Hôpital Cendrillon

Aller à la navigation Aller à la recherche

Hôpital Cendrillon est un "roman-par-nouvelles" de Chantal Robillard, paru aux éditions du GREF (Groupe de recherches en études françaises du Collège universitaire Glendon) à Toronto en 2003, et diffusé en France par la Librairie du Québec (Paris).

C'est le troisième ouvrage de roman par nouvelles à contraintes de Chantal Robillard, après Les Sept Fins de Blanche-Neige (Le Verger éditeur, Illkirch, 1996, collection « Contes à croquer », puis 2011 collection Jeunesse) et La Fontaine aux fées (Le Verger éditeur, Illkirch, 1999, même collection).

L'histoire

Une journée "culture à l'hôpital" : deux jeunes intervenants, comédiens et musiciens, vont lire en musique des textes aux malades. Un public inhabituel, qui souffre, physiquement et souvent moralement. Ils ont justement choisi comme thème le conte de Cendrillon. De service en service, des grands prématurés aux personnes âgées, ce seront des variations tantôt gaies, tantôt graves, sur ce thème qui parle de la maltraitance.

Des textes pour rêver, des textes pour penser. Un voyage à travers les époques, les pays. Les registres de langue aussi : surveillez donc les voyelles qui font parfois l'école buissonnière... Un voyage pour oublier quelques minutes, quelques quarts d'heure, la souffrance de chacun d'entre nous.

Avec humour et humanité, Chantal Robillard nous dresse dans ce roman un portrait de nos misères, de nos espérances. A l'hôpital, précisément, où elles sont ravivées, où l'intime est confronté à la multitude et à la douleur de se reconstruire."[1]

Critiques et liens externes

  • Présentation par l'auteur sur le site du Campiello de Venise
    • Critique sur le site Fatrazie
    • Critique dans l'Express de Toronto par Jacques Touré

    Article publié sur Wikimonde Plus

    Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).