Elon Musk contre Mark Zuckerberg

Aller à la navigation Aller à la recherche
Elon Musk à gauche et Mark Zuckerberg à droite.

Elon Musk contre Mark Zuckerberg est un projet de combat d'arts martiaux mixtes entre les milliardaires Elon Musk et Mark Zuckerberg.

Ce projet de combat fait suite à une rivalité qui oppose Musk et Zuckerberg depuis 2014 en raison de différends commerciaux liés à leurs entreprises respectives. Pendant la pandémie de Covid-19, Zuckerberg commence à s'entraîner aux arts martiaux mixtes ainsi qu'au jiu-jitsu brésilien. Il termine son premier tournoi dans l'une de ces disciplines en mai 2023. Musk fait quant à lui l'acquisition de Twitter en octobre 2022. Après l'apparition de rapports faisant état du fait qu'Instagram, propriété de Zuckerberg, travaille sur un concurrent de Twitter, qui serait dénommé Threads, Musk défie Zuckerberg dans un combat, ce que ce dernier accepte.

Selon le président de l'Ultimate Fighting Championship (UFC), Dana White, les deux hommes sont « très sérieux » à propos du combat. Musk et Zuckerberg ont reçu des offres de boxeurs pour les entraîner. Le combat a été envisagé dans le contexte d'un changement d'image de Zuckerberg, notamment à la suite du scandale des données Facebook-Cambridge Analytica. Les combattants de l'UFC, les commentateurs de sports de combat et les paris sportifs parient sur Zuckerberg en raison de son agilité et son endurance. Si le combat a lieu, il devrait se dérouler à l'UFC Apex à Enterprise, au Nevada.

Un jeu gratuit sur navigateur, créé par le designer Jason Kapalka, dans lequel les joueurs incarnent Musk ou Zuckerberg et se battent contre l'autre, a été mis en ligne.

Contexte

La querelle Musk-Zuckerberg

En 2014, Mark Zuckerberg, magnat des affaires et cofondateur de Facebook, a invité Elon Musk chez lui pour tenter de le convaincre qu'il était trop alarmiste sur la sûreté de l'intelligence artificielle. Musk a refusé et a affirmé qu'Instagram « rend les gens déprimés » et que Facebook « me donne la chair de poule » ; les deux sont détenus par Meta Platforms de Zuckerberg. En 2016, SpaceX a été engagé pour lancer le satellite israélien Amos-6 en partie loué par Facebook afin de fournir un accès à Internet à certaines parties de l'Afrique subsaharienne. La fusée a explosé, augmentant les tensions entre Musk et Zuckerberg. Au cours d'une émission Facebook Live en 2017, Musk a qualifié la compréhension de l'IA de Zuckerberg d'« assez limitée ». Pendant le scandale des données Facebook-Cambridge Analytica, Musk a supprimé les pages Facebook de SpaceX et de Tesla. Les deux hommes se sont disputés la troisième place de l'indice Bloomberg des milliardaires jusqu'à ce qu'une hausse des actions de Tesla, Inc. permette à Musk de dépasser Zuckerberg en août 2020. En mars 2022, quelques semaines après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, Musk a défié le président russe Vladimir Poutine dans un combat avec l'Ukraine comme prix. Les commentaires de Musk ont suscité des moqueries de la part de Dmitri Rogozine, alors directeur de Roscosmos, et de Ramzan Kadyrov, chef de la Tchétchénie.

En mai 2023, Zuckerberg a terminé son premier tournoi de jiu-jitsu brésilien ; il aurait remporté plusieurs tournois de jiu-jitsu. Ce mois-là, il a affirmé avoir terminé le Murph Challenge en 40 minutes. Au milieu des rapports de The Verge selon lesquels les employés de Meta Platforms ont reçu une photo du futur concurrent d'Instagram sur Twitter, dont le nom de code est "Project 92", le rapport de The Verge est intervenu après que Casey Newton de Platformer ait rapporté que Meta Platforms travaillait sur une application de médias sociaux basée sur le texte en mars. Musk - qui a acquis Twitter en octobre 2022 - s'est moqué à plusieurs reprises de Zuckerberg, bien que Zuckerberg ait déclaré au podcasteur Lex Fridman qu'il avait « toujours pensé que Twitter devrait être utilisé par un milliard de personnes » ; Chris Cox, directeur des produits de Meta Platforms, a déclaré aux employés que les créateurs voulaient une version de Twitter « gérée de manière sensée » lors d'une réunion interne, invoquant la façon dont Musk gérait Twitter.

Premier appel

Elon Musk 2015.jpg
Elon Musk Twitter
@elonmusk

I'm up for a cage match if he is lol

June 20, 2023[1]

Répondant à un utilisateur de Twitter l'informant que Zuckerberg « fait du ju jitsu maintenant »[2] en réponse à un autre utilisateur écrivant que le concurrent d'Instagram sur Twitter s'appellerait Threads, Musk a déclaré qu'il était « prêt pour un match en cage s'il l'est »[3]. En réponse, Zuckerberg a fait une capture d'écran d'une réponse conseillant à Musk de commencer à s'entraîner et a dit « envoyez-moi l'emplacement », en référence apparente à l'artiste martial mixte russe Khabib Nurmagomedov, qui a défié Conor McGregor en utilisant les mêmes mots. Après que The Verge a publié son article sur la rencontre, Musk a dit « Vegas Octagon », faisant référence au centre d'événements UFC Apex à Enterprise, au Nevada. Le président de l'Ultimate Fighting Championship (UFC), Dana White, a déclaré que les deux hommes étaient « tout à fait sérieux » à propos du combat. White a déclaré que le combat serait plus important que Floyd Mayweather Jr. contre Conor McGregor en 2017. Musk a approuvé le podcasteur Joe Rogan en tant qu'arbitre. La personnalité des médias sociaux et le boxeur professionnel Jake Paul ont proposé de promouvoir le combat ; Paul est actuellement en querelle avec White. L'artiste martial mixte à la retraite Chael Sonnen a déclaré à The MMA Hour que Zuckerberg avait discuté d'un combat contre Musk à l'UFC 300, une affirmation qu'il a niée.

Le , Musk annonce sur X que « Le combat Zuck contre Musk sera diffusé en direct sur X. Tous les bénéfices iront à des œuvres caritatives pour les anciens combattants »[4].

Le , Zuckerberg écrit sur Threads « Nous pouvons tous convenir qu'Elon n'est pas sérieux et qu'il est temps de passer à autre chose » et rajoute « Je préfère me concentrer sur des compétitions avec des gens qui prennent ce sport au sérieux.»[5],[6].

Entraînement

L'ancien kickboxeur professionnel poids léger et personnalité des médias sociaux Andrew Tate a proposé d'entraîner Musk en représailles apparentes pour Meta Platforms qui l'a banni sur Facebook et Instagram pour avoir diffusé des informations considérées erronées sur le vaccin COVID-19. L'actuel champion des poids lourds de l'UFC Jon Jones a proposé d'entraîner Zuckerberg, tandis que Royce Gracie, membre du Temple de la renommée de l'UFC, a déclaré qu'il entraînerait Musk. Musk a déclaré qu'il ne s'entraînait pas et a dit à Rogan qu'il « ne ferait pas d'exercice du tout s'il le pouvait », bien qu'il ait dit qu'il commencerait à s'entraîner si le match prenait forme. Le 27 juin, Fridman, un pratiquant de jiu jitsu brésilien, s'est entraîné avec Musk. Zuckerberg s'est également entraîné avec Fridman[7]. Musk a également accepté l'offre de l'ancien artiste martial Georges Saint-Pierre de s'entraîner avec lui[8].

En juillet 2023, Zuckerberg reçoit sa ceinture bleue en ju-jitsu[9].

Analyse d'avant-combat

Vox a déclaré que le combat pourrait être brutal, le comparant au combat entre Ron Palillo, star de Welcome Back, Kotter, et Dustin Diamond, star de Sauvés par le gong, dans Celebrity Boxing, dans lequel Diamond a battu Palillo et l'a laissé avec un œil au beurre noir. Vox a également comparé l'image publique de Zuckerberg à celle de Musk, notant que ce dernier jouit d'un plus grand nombre de fanatiques. De même, le Washington Post a expliqué la bagarre dans le contexte de l'évolution croissante de Zuckerberg vers une apparence plus accessible et plus avant-gardiste, la surnommant « Elonisation ». Le doyen de la Fletcher School of Law and Diplomacy et économiste Bhaskar Chakravorti a déclaré que Zuckerberg avait l'impression de ne pas être respecté. Nicolas Camut, de Politico, a déclaré que l'arbitrage du match pourrait être confié au commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton, qui a rencontré Zuckerberg et Musk et souhaite être connu sous le nom de « The Enforcer ».

L'ancien combattant de l'UFC et pratiquant de jiu-jitsu brésilien Matt Serra a parié sur Zuckerberg en raison de son agilité. Le journaliste spécialisé dans les sports de combat Nick Peet a déclaré à l'émission The World at One de la BBC Radio 4 que l'âge, la taille et l'entraînement de Zuckerberg lui donnaient un avantage. Le gouverneur du Texas Greg Abbott a qualifié le combat de « plus grand de l'histoire de l'UFC ». Maye Musk, la mère de Musk, l'a exhorté à se battre « uniquement avec des mots ». Les cotes projetées par la société de paris sportifs DraftKings étaient en faveur de Zuckerberg. De même, le site de paris sportifs offshore BetOnline a placé Musk en position d'outsider. Total Shape a déclaré que, bien que le type de corps endomorphe de Musk soit avantageux, l'agilité et l'endurance de Zuckerberg lui donneraient finalement le dessus. Un porte-parole de Paddy Power a déclaré qu'ils « se donneront tous les deux des coups de poing pour se faire comprendre ».

Dans la culture populaire

Zuck vs Musk est un jeu gratuit sur navigateur créé par Jason Kapalka, concepteur de Bejeweled (2000) et de Plants vs Zombies (2009). Le jeu est une version modifiée de WrestleBros (2023). Dans le jeu, les joueurs contrôlent Musk ou Zuckerberg et doivent combattre l'autre dans un match en cage.

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail arts martiaux et sports de combat
  • Portail d’Internet