Frédéric Arnault

Aller à la navigation Aller à la recherche
Frédéric Arnault
Description de cette image, également commentée ci-après
Frederic Arnault le 28 mai 2022 à Monaco
Naissance (28 ans)

Frédéric Arnault, né le , est un homme d'affaires français. Président-directeur général[1] de la marque de montres suisses Tag Heuer. Il est le fils de Bernard Arnault, propriétaire du groupe LVMH.

Biographie

Famille

Frédéric Arnault est le fils de Bernard Arnault, propriétaire du groupe de luxe LVMH, et de la pianiste canadienne Hélène Mercier. Il a deux frères, Alexandre Arnault et Jean Arnault, et est le demi-frère de Delphine Arnault et Antoine Arnault.

Formation

Élève au lycée Saint-Louis-de-Gonzague[2] puis au lycée Louis-le-Grand, Frédéric Arnault a Brigitte Macron comme professeur de latin[3]. Il entre à l'École polytechnique en 2014 et sort diplômé en 2018, avec une spécialisation en Computational and Applied Mathematics[4].

Carrière

En 2017 il cofonde avec un camarade de l’École polytechnique la startup NEOS spécialisée dans le paiement mobile qu’il revendra un an et demi plus tard pour 20 millions d’euros à la banque BNP Paribas[5].

Le 4 juin 2020, il devient à 25 ans le Président-directeur général de Tag Heuer[6],[7],[8],[9]. Il choisit Ryan Gosling comme ambassadeur de la marque[10].

Autres activités

En mars 2017, il donne un concert de piano à Moscou en Russie devant 2000 personnes accompagné par l’Orchestre Philharmonique de Moscou. Pour cette occasion, il est accompagné de sa mère, la pianiste Hélène Mercier-Arnault et de son père Bernard Arnault, amateur de piano[11].

Il parle couramment l'anglais, l'allemand et l'italien[12].

Notes et références

  1. FashionNetwork com FR, « LVMH propulse Frédéric Arnault à la tête de Tag Heuer », sur FashionNetwork.com (consulté le )
  2. Raphaëlle Bacqué et Vanessa Schneider, « Le clan Arnault ou la fabrique des héritiers », sur Le Monde, (consulté le ).
  3. Vanessa Friedman, « The Newest Power Player in Luxury’s First Family », New York Times,‎ (lire en ligne)
  4. « Frédéric Arnault, de McKinsey à CEO de TAG Heuer (LVMH) », sur Business Cool,
  5. Sophie Lecluse, « LVMH : comment Bernard Arnault prépare ses enfants à lui succéder », sur Capital.fr, (consulté le )
  6. « Frédéric Arnault nommé PDG de l'horloger suisse Tag Heuer », sur Challenges, (consulté le )
  7. Fanny Noghero, « Frédéric Arnault, patron de TAG Heuer: «La montre connectée connaît la plus forte croissance» », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  8. Thomas Leroy, « Bernard Arnault confie à son fils Frédéric les rênes de l'horloger Tag Heuer », BFM Business,‎ (lire en ligne)
  9. Andrea Machalova, « Frédéric Arnault: «La montre connectée représente 15% des ventes» », Bilan (magazine),‎ (lire en ligne)
  10. « Frédéric Arnault (Tag Heuer): «Nous ne voulions pas choisir l’influenceur qui a le plus de followers sur Instagram» », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  11. « A Moscou, Bernard Arnault connaît la musique », sur www.parismatch.com (consulté le )
  12. Carmela Chirinos, « Meet the 5 billionaire Arnault children vying to take over their father’s LVMH empire in a real-life ‘Succession’ plot », sur Fortune,

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).