Gwen Badoux

Aller à la navigation Aller à la recherche
Gwen Badoux
Gwen Badoux sur scène
Gwen Badoux en concert
Surnom Gwen B
Naissance (51 ans)
rue Beethoven
Nationalité Française
Lieux de résidence Versailles
Activité principale musicien tromboniste, siffleur, compositeur, arrangeur
Style
classique, jazz, variété
Conjoint Carole Letimonnier
Descendants Oscar Badoux, Louise Badoux

Gwen Badoux, né le 3 octobre 1972, est tromboniste, siffleur, arrangeur et compositeur français[1].

Biographie

Il obtient la médaille d’or de l’Ecole Nationale de Musique de Lorient, le premier prix du Conservatoire à rayonnement régional de Boulogne-Billancourt, le premier prix de la Ville de Paris, lauréat du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon"). Il obtient un Diplôme d'Enseignement de professeur de trombone.

En 1995, il rejoint le groupe Les Négresses vertes avec lequel il obtient une Victoire de la Musique en 1999 avec l’album «Trabendo». Il fait de nombreuses tournées[2] jusqu'à la séparation du groupe en 2001.

Il donne plusieurs concerts avec l’Orchestre philharmonique de Radio France, l’Opéra de Nice, l’Institut de recherche et coordination acoustique/musique.

Depuis 1996, il joue avec la compagnie Alexis Gruss devenue en 2019 Les Folies Gruss.

Il joue aux côtés de plusieurs artistes, dont Guy Marchand[3], la Grande Sophie[4], ou Nathalie Dessay[5].

En 2017, il fait partie de l'orchestre de la comédie musicale "Grease"[6] au théâtre Mogador.

En 2018, il fait partie de l'orchestre de la comédie musicale "Chicago"[7] au théâtre Mogador.

En 2020, 20 ans après la séparation du groupe, Il rejoint à nouveau le groupe Les Négresses vertes qui vient de se reformer.

Discographie

  • 1995 Dominique Le Voadec – Kobandaï - Cuivre 4 Invite Denis Leloup[8]
  • 1996 Jane Birkin, Versions Jane : sur le titre La Gadoue[9]
  • 1999 Les Négresses Vertes, Trabendo[10]
  • 2001 Romane and The Frederic Manoukian Orchestra
  • 2002 Guy Marchand, Fred Manoukian Big Band – Demain J'arrête[11]
  • 2004 La Grande Sophie - "Et Si C'était Moi"[12]
  • 2016 Jain - Zanaka

Notes et références

  1. « Gwen Badoux », sur Discogs (consulté le )
  2. « LES NÉGRESSES VERTES », sur Festival de Thau, (consulté le )
  3. « Guy Marchand & Fred Manoukian Orchestra - Lun 04 Novembre 2002 », sur New Morning (consulté le )
  4. « Disque Et si c'était moi Grande Sophie (la) (La Grande Sophie) », sur alerterouge.com (consulté le )
  5. « Natalie Dessay Et Le Big Band De Fred Manoukian », sur La Seine Musicale (consulté le )
  6. « “Grease” à Mogador : Une version dynamique et colorée qui devrait plaire à toute la famille. », sur musicalsineurope.com (consulté le )
  7. « En Images : Présentation presse "Chicago" au Théâtre Mogador - Musical Avenue », sur www.musicalavenue.fr, (consulté le )
  8. Dominique Le Voadec - Kobandaï - Cuivre 4 Invite Denis Leloup, [lire en ligne (page consultée le 2023-12-03)] 
  9. « Versions jane de Jane Birkin », sur www.discogs.com (consulté en )
  10. « Les Négresses Vertes, Trabendo », sur discogs.com (consulté en )
  11. « Guy Marchand, Fred Manoukian Big Band - Demain J'arrête », sur discogs.com (consulté le )
  12. Catherine Ponchon, « « Le Moi, la fiction et l’Histoire »: la petite et la grande Histoire », L'Esprit Créateur, vol. 49, no 3,‎ , p. 79–89 (ISSN 1931-0234, DOI 10.1353/esp.0.0181, lire en ligne, consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail du jazz