Fleur de bitume

Aller à la navigation Aller à la recherche

Fleur de bitume est un réseau d'associations étudiantes solidaires françaises dont le principal champ d'action est la lutte contre l'exclusion. Il regroupe aujourd'hui plus de 200 bénévoles répartis dans plusieurs universités et écoles.

Histoire

Au début des années 1990, trois étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles ambitionnent de créer une association à vocation humanitaire et caritative dès leur entrée en école de commerce. Ils avaient remarqué que, s'il existait quelques associations étudiantes humanitaires, aucune ne luttait spécifiquement contre l'exclusion. En 1993, les trois étudiants (Jerome Cottin-Bizonne, Elisabeth Bouttaz et David Kalife) intégrèrent trois écoles différentes : HEC Paris, ESCP et ESC Reims. Ils décidèrent alors de créer chacun au cours de leur première année d'école de commerce, durant l'hiver 1993, une association « Fleur de bitume » répondant à l'objectif commun qu'ils s'étaient fixés. Par la suite, le réseau Fleur de bitume s'est progressivement élargi à d'autres institutions de l'enseignement supérieur d'horizons divers : des universités comme l'Université Paris-Nanterre, l'Université Paris-Dauphine ou l'Université Paris-Censier, et d'autres écoles comme l'EAP, l'ISEP, l'ICP (à l'initiative de l'ISEP) ou l'EPP (École de Psychologues Praticiens, dépendant de l'ICP).[réf. nécessaire]

Fonctionnement

Présentation

L'assocation « lutte contre toutes les exclusions et apporte son soutien aux associations qui travaillent à l'intégration des personnes défavorisées »[1],[2],[3],[4]. Elle donne des cours de soutien aux élèves d’origine défavorisée, de l’école primaire jusqu’à la prépa[5].

Structure et organisation

Fleur de bitume Dauphine

Créée en , Fleur de bitume Dauphine est la principale et plus ancienne association humanitaire de l'Université Paris-Dauphine. Aujourd'hui, l'association regroupe une quarantaine d'étudiants bénévoles qui mènent quotidiennement des actions de proximité afin de lutter contre l'exclusion, qu'elle soit économique ou sociale.[réf. nécessaire] Fleur de bitume Dauphine est structurée en trois pôles, qui correspondent aux activités régulières de l'association : l'assistance aux sans-abri (« Pain perdu »), qui permet aux étudiants d'aller à la rencontre des Sans domicile fixe à la Gare de Lyon tous les dimanches ; le soutien scolaire, qui a pour but de proposer bénévolement des cours à des collégiens ou des lycéens en difficulté scolaire et financière ; l' « alphabétisation », qui a pour mission de donner bénévolement des cours de français langue étrangère à des adultes non francophones de divers horizons[6]. Il s'agit donc d'intervenir à la fois en amont et en aval, afin de prévenir les causes de l'exclusion et lutter contre ses conséquences. L'association agit également à travers des évènements ponctuels auxquels elle participe : Téléthon, festival Music to Rock the Nation de Dauphine (dont les bénéfices sont reversés à des associations humanitaires), Gala Dauphine, entre autres.[réf. nécessaire]

Fleur de bitume ESCP

Fleur de Bitume ESCP Europe est une association créée en 1994 dont le but est de lutter contre l’exclusion sous toutes ses formes. Elle réunit chaque année environ 70 étudiants de l’école, et a bâti son projet autour de différents axes, déclinés en quatre « pôles » (pôle enfants, pôle maraude, pôle événementiel, pôle conseil solidaire). Elle est l’une des plus importantes associations de l’ESCP Europe et ses événements rassemblent des centaines d’étudiants tout au long de l’année.
  • Le pôle Enfants organise un soutien scolaire auprès d'écoliers ou de collégiens défavorisés mais désireux de réussir, en partenariat avec le Secours Catholique dans l'Est de Paris. Ce soutien consiste en un suivi hebdomadaire tout au long de l’année, chaque bénévole suivant le même enfant pendant toute l’année scolaire. Cette action est ponctuée par l’organisation de sorties culturelles et ludiques.
  • Le pôle Maraude apporte un soutien moral et matériel aux sans-abris lors de circuits hebdomadaires effectués à proximité de l'école. Si les étudiants distribuent boissons chaudes, repas et vêtements, il s'agit avant tout de leur faire passer un bon moment, de les encourager et de les conseiller dans leur recherche de logement et d'emploi.
  • Le pôle Evénementiel est chargé de l'organisation d’événements dans l’école, qui ont pour but de sensibiliser les étudiants à certaines causes, comme le don du sang, et d’agir en faveur de l’intégration. Il relaie notamment le Téléthon en organisant une tombola et une vente de gâteaux (pour l'édition 2012, 1145 euros ont été rapportés). Ce pôle s'occupe également de toute la communication de l’association au sein de l’école et à l’extérieur.
  • Le pôle Conseil Solidaire propose quant à lui de véritables missions de conseil aux étudiants. Ces derniers, chargés de projet, accompagnent en effet une entreprise ou association durant toute une année. De par la conception et la mise en œuvre de solutions concrètes, chaque mission est l'occasion de se professionnaliser et de faire un premier pas dans le monde du conseil.

Fleur de bitume HEC

Créée en 1993, Fleur de Bitume HEC est la plus grosse association du campus d'HEC Paris en nombre de membres actifs (plus de 90 étudiants). Elle a pour objet de proposer des cours à des jeunes issus de milieux défavorisés, et ce de l'école primaire aux classes préparatoires aux Grandes écoles. L'activité historique de l'association est l'encadrement réguliers des devoirs, le soir, dans différents centres des Yvelines et plus particulièrement à Trappes.[réf. nécessaire]

En 2000, des actions de bénévolat (stages et rencontres) envers les enfants, puis étendues aux chômeurs et aux SDf sont mises en place[7].

En partenariat avec HEC, l'association participe au dispositif Prép', lancé par l'école en 2007 : la création de classes préparatoires s'accompagne d'un soutien pédagogique et financier. Fleur de bitume intervient au niveau pédagogique, en proposant un tutorat comprenant « séminaire de remise à niveau, soutien scolaire, stages de langues intensifs, coaching individualisé, parrainage d'entreprise et préparation aux entretiens »[8].

Prix

  • Prix Carrefour de l'engagement responsable ( - ) pour Fleur de bitume - Dauphine[9]
  • Prix Ernst & Young 2017 du Meilleur projet associatif pour Fleur de Bitume ESCP et son projet associatif d'épicerie sociale avec la Croix-Rouge[réf. nécessaire]

Sources

  • Article Le bitume, emblème humanitaire, publié dans le No 25 () du magazine Bitume.info

Notes et références

  1. Nicolas Stoufflet, « Fleur de Bitume », sur inatheque.ina.fr, Inter Matin, France Inter, (consulté le )
  2. Gaël Leforestier, « Association Fleur de bitume », En juin ça sera bien, sur inatheque.ina.fr, La Cinquième, (consulté le )
  3. « "Coup de pouce aux associations" : présentation de l'association "Fleur de bitume" », Libre échange, sur inatheque.ina.fr, Radio Bleue, (consulté le )
  4. « Paris Dauphine : Fleur de Bitume, l'association sociale! »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Melty Campus,
  5. « Etre ou ne pas être… Radioscopie d’une angoisse étudiante », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Humanitaire ou Social : l'investissement étudiant par excellence », sur leparisien.fr, (consulté le )
  7. « Un salon pour tous les projets étudiants », sur leparisien.fr, (consulté le )
  8. Anne-Noémie Dorion, « Pourquoi pas eux ? », sur Le Point, (consulté le )
  9. « Les gagnants du positif game »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)

Voir aussi

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).