. Alcyone Guillevic, « Outils de collaboration, les solutions françaises plus proches des entreprises et des collectivités », sur Les Echos, (consulté le ).
  13. Christophe Dutheil, « La digital workplace à l'heure de la maturité », sur Archimag, (consulté le ).
  14. Thibault Chevalier, « [Retour d’Expérience] – Déploiement d’un nouvel Intranet collaboratif et social à l’Elysée », sur blog.lecko.fr, (consulté le ).

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail des logiciels libres
  • Portail des entreprises