Encyclopédie Wikimonde

Emmaüs Valais

Aller à : navigation, rechercher
Brocante Emmaüs Valais

Fondée en 1979, la communauté d'Emmaüs Valais est la troisième plus ancienne de Suisse.[1]

Elle offre le logis et le couvert à toute personne se trouvant en difficulté, sans distinction de sexe, race ou religion. En échange, les personnes accueillies, appelées "les compagnons", rendent des services quotidiens à la communauté.

Historique

Fondée en 1979, la communauté d'Emmaüs Valais a accueilli le premier compagnon en 1980.

En Suisse, on dénombre aujourd'hui 7 communautés: Emmaüs Bern, Emmaüs La Chaux-de-Fonds/Neuchâtel, Emmaüs Etagnières, Emmaüs Fribourg, Emmaüs Genève, Emmaüs Ticino et Emmaüs Valais[2].

Elles sont regroupées au sein de l'ARCE (Association Romande des Communautés Emmaüs) et membres de la Fédération Emmaüs-Suisse, d’Emmaüs Europe et d’Emmaüs international[3]

Activités de la communauté et la brocante

La communauté récupère toute marchandise réutilisable et la met en vente dans son magasin qui est son unique source de revenu. Les compagnons contribuent à la bonne marche de la brocante et proposent également divers services, tels que la récupération de marchandises réutilisable, le débarras de marchandise irrécupérable, la livraison de marchandise et la remise en état du matériel vendu à la brocante (ateliers de recyclage)[4].

Abbé Pierre en Valais

L'Abbé Pierre est venu plusieurs fois en Suisse et en Valais, notamment pour travailler la Vigne à Farinet dont il a été le propriétaire de 1994 à 1998[5],[6],[7],[8]. Il en a souvent profité pour rendre visite à la communauté du Valais[9].

Notes et références

  1. « Emmaüs ARCE », sur Association Romande des communautés Emmaüs (consulté le )
  2. Les Communautés Emmaüs dans un monde incertain : Les enjeux d'un renouvellement des pratiques communautaires, Paris, Les éditions Communautés Emmaüs, (ISBN 978-2-9531092-0-7) 
  3. « Emmaüs ARCE », sur Association Romande des communautés Emmaüs (consulté le )
  4. « Communauté Emmaüs Sion: accueil de personnes - récupération », sur www.communaute-emmaus-sion-brocante.ch (consulté le )
  5. « Valais. Il a fallu trois ans d'efforts pour amener le dalaï-lama à la vigne de Farinet », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  6. « L'héritage de l'Abbé Pierre en Suisse – Portail catholique suisse », sur cath.ch (consulté le )
  7. swisswine, « Le dalaï-lama possède le plus petit et le plus solidaire des vignobles », sur Swiss Wine, (consulté le )
  8. « Abbé Pierre », sur www.saillon.ch (consulté le )
  9. « D'Echo en Echo A l’Abbaye », Supplément aux Echos de Saint-Maurice,‎ , p. 10 (lire en ligne)

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).