Fédération des autonomes de solidarité laïques

Aller à la navigation Aller à la recherche

Fédération des Autonomes de Solidarité Laïques
Fichier:Logo-autonome-solidarite-laique.png

Forme juridique Association loi de 1901
Siège social Paris
Drapeau de la France France
Direction Roger Crucq
Site web autonome-solidarite.fr

Les Autonomes de Solidarité Laïques (ASL) et leur Fédération sont des associations loi de 1901 à but non lucratif, créées en 1903 pour la défense des intérêts moraux et matériels des personnels de l’enseignement public et privé laïque (enseignants, et non enseignants). Avec la société d’assurance mutuelle l’Union Solidariste Universitaire, qu’elles ont fondée en 1909, elles regroupent près de 500 000 adhérents et prennent en charge leur protection contre les risques inhérents à leur métier.

Description

Fondée en 1903, elle compte près de 600 000 adhérents[1].

La Fédération des Autonomes de Solidarité Laïques regroupe les 100 associations départementales et est membre de l'Économie Sociale Partenaire de l'École de la République.

Liées à la MAIF depuis 2008 (Offre Métiers de l’Éducation), les Autonomes de Solidarité Laïques proposent une protection contre les risques du métier (défense des droits et responsabilités à la prise en compte des dommages corporels, soutien psychologique, aide à la mise en place de procédure, soutien juridique etc.) .

Depuis 2006, le ministère de l’Éducation nationale reconnaît les Autonomes de Solidarité Laïques comme un partenaire pour la prise en charge des fonctionnaires adhérents victimes d’agression dans le cadre de leur fonction.

Références

  1. Laurent Le Bars, « Les associations de défense des enseignants », dans Gérer les conflits au collège et au lycée, Éditions Eyrolles, , 180 p. (lire en ligne), p. 32

Voir aussi

Articles connexes

  • CCOMCEN qui est devenu L'ESPER : L’Économie Sociale Partenaire de l'École de la République

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail des associations
  • Portail de l’éducation