Incident digital

Aller à la navigation Aller à la recherche

La notion digital, en son premier sens, se rapporte aux doigts de la main en son second sens, il réfère à l'environnement numérique[1]. Un incident est un évènement survenu au cours d'une action, en général de manière inattendu, et dont les conséquences sont considérées comme fâcheuses, voir, grave[2]. A ne pas confondre avec un accident, qui est un évènement inattendu qui entraîne des dommages pour les personnes et/ou les choses, l’incident entraine un désagrément, mais est d’importance moindre. Cette importance est subjective et dépend de l’appréciation de chacun. Ainsi, l'incident digital, ou, incident numérique, réfère au problèmes que l'on rencontre dans le domaine de l'informatique.

Un incident digital, ou, incident numérique, survient donc dans l'utilisation de l'informatique, et peut avoir de nombreuses conséquences, allant de la plus banal à la plus grave, et peut se produire dans différents domaines comme la politique, les relations internationales, l’économie ou les relations sociales.

Sur le plan économique

Un incident économique réfère aux conséquences, répercussions, paroles ou action qui ont une répercussion néfaste dans le temps. Dans le cas d'un incident digital, l'informatique joue un rôle majeur dans les événements[3].

Par exemple, en 2016, le cabinet Quocirca à mener une étude en Europe, sur les impacts des incidents du numérique au sein des entreprises. Au total de 380, les entreprises interrogées proviennent de France, d’Allemagne, du Royaume-Unis, de la Suède, des Pays-Bas. Il apparait qu’un incident digital coûte en moyenne 115 034 euros (114 412 euros pour les 96 répondants français) et prend 6,8 heures à réparer. De plus il faut savoir que le coût commercial est au moins deux fois plus élevé que le coût informatique, et ce dans tous les secteurs concernés. L'échantillon interrogé affirme enfin subir en moyenne 3 incidents par moi. Les entreprises dépenseraient donc plus de 4m d'euros par ans dans ces problèmes informatiques[4].

Sur le plan politique

Il peut arriver qu'un incident digital (informatique), ait des conséquences politiques. C'est-à-dire qu'il influe sur les relations entre les nations, ou même, sur l'organisation politique d'une nation et les actions qu'elle met en œuvre. Cet évènement peut nuire à la santé économique ou politique de la nation.

En 2016 ont eu lieu les élections présidentielles américaines. Selon plusieurs experts, l’élection de Donald Trump pourrait être dû à un piratage informatique, ciblant les machines électroniques. En effet, Hillary Clinton aurait obtenu en moyenne 7% de voix en moins dans les bureaux de vote équipés de machines électroniques. Supposant qu’il y ait eu piratage, résultant d’une victoire en faveur de Donald Trump, il s’agirait d’un incident digital ayant un effet dans le domaine politique[5].

Dans cet exemple, l'organisation politique des États-Unis pourrait être en désaccord avec sa population, et ainsi créer un contexte conflictuel néfaste.

Sur le plan social

Lorsqu'on parle d'« incident social », il est compris tous les incidents, légers ou graves, qui nuisent aux relations sociales au sein de l’entreprise: tracts inhabituels, mouvements de protestation, grèves, conflits mais aussi la progression de l’absentéisme, les manifestations graves de stress, etc.

Il est difficile de trouver des exemples grave d'incident social d'origine numérique. On peut néanmoins citer l'exemple de la banque Nikel, dont 500 titulaires ont vu leur attribution de salaires être reporté de plusieurs jours en raison d'un problème informatique[6].

Références

  1. « Digital : Définition simple et facile du dictionnaire », sur www.linternaute.fr (consulté le )
  2. Éditions Larousse, « Définitions : incident - Dictionnaire de français Larousse », sur www.larousse.fr (consulté le )
  3. « Incidence : Définition simple et facile du dictionnaire », sur www.linternaute.fr (consulté le )
  4. « Un incident informatique coûte en moyenne 115 000 euros », sur usine-digitale.fr (consulté le )
  5. « Election américaine : comprendre les soupçons de fraude électronique », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. BFMTV, « Un incident informatique a pénalisé des centaines de clients de la banque Nickel », sur BFMTV (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).