Encyclopédie Wikimonde

Festival de l'abbaye de Fontdouce

Aller à : navigation, rechercher

Le Festival de l'abbaye de Fontdouce, anciennement Festival Contes et Concerts, est une manifestation estivale se déroulant chaque année à l'Abbaye de Fontdouce, en Charente-Maritime.

Historique

Les premières animations à l'Abbaye de Fontdouce remontent aux années 1970 au cours desquelles quelques spectacles de sons et lumières sont organisés dans le vallon de Fontdouce. En 1994, il est décidé de proposer aux amateurs de musique classique, un rendez-vous annuel : des récitals sont alors programmés.

L'Association Guillaume de Conchamp introduit le jazz à Fontdouce lors de l'édition de 1997. En 2002, les contes sont ajoutés et le festival trouve son nom : Festival Contes & Concerts.

Présentation

En termes de programmation, le festival s'étend sur six soirées : deux soirées contes, deux soirées musique classique et deux soirées jazz. Le festival a notamment accueilli Louis Winsberg, Éric Luter, Philippe Giusiano, Xavier Richardeau, Marc Laferrière, Sylvia Howard, Ronald Baker, Alain Mayeras, Anne Ducros, Claude Tissendier, Benny Vasseur, Alain Brunet et bien d'autres encore.

Lieux des concerts

La salle capitulaire est une pièce à l'ornementation gothique foisonnante. Elle se prête à des récitals de musique classique.

Édition 2008

Soirées contes

Le lundi 4 août, la conteuse bretonne Sophie Joignant ouvrait la 15e édition du festival « Contes et Concerts » dans la salle capitulaire. Les 94 personnes présentes se retrouvaient plongées au cœur d'une cité médiévale, à la découverte de personnages diaboliques. Cette soirée d'ouverture, précédée d'une présentation par Jean-Pierre Boutinet était destinée à un public familial, objectif atteint puisque les enfants représentaient un tiers de l'assistance.

Le lendemain, pour la 7e année consécutive, le conteur Pierre Dumousseau était accueilli.

Face à une fréquentation qui s'annonçait plus importante que prévu, le spectacle, initialement prévu dans la salle capitulaire, a pris place dans l'enclos abbatial permettant ainsi de profiter d'une atmosphère particulièrement chaleureuse[interprétation personnelle] : l'enclos abbatial présente en effet un amphithéâtre naturel, au pied des arbres, offrant une convivialité marquée. Comme la veille, le spectacle fut précédé d'une présentation du site par le propriétaire, agrémentée de contes. À l'issue de la soirée, l'ensemble des spectateurs était convié à un verre de l'amitié destiné à renforcer l'aspect chaleureux du festival et à faciliter le contact et l'échange avec les artistes notamment.

Soirées classiques

Les deux récitals de piano ont vu se produire Cédric Tiberghien et Guillaume Coppola dans la salle capitulaire de l'abbaye. Le mercredi 6 août, les œuvres de Bach, Mozart et Schubert étaient au programme devant 263 spectateurs. Le lendemain, Guillaume Coppola a joué devant les 228 personnes présentes.

Soirées jazz

La nouveauté de cette 15e édition se trouvait dans l'organisation d'un concert de « jazz manouche ». Ainsi, le vendredi 8 août à 18 h 30, Christophe Brunard et ses deux fils se produisaient pour la première fois à Fontdouce, dans l'enclos abbatial. Ce trio de jazz manouche de Rochefort-sur-Mer, d'où il est originaire, a lancé la série de concerts de jazz, devant plus de 370 personnes. Plus tard dans la soirée, c'est le trompettiste américain Ronald Baker et son quintet qui ont fait vibrer[non neutre] les 327 personnes présentes dans le pré.

Enfin, le samedi 9 août à 18 h 30 la musique festive du New Rochelle Jazz Band de José Cando a résonné dans le vallon.

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).