Encyclopédie Wikimonde

Hayim (association)

Aller à : navigation, rechercher

L'association Hayim est fondée en 1984 par des parents d'enfants atteints du cancer, en faveur de la lutte contre le cancer des enfants en Israël. Elle a créé un service d'hospitalisation nocturne dans le centre hospitalier Beilinson, et un service de greffes de moelle osseuse dans le centre hospitalier de Schneider.

En 2000, l'association reçoit le prix Alon[réf. nécessaire].

Elle possède des bureaux dans les centres hospitaliers suivants : Schneider à Petah Tikva, Rambam à Haifa, Soroka à Beer Sheva et Hadassah Ein Kerem à Jérusalem.[réf. nécessaire]

L'Association est membre de l'Organisation ICCCPO, l'organisation internationale de parents d'enfants atteints du cancer. Se sont joints à l'Association des mécènes fidèles parmi les leaders du marché israélien qui aident et soutiennent l'Association. Les ressources de l'Association sont les donations financières provenant d'Israël et des communautés juives du monde entier.

L'Association est reconnue comme groupe d'intérêt public selon l'article 9 (2) sous le numéro 580073955.

Les buts de l'Association sont :

  • la promotion des traitements et des services médicaux attribués aux enfants atteints du cancer ;
  • la prise en charge et amélioration de l'aide aux enfants et à leur entourage ;
  • la Législation pour les enfants et leurs familles.

Promotion des traitements et des services médicaux

  • Obtention de soins médicaux sophistiqués.
  • Acquisition de matériels perfectionnés pour l'amélioration du diagnostic et du traitement. À ce jour[Quand ?], l'Association a pu acquérir du matériel.
  • Participation dans l'installation d'un système informatique sophistiqué pour le suivi post-chimiothérapique comprenant un logiciel particulier, le premier au monde, d'un coût global de 300000 dollars américains.
  • Subvention salariale du personnel médical : laborantins et techniciens para-médicaux, assistantes sociales, psychologues, personnel de jardins d'enfants, infirmières...
  • Subvention de la recherche et du développement de protocoles complexes pour l'amélioration du diagnostic et l'octroi d'un traitement optimal des enfants.
  • Un fonds pour l'amélioration du niveau professionnel de l'équipe médicale en prenant part aux frais de participation aux congrès.
  • Bourses pour l'encouragement à la spécialisation de la maladie.
  • Prise en charge et amélioration du bien-être des enfants et de leur entourage.
  • Instruction individuelle et accompagnement de l'enfant au cours du traitement et après celui-ci.
  • Groupes d'entraide pour diverses populations (frères, nouveaux parents, parents endeuillés, ...).
  • Prise en charge du transport aérien hebdomadaire des enfants et de leurs familles à l'intérieur d'Israël.
  • Mise en place et financement de classes maternelles dans les services cancérologiques.
  • Aide pour les familles en détresse existentielle.
  • Bourses et subventions pour les études supérieures pendant la période de rétablissement du malade.
  • Prise en charge des transports et des soins.
  • Organisation de journées de loisirs pour les enfants et leurs familles en Israël et à l'étranger.
  • Organisation de fêtes, d'anniversaires, de fêtes religieuses et d'événements spéciaux avec le concours d'artistes connus.
  • Financement des vacances des enfants malades et de leurs familles dans des maisons d'hôtes en Israël.

Législation pour les enfants et leurs familles

Promotion de la législation dans le domaine de l'aide aux enfants et à leurs familles pendant la période du traitement. Support pendant les études et imposition de normes facilitantes dans les institutions d'enseignement supérieur. Promotion dans la fixation de critères facilitants pour l'incorporation des enfants guéris dans l'armée.

Combat pour l'attribution de budgets gouvernementaux et le maintien des droits des enfants atteints du cancer

À la fin de l'année 1997, à l'époque des arbitrages budgétaires gouvernementaux et du combat contre les caisses d'assurance maladie, il a été proclamé que les médicaments pour les malades atteints du cancer soient retirés de la liste des médicaments subventionnés, imposant un budget de 150 millions de shekels.

L'Association Hayim a mené un combat tenace et de longue durée contre les acteurs du secteur et a alerté l'opinion publique. À la suite de cela, le Gouvernement a été obligé d'autoriser le déblocage des fonds et le retour des médicaments pour les malades atteints du cancer sur la liste des médicaments subventionnés.

Notes et références

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).