Fablex

Aller à la navigation Aller à la recherche

Contraction de « fab », pour fabrique, et « lex »,en référence au droit, une fablex est une unité de recherche appliquée au sein d'une université ou d'une école de droit, dédiée à la fabrique du droit. Elle s'inscrit dans le mouvement des Fab lab, initié par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) et la FabFoundation pour créer, dans le domaine technologique, logiciels, solutions libres et open-sources. L'initiative a donné lieu à une myriade d'expérimentations, en France et dans le monde[1].

Pédagogie innovante

Une fablex implique des étudiants de second cycle dans le cadre de la formation de master II à titre principal, sur la base du volontariat au service de projets structurants en master I. Elle place l'étudiant en position " d'acteur " du droit. Les projets qui y sont réalisés, sous l'encadrement d'enseignants chercheurs, peuvent recouvrir des formes aussi variées que la réalisation de codes de conduite, de propositions d'amendement(s) ou de loi, l'élaboration de dispositifs techno-juridique ou la réalisation d'études empiriques dans un domaine identifié. À ce titre, une fablex est un projet de pédagogie innovante, permettant aux étudiants d'appréhender les enjeux juridiques de terrain.

Partenariat monde académique & entreprises

Les fablex constituent autant de plateformes de mise en relation et de collaboration entre les milieux académiques et le monde entrepreneurial. Alors que les cliniques du droit privilégient le modèle de « guichet » et s'attellent à la résolution de cas, les fablex conçoivent le partenariat en amont dans la construction de la norme. Elles participent en outre à un exercice de prospective juridique au départ d'enquêtes de terrain permettant d'envisager la norme sous les angles de l'effectivité et l'efficacité du droit.

Expérimentation

Le concept, élaboré par Caroline Lequesne Roth et Marina Teller, a connu sa première expérimentation[2] à l'Université Côte d'Azur, au travers de la Fablex DL4T[3] (Deep Law for Tech). Cette fablex est intégrée à deux formations de master II : le Master II Juriste de Banque et de Finances[4] et le Master II Droit de la Propriété Intellectuelle et des Nouvelles Technologies[5].

Références

  1. archibat, « Qu'est-ce qu'un Fablab, quel avenir en France ? », ArchiBat MAG,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Une chaire d’excellence et une FabLex pluridisciplinaires dans le domaine de la recherche en droit sur l’intelligence artificielle à Nice », sur https://www.petitesaffiches.fr/, (consulté le )
  3. Ecole de Nice, « La FabLex DL4T », Droit Économique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « Master Juriste Banque et Finances - UCA », sur http://unice.fr, (consulté le )
  5. « Master Droit de la propriété intellectuelle et des nouvelles technologies », sur http://unice.fr, mai 2018 (mise à jour) (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail du droit
  • Portail de l’éducation