Giant Jack

Aller à la navigation Aller à la recherche

Giant Jack est un personnage fictif inventé par Mathias Malzieu. Ce personnage apparaît dans les romans Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi, La Mécanique du cœur et Métamorphose en bord de ciel. Dans les trois livres, Giant Jack a eu un rôle important. Il est également mentionné dans le roman Le Plus Petit Baiser jamais recensé, ce qui permet au lecteur de comprendre que le narrateur est le même personnage que dans Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi[1].

Little Jack

Giant Jack est né à Édimbourg en 1874 avec un cœur gelé. Le docteur Madeleine, considérée comme une sorcière réussit à le sauver en plaçant dans sa poitrine une horloge permettant au jeune Jack de survivre. Seulement il doit respecter quelques règles qu'il ne devra jamais transgresser pour rester en vie : ne jamais tomber amoureux étant la plus importante. Cette histoire est celle de La Mécanique du cœur qui retrace toute la vie de Giant Jack étant enfant, il se fait alors appeler Little Jack. Le problème est qu'il va tomber amoureux d'une jeune fille nommée Miss Acacia et qu'il voudra retrouver à tout prix après leur rencontre quitte à partir jusqu'en Espagne, ainsi s'ensuit l'épopée de Jack[2].

Jack le géant

D'après l'album Bird 'n' Roll, Jack, après son périple dans La Mécanique du cœur, se serait ensuite concentré sur son métier d'inventeur après avoir vécu la fin de son histoire d'amour avec Miss Acacia. Il a ouvert un hôpital des grands brûlés de l'amour. Son cœur en morceaux aurait été retrouvé après qu'il l'a lui-même oublié à l'arrière d'un taxi. Il découvre donc les effets bénéfiques de cette « danse-médicament » appelée le « bird 'n' roll » et déclenche à travers le monde une véritable euphorie pour cette danse si bien que des championnats du monde de tout et n'importe quoi sont lancés.

Il va devenir ensuite un expert en ombrologie (métier inventé par Mathias Malzieu pour le roman), il apparaît tel quel dans Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi en aidant le narrateur à faire le deuil de sa mère. On apprend dans le roman que Giant Jack mesure 4m50 et qu'il est un grand lecteur ; d'ailleurs il possède un ouvrage qui parle de « Miss Acacia »[3] mais rien ne dit s'il s'agit bien de la même Miss Acacia que dans La Mécanique du cœur même si on peut le supposer. On peut aussi remarquer que la vie de Jack entre les deux romans reste inconnue (sauf pour les quelques éléments que l'on connaît). On apprend aussi que Jack a vécu sur l'île de Skye en Écosse.

La descendance de Jack

Dans Métamorphose en bord de ciel, on apprend que Giant Jack a vu sa descendance acquérir certaines caractéristiques dues à sa liaison avec une oiselle, ainsi un des personnages principaux, plus exactement Miss Endorphine, se trouve être la descendante directe de Giant Jack, elle l'appelle d'ailleurs son « très-grand père ». Dans le même roman, on apprend qu'il a inventé un bon nombre d'objets tels le « dreamoscope », un appareil photo permettant de voir les rêves[4] ou encore le sanglophone (qui est en réalité un thérémine). Dans ce roman cependant, Giant Jack ne fait qu'une brève apparition qui n'est même pas physique.

Il est possible que l'oncle dont parle Endorphine qui n'est autre que « le grand cheval aux yeux gris », soit par conséquent un descendant de Jack, mais l'arbre généalogique n'étant pas établi, on ne peut qu'en faire la théorie.

Dionysos

Giant Jack est un personnage souvent repris dans les chansons de Dionysos et notamment les clips, en effet il a une chanson à son nom, Giant Jack, dans l'album Monsters in Love, et fait une apparition dans le clip de Tes lacets sont des fées. Giant Jack est aussi mentionné dans la chanson Midnight Letter. Giant Jack, de plus, réapparaît dans l'album La Mécanique du cœur en entier, puisqu'il s'agit de son aventure[5]. Ainsi dans le clip de Tais-toi mon cœur, Little Jack fait une apparition, le clip retrace même sa transformation en Giant Jack qui est néanmoins différente de celle du roman. Jack revient dans l'album Bird 'n' Roll pour une chanson nommée Le Retour de Jack l'inventeur qui met en avant comme dans Giant John et le Sanglophone son talent d'inventeur : on peut voir qu'il n'invente pas seulement des objets mais aussi des danses. De plus, la chanson du septième album fait le lien entre La Mécanique du cœur et Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi même s'il existe encore plein de facettes que nous ne savons pas du personnage.

Dionysos utilise même d'autres personnages pour incarner Giant Jack, par exemple dans la chanson Giant John et le sanglophone, cela devrait être Giant Jack mais Dionysos a voulu faire participer le producteur de l'album Monsters in Love, John Parish, donc son nom a été utilisé[6].

Notes et références

  1. Citation : « Lorsque j'avais perdu ma mère, il m'avait fallu l'aide d'un géant de 4m50 pour commencer à aller mieux » (chapitre 3)
  2. Mathias Malzieu, La Mécanique du cœur, Flammarion (ISBN 978-2-08-120816-2)
  3. Mathias Malzieu, Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi, Flammarion (ISBN 2290350389)
  4. Mathias Malzieu, Métamorphose en bord de ciel, Flammarion (ISBN 978-2-08-124906-6)
  5. http://www.albumrock.net/critiquesalbums/dionysos-la-mecanique-du-coeur-3442.html
  6. http://www.cielensauce.com/chansons.php?id=12

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).