Encyclopédie Wikimonde

Institut de recherche pour la valorisation des données de santé

Aller à : navigation, rechercher

IRSAN

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

L’Institut de recherche pour la valorisation des données de santé (IRSAN) est une association Loi 1901 créée en 2014 et qui à pour objet, à partir des données de santé mises à sa disposition par des médecins, de proposer des cartes, des graphiques et des analyses sur l’évolution des épidémies (grippe, bronchiolite, gastro-entérite, covid, etc...), généralement publiés en ligne. Depuis sa création, elle est dirigée par Laurent Toubiana.

Historique

L'IRSAN est créé, à la fin de l'année 2014, à l'initiative du chercheur, docteur en physique et épidémiologiste, Laurent Toubiana[1], lequel avait déjà participé au développement de plateformes d'information sanitaire telles que le réseau Sentinelles, SIMS-REIN (système d’information multi-sources du réseau épidémiologie et information en néphrologie) et CEMARA (Centres des maladies rares)[2],[3].

À ce titre cet institut concurrence le réseau « Sentinelle-Inserm », créé en 1984 et qui fonctionne à partir des déclarations de médecins généralistes libéraux» volontaires. Selon Laurent Toubiana[4] : « les données des deux réseaux diffèrent parce que leur méthode de collecte de l'information et leur méthodologie sont différentes. »

Depuis 2016, les données collectée par l'IRSAN fournies par les médecins s’avèrent utiles en classe pour suivre la propagation de la grippe hivernale avec les élèves dans le cadre de l’étude des micro-organismes pathogènes et du système immunitaire[5],[6].

Objet

Lors de sa déclaration, l'association déclare son objet en ces termes[7].

« Mettre en oeuvre toute action permettant d'étudier, analyser et valoriser les données de santé mises à sa disposition et en particulier les données épidémiologiques issues des centres d'appels médicaux des associations SOS Médecins avec production d'articles et d'études et tous travaux de recherche se rapportant à cet objet. »

Depuis , son objet est le suivant[8] :

"Mettre en œuvre toute action permettant d'étudier, analyser et valoriser les données de santé mises à sa disposition avec production d'articles et d'études et tous travaux de recherche se rapportant à cet objet."

En [9], puis en [10], cet institut avait effectué des recherches statistiques sur l'épidémie de gastro-entérite L'IRSAN a également été cité lors d'une question écrite au gouvernement posé par le député Arnaud Robinet, à propos de l'épidémie de grippe de l'hiver 2015[11]. l'établissement est également cité pour évoquer les cas de bronchiolites recensées en France à la fin de l'année 2016[12].

Organisation

L’IRSAN qui bénéficie du label de l'Inserm et de l'Université Pierre et Marie Curie, est le résultat d'une collaboration avec SOS Médecins propose des éléments d'information en santé, générés en temps réel à partir des données issues des recherches méthodologiques du groupe Systèmes Complexes et Epidémiologie (SCEPID)[13].

Polémique autour de la pandémie de Covid-19 en France

Lors d'une interview de Laurent Toubiana, épidémiologiste et directeur de l'IRSAN, diffusée le sur BFMTV, celui-ci déclare que l'épidémie de Covid-19, dans sa phase la plus importante, est terminée et explique que, malgré les annonces alarmistes, la seconde vague n'est pas arrivée. Contredit par Antoine Alibert, militant écologiste et maire adjoint de Paris qui considère ses propos comme « irresponsables », Laurent Toubiana rétorque par la phrase : « je suis un scientifique qui tente de rassurer une population ». Ses propos sont ensuite repris dans différents sites[14],[15].

Lors d'une nouvelle interview diffusée sur la même chaîne d'information, le , Laurent Toubiana répète que, selon lui, l'épidémie de Covid-19 est terminée depuis quatre mois et que l'annonce de deuxième vague relève du « fantasme », face au Pr Bruno Mergabane de l'APHP qui réfute ses arguments[16].

Sur le site du journal Libération, le Dr Christian Lehmann, chroniqueur et romancier, dans le cadre de sa critique du film Hold-up, dans lequel figure le Pr Toubiana, met en doute les qualités d'analyse de cet institut, en le nommant et en déclarant que celui-ci compte « un employé, un anthropologue promoteur du chamanisme et de la chirurgie psychique à mains nues » mais sans donner d'autres précisions[17].

Références

  1. « Une « immunité collective passive » fait-elle spontanément barrage au Covid-19 ? », Le Journal du Centre, (consulté le 2 septembre 2020).
  2. Site cvscience.aviesan.fr, CV de Laurent Toubiana, consulté le 2 septembre 2020.
  3. Site limics.fr, fiche de Laurent Toubiana, consulté le 2 septembre 2020.
  4. Site 20minutes.fr, article d'A Ch. "Grippe et gastro-entérite: Le stade de l'épidémie est atteint en France", consulté le 2 septembre 2020
  5. Site eduscol.education.fr, article "Un nouveau site : Irsan (Institut de Recherche pour la valorisation des données de santé)", consulté le 2 septembre 2020.
  6. Site notretemps.com, article d'Isabelle Duranton "Grippe: comprendre cette épidémie", consulté le 21 octobre 2020.
  7. Site journal-officiel.gouv.fr, page sur la parution 20140052, consulté le 2 septembre 2020.
  8. « Lien permanent vers l’annonce n°1352 - parution n° 20170042 » (consulté le 30 septembre 2020)
  9. Site 20minutes.fr, article de H.B "Gastro-entérite: Ouille! Le virus est de retour (et il a trois mois d’avance)", consulté le 21 octobre 2020.
  10. Site francebleu.fr, article de Kevin Boderau "Épidémie : la gastro-entérite fait son retour", consulté le 21 octobre 2020.
  11. Site assemblee-nationale.fr page 14ème législature : question 75673, consulté le 21 octobre 2020.
  12. Site lexpress.fr, article "Les cas de bronchiolite en hausse", consulté le 6 juin 2021.
  13. Site france3-regions.francetvinfo.fr, article "Epidémie de gastro-entérite dans le Var", consulté le 2 septembre 2020.
  14. Site profession-gendarme.com, page « En période d’incertitude, l’information négative est toujours celle à laquelle les gens ont besoin de s’accrocher » , par Laurent Toubiana, consulté le 21 octobre 2020
  15. Site lasemaine.fr Article "Laurent Toubiana « Il n’y a pas de deuxième vague car l’épidémie est déjà passée »", consulté le 21 octobre 2020.
  16. Site recherche.irsan.fr, viédo "émission "Live Toussaint" sur BFMTV, consulté le 2 septembre 2020.
  17. Site liberation.fr, chronique "Journal d'épidémie «Hold-up» : courage fuyons !", consulté le 6 juin 2021.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).