Encyclopédie Wikimonde

Ian Burns

Aller à : navigation, rechercher

Ian BurnsLa page Modèle:Infobox/Pictogramme/snooker.css n’a pas de contenu.
Image illustrative de l’article Ian Burns
Ian Burns à la Paul Hunter Classic 2012
Fiche d'identité
Nationalité Drapeau d'Angleterre Anglais
Date de naissance (34 ans)
Lieu de naissance Preston Angleterre
Professionnel 2012-présent
Meilleur classement mondial 64e
Gains 79,789£
Break le plus élevé 136

Ian Burns (né le 11 mars 1985) est un joueur anglais de snooker.

Burns est devenu professionnel en 2012 après avoir remporté quatre matchs lors des épreuves qualificatives (Q School) concluant avec une victoire 4 manches à 3 contre Rod Lawler[1].

Carrière

2012-2013

Son premier match en tant que professionnel est une défaite 3-5 contre Thanawat Thirapongpaiboon lors d'un match qualificatif pour le Wuxi Classic.

Burns atteint l'ultime tour qualificatif pour la première fois à l'occasion du Championnat du Royaume-Uni, il vient à bout de Michael Leslie, Kurt Maflin et Anthony Hamilton avant de s'incliner 2-6 contre Dominic Dale.

Burns, parvient à remporter les 4 matchs qualificatifs pour jouer l'Open Mondial (World Open) à Haikou en Chine, figurant parmi les tournois majeurs (Ranking) du calendrier, pour ce faire il domine tour à tour James Wattana, Ben Woollaston, Fergal O'Brien et s'impose lors du tour préliminaire contre Saleh Mohammad 5-1 avant de s'incliner sur le même score face à Barry Hawkins au premier tour[2].

Au Pays de Galles il se qualifie pour un deuxième tournoi Ranking, il domine Jack Lisowski 4-1 et profite du retrait de Jamie Cope au tour suivant. À Newport, il perd au premier tour face au Champion du Monde 2010 Neil Robertson.

Les tournois mineurs réussissent aussi à Burns passant 2 tours dans l'un d'entre eux avec une victoire sur Luca Brecel et un quart de finale après des victoires sur Marcus Campbell et Liang Wenbo[3]. Il termine à la 35e place sur ces tournois, étant classé en dehors du top 26 il ne peut jouer l'événement principal de fin de saison[4].

Burns bat Joel Walker 10-8 dans son premier match de qualification du Championnat du Monde mais sa saison s'achève quand il est défait 2-10 par Yu Delu au tour suivant[5].

Burns est nommé Jeune Joueur de l'Année (Rookie of the Year) lors de la cérémonie des récompenses attribués aux joueurs professionnels organisée chaque année à Londres[6]. Il arrive en tête du classement chez les joueurs débutant sur le circuit professionnel.

Burns termine la saison au 68e rang mondial.

2013/2014

Dans le deuxième événement majeur de la saison, Burns bat Ryan Causton, Chen Zhe et Matthew Selt et se qualifie pour la phase finale de l'Open Australien (Australian Goldfields Open), tenu à Bendigo. Il joue le numéro deux mondial Mark Selby au premier tour est méne 3-0, avant que Selby revienne à 3 partout, Burns remporte la manche suivante et rate de nombreuses opportunités de l'emporter, il perd finalement 5-4[7].

À l'Open du Pays de Galles il bat Yu Delu, avant de perdre contre Matthew Stevens. Dans les tournois européen mineures, Burns atteint un quart de finale où il est battu 2-4 par Jamie Jones[8].

Il termine la saison en dehors du top 64 passant proche de perdre le statut de joueur professionnel, il reçoit cependant l'une des 8 places disponibles pour les deux prochaines saisons de part son classement sur l'ordre du mérite européen (European Order of Merit) ayant eu quelques résultats sur les tournois secondaires[9].

2014/2015

Burns remporte trois matchs de qualification lors de l'Open Australien avant de perdre de justesse contre Mark Joyce 5-4.

Il se hisse jusqu'au tableau principal de l'International Championship. À Chengdu il prend le dessus sur Dominic Dale 6-5 et Craig Steadman 6-3 atteignant pour la première fois de sa carrière le troisième tour d'une compétiton majeur. Il s'incline à cette occasion 6 manches à 2 contre Michael White.

Il ne confirme pas ce résultat au cours de la saison, échouant soit au premier tour soit dans les phases qualificatives de ces tournois[10].

2015/2016

Il débute sa saison lors de l'Australian Goldfieds Open, il remporte 4 matchs avant de s'incliner contre Judd Trump.

Il atteint les quarts de finals de la Paul Hunter Classic, après des victoires sur Ryan Causton, Sanderson Lam, Martin O'Donnell et Thor Chuan Leong, il cède ensuite contre Mark King.

Aux qualifications en vue du German Masters, il bat le quadruple Champion du Monde, l'écossais John Higgins, 5 manches à 3. À Berlin il affronte au premier tour Michael Holt contre qui il s'incline après un match serré de plus de trois heures sur le score de 5-4.

Vie personnelle

Ian Burns est en couple avec Alison depuis 2010 et se sont mariés en 2014[11].

Références

Liens externes

  • Ian Burns sur CueTracker.net: Base de données, Resultats et Statistique

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).